Viens ici! Que je te défroisse tout ça!

Premier billet de 2016, le hasard a voulu que ça soit sur un produit qui défroisse le visage en moins de temps qu’il n’en faut pour le dire ET que ça soit sur une marque créée par une liégeoise. Que voulez-vous, on ne change pas une équipe qui gagne! Et franchement, après la course des fêtes, les enchaînements de soupers, de soirées et de choucroutes, on ne va pas cracher sur un pote qui vient donner un coup de main quand même?

Il y a plusieurs mois, j’ai pu tester plusieurs produits de Cosmetics 27. Déjà complètement A-MOU-REUSE du Cleanser 27 que j’aime utiliser quand la journée a réussi à pomper jusque dans mes derniers tréfonds d’humanité (oui, des fois, j’ai juste l’impression qu’il ne reste plus de moi qu’un animal) et que je suis tendue comme un fil de string. J’ai donc pu m’amuser avec un des derniers sérums ainsi qu’avec l’Essence 27 (dont je te parlerai dans l’article suivant sinon je te ponds une encyclopédie).

Cosmetics 27 Essence et Sérum L/ Pic by 1FDLE.
Cosmetics 27 Essence et Sérum L/ Pic by 1FDLE.

Le sérum Complex L est arrivé dans ma boîte aux lettres au moment où je commençais le test d’un autre sérum. J’ai donc dû me retenir de toutes mes forces pour ne pas l’inaugurer avant l’heure. Ce fut dur, tu l’imagines fort bien! Quand j’ai enfin pu m’y mettre, je m’étais préparée psychologiquement à ne pas en attendre de trop, à être patiente et à lui donner ses 3 semaines minimum de test avant de trancher. Quand on en attend trop d’un produit, voire, un miracle, il faut savoir s’auto-discipliner. Je me connais, je connais un peu la marque, j’étais comme un enfant à Noël qui voit un halo de lumière céleste derrière un sapin de Noël. Il fallait que j’arrive à rester objective malgré tout ça. PAS FACILE!

Si tu as bien lu mon interview avec la charmante Michèle Evrard, tu sauras que le Complex L fait partie d’une série de 3 sérums. Tous ont été conçus pour palier un manque dans la gamme: un réel soin concentré décliné sous 3 besoins que chaque peau peut rencontrer tout au long d’une année (ou d’une vie). L’idée n’est pas de diviser les gens en différents types de peau mais bien de s’adapter aux différents types de peau qu’une seule et unique personne peut avoir. J’ai par exemple la peau qui pèle sur les joues en hiver et qui est supra-mixte en été. On reste avec une même « base » si vous voulez mais il est clair que ma routine de soins d’hiver est très différente de celle en été. Et je ne vous parle pas de l’automne et du printemps où là, les différents pots et fioles dansent dans ma salle de bain tellement ma peau s’amuse à jouer la schizophrène. Cosmetics 27 a bien conscience de ça et s’est totalement plié aux caprices de la peau.

Les sérums peuvent donc soit corriger, soit lifter ou soit, régénérer. De véritables concentrés d’actifs associés à une texture légère et non grasse qui permet une haute pénétration, ils peuvent être utilisés seuls avant un soin de jour ou alors combinés avec d’autres produits de la gamme en fonction de l’humeur de la peau. Ainsi, pour une peau à l’aube de la maturité ayant quelques taches pigmentaires et qui s’affine, Cosmetics 27 préconise par exemple une synergie entre le Complex C, l’Essence et le Complex L. On peut donc adapter et créer son soin personnalisé chez soi.

Bon, revenons à notre Complex L. Michèle Evrard me confiait avec un sourire affectueux que c’était son petit fer à repasser pour la peau. Qu’il te lissait les traits en un rien de temps , qu’il apaisait les peaux sensibles et défroissait les traits. Personnellement, c’était BINGOOOO dans ma tête quand elle le décrivait. J’ai entendu les pièces tomber quand j’ai vu la composition: du calendula qui vient très tôt dans la composition afin d’apaiser, vite suivi par de les eaux de mélisse et de laitue qui déstressent, et finalement, on a de la proline et de l’acide hyaluronique (repulpent) ainsi que l’ingrédient signature de la marque, la fameuse Centella Asiatica (haut pouvoir cicatrisant, apaise, renforce la peau). Une superbe synergie, qui, cerise sur le gâteau, ne contient même pas de phenoxyethanol. 

