Une fée dans les étoiles!

De jolies choses pour ton visage d'ange, des bons plans lifestyle. Beaucoup d'amour pour Liège, un peu de vagabondage, énormément d'humour.

Urban Decay x Jean-Michel Basquiat collection: review.

3 Commentaires

Je sais, je sais, vous êtes déjà toutes en train de baver sur la nouvelle Naked qui est prévue pour la mi-août par ici mais remettons-nous sur le droit chemin de la perdition et concentrons-nous sur ce qui est disponible ici et maintenant: la nouvelle collection d’Urban Decay en hommage à Jean-Michel Basquiat.

Afin de remettre un peu l’église au milieu du village concernant Urban Decay, il est important de savoir que la marque a été fondée par Wende Zomnir, Sandy Lerner et David Soward en 1996 afin d’offrir une variété à un paysage un peu tristounet dominé par le rose, le rouge et le beige. Le but était de varier l’offre et ainsi de pouvoir proposer beaucoup plus de couleurs et de textures tout en offrant de la qualité. A l’époque, si vous vouliez faire des make-up plus colorés, il fallait se rabattre sur des marques cheap à la tenue pas très au top. Urban Decay est donc clairement une marque qui veut se démarquer en proposant des palettes audacieuses qui feront le bonheur des make-up addicts.

Urban Decay x Jean-Michel Basquiat / Pic by 1FDLE.

En sachant cela et malgré le grand succès des palettes Naked qui les ont définitivement mis sur un marché beaucoup plus large encore, on comprend donc que les Naked ne sont pas les plus représentatives de la marque. Les palettes Vice le sont bien plus par exemple.

Et du coup, on comprend aussi bien mieux cette collection hommage à Jean-Michel Basquiat (collaboration proposée par la succession de l’artiste, ne vous méprenez pas, ça n’a pas été dans le sens inverse…), peintre neo-expressioniste principalement influencé par Andy Warhol. Si vous faites une petite recherche sur Google, vous verrez que les pastels n’ont pas trop leur place dans son oeuvre. Ici, on y met en valeur des couleurs vives via des neutres. On est dans du brut, pas du couci-couça! Et en ça, je trouve que la collection est vraiment très bien faites car elle reprend exactement les mêmes codes couleurs que ceux de Basquiat… Qui ne sont finalement pas très éloignés de ceux d’Urban Decay. Cerise sur le gâteau, Ruby Rose, égérie de la collection, est une grande fan de Basquiat depuis très longtemps. A croire que les astres se sont alignés pour que cette petite édition limitée voit enfin le jour!

Press pic

Press Pic

De cette collection, j’ai eu la belle surprise de recevoir les deux palettes de fards à paupières ainsi qu’un rouge à lèvres. A ce que vous voyez là s’ajoutent deux autres rouges à lèvres, une palette blush-bronzer-enlumineur (35EUR) et 3 crayons pour les yeux (un turquoise, un vert vif et un rouge brique à 21EUR/pièce) qui complètent la collection. Les packaging sont en cartons et représentent chacun une reproduction d’une oeuvre de Basquiat. Chacun comporte aussi la signature de Basquiat: une petite couronne noire.

Urban Decay x Jean-Michel Basquiat / Pic by 1FDLE.

Urban Decay a eu la bonne idée de « diviser » son art en deux: une palette de neutres et une palette de couleurs vives, chacune composée de 8 fards. Je trouve que là, ils ont bien réussi leur coup puisque chacun peut y trouver son compte: les fidèles de la marque depuis son origine qui veulent sortir des sentiers battus ainsi que les nouveaux arrivés via les palettes Naked. De même, Urban Decay reste fidèle à l’oeuvre de Basquiat.

Urban Decay x Jean-Michel Basquiat/ Pic by 1FDLE.

« Mais est-ce que c’est d’la bonne d’abord? » vas-tu me demander? « OF COURSE! » te répondrai-je ma cocotte! Comme à son habitude chez Urban Decay, les fards sont super bien pigmentés et tiennent très bien, un miroir est à l’intérieur de chaque palette ainsi que des pinceaux double-embouts qui sont sans doute les meilleurs que l’on puisse trouver dans des palettes.

Gold Griot Palette from the Urban Decay X Jean-Michel Basquiat collection/ Pic by 1FDLE.

La Gold Griot est donc une très belle palette de neutres profonds où les froids et les chauds se mélangent de façons très harmonieuse. Elle peut donc aller à n’importe qui et permet un make-up léger de jour comme quelque chose de plus soutenu voire smoky. Les fards sont un réel plaisir à travailler, presque « buttery » comme diraient les anglais et permettent de très beaux fondus.

Tenant palette from the Urban Decay X Jean-Michel Basquiat collection / Pic by 1FDLE.

