NEW IN: HIF and some Haute Couture treat for my hair.

Ca faisait des mois que je tournais en rond pour mes cheveux… Un vrai casse-tête! Alors que ma touffe est d’apparence fort honorable: cheveux brillants, rythme de coloration quasi nul (je les laisse tranquilles tant que les cheveux blancs ne font pas leur apparition… Autant en profiter…), bref, tout semble bien aller au royaume du tif! Sauf qu’en fait, je vis sous la dictature du cheveu fin, ce qui implique forcément qu’ils graissent à vitesse grand V. Chrono en main, ils mettent 24h très précisément pour me produire tellement de sébum que je pourrais faire cuire des frites dessus par temps de canicule. Cerise sur le gâteau, alors que je me battais frénétiquement pour tenter de résoudre ce problème à coups d’astuces naturelles ou pas (tous les moyens sont bons!), voilà que ça fait un an que je me coltine des démangeaisons à l’arrière du crâne et à la base de la nuque.

HIF by Deciem / Pic by 1FDLE.
HIF by Deciem / Pic by 1FDLE.

Le côté gras faisant partie de la nature même de mes tifs, je laisse un moment ce problème de côté pour me concentrer sur le nouveau: les démangeaisons. Elles ont commencé l’été passé alors que je peignais ma chambre sous toit par 34c. J’ai d’abord cru à un problème de transpiration puisque j’ai sué comme jamais mais quand elles ont continué alors que l’automne pointait le bout de sa feuille morte, j’ai vite laissé tomber cette théorie. Rendez-vous pris chez ma dermato: évidemment, ces idiotes se sont barré du navire le jour de la consultation! Je repars donc de là avec confirmation qu’une partie de mon cuir chevelu doit être plus sensible, surtout à la transpiration… Plus de 50 boules pour ça et une mousse sur ordonnance histoire de les calmer lorsqu’elles sont en train de faire la nouba… Ouais… Le seul truc qui n’a pas pu être vérifié, c’est que je suis quasi persuadée qu’elles apparaissent aussi lorsque je suis stressée. Pas très démonstrative de mes angoisses, je somatise souvent et ça se répercute généralement sur ma peau. Génial…

Vous avez donc bien compris que mon cheval de bataille 2014-2015 a été le gras: infructueux… Suivi par les démangeaisons pour 2015-2016. Il y a un moment où on en a marre et où on laisse tomber le bidule. Tant pis! Le corps a ses raisons, blablabla, on subira et puis c’est tout! Ma vie continue jusqu’à ce qu’un jour, Deciem, une marque canadienne, me contacte pour voir si j’étais intéressée d’essayer HIF: leur gamme de shampoings. Au point où j’en suis, un truc bizarre ou de la javel, c’était kif kif bourricot. Je fais quelques recherches et je réalise en fait que Deciem est vendue par Space NK (parfumerie anglaise de niche qui a une réputation mondiale quant à la sélection de marques vendues) et que j’ai déjà été brièvement introduite à certains de leurs produits. Ni une, ni deux, je signe à deux mains.

HIF est en fait un concept de shampoings qui propose de laver ses cheveux à sec (mais avec de l’eau). Ils amènent l’idée que l’on devrait traiter ses cheveux comme des vêtements haute couture qu’on apporterait au pressing. Exit donc tous les tensioactifs habituels! On a ici une crème épaisse dont la composition tire plus sur l’après-shampoing que le shampoing. Bien que pas bio pour un balle, on est clairement dans une tendance low poo qui consiste donc à ne pas se laver les cheveux mais plutôt à les soigner. Le design du packaging est d’ailleurs très ciblé: des tubes de peintures avec les symboles de nettoyage que l’on trouve sur les vêtements. La marque se veut décidément originale, pas de doute là-dessus. Question originalité, on la retrouvera donc surtout dans son utilisation et son approche. Vu la nature de mes cheveux fins re-graissant vite et d’un plat ennuyeux, j’ai donc pu tester le Volume Support et l’Intensive Detox.

HIF Volume Support by Deciem/ Pic by 1FDLE.
HIF Volume Support by Deciem/ Pic by 1FDLE.