Complex L by Cosmetics 27 / Pic by 1FDLE.
Complex L by Cosmetics 27 / Pic by 1FDLE.

Est-ce qu’il tient ses promesses seulement? OUI OUI OUI!!! Et je n’ai même pas dû attendre les 3 semaines de test figure-toi! J’ai immédiatement ressenti un apaisement très agréable mais surtout, j’ai en effet vu ma peau se retendre comme jamais. Alors, je ne vais pas te mentir, je n’ai que 32 ans et me dirige lentement mais sûrement vers mes 33 ans. Je n’ai pas encore des rides bien marquées, c’est clair. Et ce n’est d’ailleurs pas le postulat du produit. Par contre, j’ai en effet mon ovale qui devient plus flou, pas mal d’expériences de la vie pas très drôles qui sont passées et ont laissé, petit à petit, de légères marques indélébiles sur mon visage et je sais où les actions doivent se passer si jamais j’attends quelque chose d’un produit. Le Complex L m’a complètement défroissé le visage. Quelques moments après son application, j’ai pu voir qu’il avait su retendre les endroits moins bien hydratés tels que le sillon naso-génien mais aussi de belles lignes de déshydratation qui partent du coin de mes lèvres et descendent jusqu’aux mâchoires. Chez moi, je sais que ce sont les endroits où les signes de l’âge commencent gentiment à installer un campement permanent. C’est aussi là que se lit de plus en plus vite la fatigue et c’est là que mon humeur s’installe si elle décide d’être grise. C’est un peu comme si le Complex L avait un radar et savait où concentrer tous ses efforts: tir groupéééééé! En l’espace de quelques heures (ça pourrait être de quelques jours pour d’autres hein, je ne parle que dans mon cas), ma fatigue est passée à la trappe et mon visage ne crie plus le désespoir. Hormis avec le sérum à l’acide hyaluronique de chez Novexpert qui a réussi à faire disparaître assez vite mes joues toutes sèches, je n’avais jamais eu de résultats aussi rapides et efficaces dans d’autres marques.

Il coûte son pesant d’or cependant. 98EUR pour 30ml, ça peut paraître cher. BON OK, ça l’est! Mais quand je vois une composition irréprochable où des gens se sont véritablement cassé la nenette pour proposer un produit qui ne soit pas bidon du tout ET qu’en plus, il fait véritablement effet, je suis enthousiaste anyway. On est dans du luxe, mais sachez que tout ce qui est luxueux n’a pas systématiquement de composition aussi propre ni d’effets aussi impressionnants. Alors je l’utilise quand j’en ai besoin histoire de le faire durer et de l’optimiser au mieux: avant un évènement, après une période difficile, quand j’ai envie de me faire plaisir ou quand je sais que je vais avoir pas mal de rendez-vous. C’est clairement un must-have que je suis heureuse d’avoir sous la main quand c’est nécessaire. Un cadeau à s’offrir ou se faire offrir qui illuminera les journées les plus grises.

Le Complex L (et ses deux autres amis R et C) sont disponibles chez Kroonen & Brown (rue Lebeau, 49 à 1000 Bruxelles, dispo aussi sur leur e-shop) et à l’Institut Dartois Guillemins (rue des Guillemins, 69, 4000 Liège). En France, vous trouverez Cosmetics 27 chez Colette mais aussi sur l’eshop de la marque (lien plus haut dans l’article) où la marque propose aussi des packs d’échantillons.

3 thoughts on “Viens ici! Que je te défroisse tout ça!

    1. Oui, tu n’en as pas besoin toi! T’es encore toute bien tendue comme un nouveau-né! Mais à l’aube de la trentaine, tu sauras où dépenser ton futur salaire huhuhu!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s