La palette Tenant, c’est un tout autre monde. Ce sont les couleurs vives et brutes où même une couleur de transition n’a pas sa place! On ne minaude pas chez Urban Decay, ça n’a que très rarement été le cas d’ailleurs. D’un côté, on a 3 roses qui sont séparés de 3 belles déclinaisons de vert via un noir-gris irisé et le tout se termine avec un magnifique bleu profond mat. Comme pour la Gold Griot, la Tenant est un beau mélange de mats et d’irisés mais ici, on est clairement dans le make-up dit « éditorial ». Cela dit, dosés savamment, on peut faire des choses colorées tout en restant portables. Mais je pense sincèrement qu’elle est là pour celles qui en ont marre du « portable ». Ici c’est la fête à la vie et à la joie, à la musique et à la décadence. Elle est parfaite pour un maquillage de fêtes, propose les couleurs idéales pour la Gay Pride ou un bold look (look osé quoi… Désolée, déformation professionnelle de la prof d’anglais issé!) de festival. Dans une palette comme dans l’autre, on voit très peu la couleur la plus claire sur mes swatches, c’est normal, cette partie de mon bras est aussi une des plus pâles de tout mon corps. Mais swatcher sur mon dos, tu l’auras compris, j’ai un peu de mal!

Le rouge à lèvres que j’ai reçu est un « Cream » qui s’appelle Abstract (19,50EUR) et est une très belle surprise aussi. Un très beau nude-taupe des plus confortables (il faut dire que, surtout depuis qu’ils ont sorti les Vice Lipsticks, Urban Decay est désormais, avec Lancôme, une de mes marques préférées pour les lèvres), ultra-pigmenté et à la tonalité très élégante.

Abstract lipstick from the Urban Decay X Jean-Michel Basquiat collection / Pic by 1FDLE.

Abstract lipstick from the Urban Decay X Jean-Michel Basquiat collection / Pic by 1FDLE.

Concrètement, j’ai déjà utilisé la Gold Griot plusieurs fois et ai à chaque fois eu des compliments. Plonger dedans est un réel plaisir: le juste nombre de fards, pas de trop, pas trop peu, des textures faciles à travailler et des résultats superbes. MAIS… Vu qu’on est clairement dans l’art, j’ai envie d’essayer un tuto plus spécial pour vous avec la Tenant. J’ai déjà fait quelques essais et des idées se confirment pour un make-up coloré complètement décalé qui ira très bien en festival (je pense surtout à Tomorrowland). Quand je l’ai vue, j’ai tout de suite pensé à l’Orgullo de Madrid où j’étais allée il y a plusieurs années (la folle qui s’est fait un aller-retour à 23 ans pour aller faire des photos à une gay pride dans une ville qu’elle ne connaissait pas encore sans prévoir d’hôtel oui… Bein j’ai bien fait, je suis tombée amoureuse de Madrid et des madrilènes!). Mais ça risque d’être chaud boulette de pouvoir y retourner. Donc on prend ce qu’on a ici hein!

Alors? Si je fais un tuto… Plutôt éditorial ( si jamais tu ne connaissais pas le terme, c’est ce qui définit les make-up de magazines ou de pubs), complètement barré avec la Tenant ou plutôt quelque chose de facile à porter avec la Gold Griot? Qu’est-ce que tu veux mon ptit loulou? En attendant, je te mets la vidéo de présentation de Wende Zomnir (oui oui!) histoire que tu voies mieux toute la collection:

J’en profite pour te rappeler que nous avons maintenant un super corner Urban Decay dans le Ici Paris XL rue Pont d’Ile n°40. Les conseillères sont formées pour Urban Decay et connaissent parfaitement tout le corner en plus d’être toutes les deux excessivement adorables. Pour info, la palette coûte 39,90EUR et une réduction exceptionnelle de 20% à l’achat de deux produits make-up (quelque soit la marque et Urban Decay incluse) est possible jusqu’à la fin du mois de juin… Oui mon ptit lapin, je sais, la tentation est grande et je n’aide pas!

3 réflexions sur “Urban Decay x Jean-Michel Basquiat collection: review.

  1. La palette Tenant m’attire beaucoup – je suis toujours attirée par les couleurs vives – sauf que je ne mets quasi plus d’ombre à paupières et que mon armoire déborde, notamment d’anciennes palettes UD.

    • Quand je vois la Tenant, je pense « tropical ». Ca ne m’étonne pas qu’elle te plaise du coup 😉
      Pour les palettes, je comprends! Des fois, il faut savoir rester réaliste et coller à ce qu’on est au quotidien. Les achats « coups de tête » sont généralement ceux que je regrette le plus même si ce sont des choses qui me vont bien.

  2. Pingback: Urban Decay x J.M. Basquiat Tenant Palette + Lancôme Monsieur BIG tutoriel! | Une fée dans les étoiles!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s