Le Volume Support est caractérisé par la présence de bio-peptides de petits pois connus pour nourrir le cuir chevelu et protéger les follicules. Les indications sont: coefficient de nettoyage: 7, coefficient d’hydratation: 5, temps de pose: 3 (min), bon niveau de mousse, usage pour cheveux colorés après 1 semaine. Concernant leurs indications sur la mousse, je n’ai toujours pas saisi le bazar puisqu’aucun des deux shampoings ne mousse vraiment. Et s’habituer à une crème que l’on doit étaler sur tout son crème, c’est pas folichon au début. En gros, lors de ma première utilisation, j’ai vu le truc étrange arriver et, contrairement à d’autres témoignages, j’ai réussi à ne pas trop en mettre (sinon t’es parti pour te rincer la touffe pendant bien 1/2h afin d’enlever tout). Résultat assez sidérant d’ailleurs: j’ai séché mes cheveux et j’avais la coiffure d’une jeune fille dans les 40-50’s. Tu les vois les cheveux bien en casque sur ton crâne? Ca tenait tout seul! Bien évidemment, ça ne tient pas sur la longueur sans un peu d’aide mais on a une base de départ sur quoi mieux travailler et il va sans dire que ça aide beaucoup lorsque l’on doit les texturiser (bah du coup, tu mets moins de mousse coiffante par exemple! Et c’est pas plus mal!).

HIF Intensive Detox by Deciem/ Pic by 1FDLE.
HIF Intensive Detox by Deciem/ Pic by 1FDLE.

L’Intensive Detox contient quant à lui du romarin (fait briller et bon pour la repousse des cheveux) et du menthol pour donner un coup de frais. Indications d’usage: coefficient de nettoyage: 10, coefficient d’hydratation: 5, temps de pose: 3 (min), bon niveau de mousse, et indiqué pour cheveux colorés une semaine après la coloration. Il est en effet particulièrement efficace lorsqu’on texturise ses cheveux et qu’on a pas mal de produits à enlever (laque, poudre ou sprays coiffants). Il en vient à bout sans problème. L’effet rafraîchissant est aussi bien présent grâce au menthol… Mais le truc de dingo, c’est qu’il a fameusement calmé mes démangeaisons! Il a aussi aidé à repousser légèrement le shampoing suivant (d’une demi journée, c’est déjà une victoire chez moi) pendant un moment.

HIF by Deciem/ Pic by 1FDLE.
HIF by Deciem/ Pic by 1FDLE.

Les deux shampoings ont aussi des ingrédients actifs communs qui leur confèrent certaines qualités: l’huile de dattier du désert (anti-oxydant, nourrit, protège et redonne éclat, parfait pour les cheveux secs et cassants), ou le shikakai (nettoyant doux qui fait briller, prévient les pellicules et aide à la pousse) par exemple. Pour les deux, les résultats sont meilleurs si vous observez bien le temps de pose (et moins évidents si vous l’écourtez évidemment). Et de même la texture des deux tubes demandera que vous vous adaptiez lors des premiers usages. La plupart des gens ont tendance à en mettre beaucoup trop alors qu’une bonne noisette suffit. Si vous voulez faciliter l’application, notamment sur cheveux longs, je pense que la répartition se fera sans doute mieux à l’aide d’un peigne sous la douche.

Les points négatifs: justement le dosage pas toujours évident au début, le rinçage qui doit être bien effectué sinon c’est cheveux gras assurés, et finalement, sans doute plus facile sur cheveux courts (enfin, mi-longs, ça va déjà) que longs.

En résumé, je suis assez étonnée du résultat. Alors que la compo de la marque qui se dit « abnormal » est finalement assez traditionnelle, les résultats sont pourtant bien là. Du volume à gogo ou un bon nettoyage bien complet et non agressif qui en plus, fait la nique à mes démangeaisons lorsqu’elles ré-apparaissent! On a aussi clairement affaire à des produits qui traitent les cheveux, et surtout, le cuir chevelu, avec beaucoup plus de douceur.

Le HIF Volume Support (ainsi qu’un anti-frizz, un hydratant et un stimulateur de pousse) est disponible chez Kroonen & Brown (rue Lebeau 49, 1000 Bruxelles) et les prix varient entre 30 et 45EUR (pour 180ml mais on tient un bon moment avec) et le restant de la collection peut être shoppé sur le site de Deciem.

EDIT (17h30): J’apprends, grâce à Hélène que je remercie, que HIF est disponible à Liège chez Ersatz rue Souverain-Pont!

5 thoughts on “NEW IN: HIF and some Haute Couture treat for my hair.

  1. Merci pour cet article super complet ! J’ai absolument le même problème que toi, alors j’ai bien tout retenu !!

  2. Je souffre d’eczéma capillaire donc je connais ta souffrance… Le shampoing traitant de propolia me permet de tenir 10h00 lorsque je me lave le matin avec (peut-être marchera-t-il sur toi?). Par contre, j’ai essayé de khadi et j’ai eu de moins bon résultat qu’avec le propolia (par contre, il faut faire attention, propolia a 2 shmapoings et il faut prendre le traitant).

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s