Une fée dans les étoiles!

De jolies choses pour ton visage d'ange, des bons plans lifestyle. Beaucoup d'amour pour Liège, un peu de vagabondage, énormément d'humour.

Blog Moments #1

4 Commentaires

Ca fait un moment que ça me trotte en tête. Les articles d’humeur me manquent mais j’ai déjà fait le tour de ce qui m’inspirait et désormais, contrairement à il y a 7 ans, le blog est connu de mon entourage. Ayant déjà eu droit à des réactions de gens se sentant visés par mon côté satyrique (j’ai envie de dire qu’alors… Il y a un problème réel chez eux… Soit…), c’est donc beaucoup plus délicat. D’autant plus que Liège est petit alors les nombrilistes et internet… Ca va vite. Liège, je t’aime, mais des fois, tu me gaves…

De même, ça fait un bon moment que je commence un peu à me lasser de certaines choses. J’ai envie de quelque chose de nouveau. Au début, il n’y avait presque pas de blogs. Toutes les idées, tous les articles de chacun étaient des choses neuves. On écrivait sur une page… Un livre blanc, assoiffé de mots, d’idées. C’était une vaste boîte accueillante, chaleureuse, vide mais un vide agréable. Un peu comme un nouveau chez-soi qui n’attend que d’être décoré. Aujourd’hui, comme je l’ai réalisé en l’écrivant à une amie, j’ai l’impression qu’on est venu gribouiller dedans en mon absence.

Pic by 1FDLE.

Pic by 1FDLE.

La blogosphère – étrange ce mot, il n’existait même pas du temps de mes débuts, est devenue vaste. On y trouve tout et n’importe quoi. Avant ça, on devait rivaliser avec les blogs ou sites web de critiques culturelles par exemple. Le niveau, tant du fond ou de la forme, était haut. Maintenant on y trouve des filles qui sont devenues des pros de la photo et du texte comme des cruches finies qui ont du succès en faisant 3 photos pourries avec leur appareil photo de vacances et 5 lignes de texte bourrées de fautes. Quoi qu’il en soit, c’est un peu le marché du dimanche en plein milieu d’un Liberty ou d’un Selfridges.

Je n’ai pas envie de laisser tomber le blog, loin de moi cette idée. Mais j’ai besoin d’y développer quelque chose d’autre. Quelque chose qui appartenait à mes débuts, quelque chose à moi. Les deux cocottes de Fashion Foie Gras et Mademoiselle Robot n’y sont pas pour rien. Leur série où elles explorent l’intérieur du blogging vu sous leur angle m’a ramenée au blogging des débuts. Celui que j’aime lire, celui où j’apprends des choses sur les autres comme sur moi-même. Elles n’ont jamais manqué de créativité et j’ai toujours adoré les suivre (souvent en sous-marin, my fault!) mais cette série d’articles a réveillé quelque chose en moi qui était en dormance depuis longtemps. Et enfin relire des articles qui me remplissent d’envie d’écrire pour écrire, ça faisait un bail que ça ne m’était plus arrivé. J’étais devenue plus spectatrice qu’actrice. Il y a un moment où ça devient même passif. Ce blog n’a jamais été créé pour la passivité. Il faut que j’en sorte, que je me lance une bouée de sauvetage (tu la vois la femme multi-tâches là? Oui, multi-taches aussi, je suis d’accord).

Contrairement à Emily et Laetitia, je ne vis pas de mon blog. Contrairement à elles, je n’ai donc pas vraiment les mêmes choses à dire. Et ne nous voilons pas la face, on est pour la plupart dans le même bateau: on cherche à savoir ce qui fait d’un blog réussi un blog à succès. Je n’ai pas ce côté professionnel. Je n’ai que rarement traité d’articles sponsorisés, j’écris sans avoir de planning, je ne suis pas tenue par des délais à cause de contrats avec des marques, etc. Je me vois mal vous donner mon point de vue ou des conseils là-dessus.

Par contre, ça fait 7 ans que je blogue. 7 ans que j’ai toujours cette envie, même quand j’ai des moments à vide, de venir mettre mon grain de sable ici. C’est qu’il doit bien y avoir quelque chose. Un truc, une dépendance? Un accomplissement sans doute… Je ne sais pas. Mais 7 ans où je n’ai jamais fait de longue pause, où j’ai toujours eu des choses à partager… Souvent, ça écarquille les yeux quand j’explique que j’ai commencé en 2008 (mon dieu, on arrive aux 8 ans…). Beaucoup se demandent ce qui fait que j’ai tenu aussi longtemps…

Je ne « tiens » pas. Je continue. J’ai créé cet endroit dans un moment difficile où j’avais besoin d’un espace pour être futile, pleinement féminine et oublier mes obligations le temps de l’écriture. Après, l’article ne m’appartenait plus. Et franchement, grand bien lui fasse, à cet article, de voler de ses propres ailes. J’ai toujours ce besoin sans doute: un endroit futile où je peux être ultra-féminine, avoir un humour pipi-caca et m’en foutre du reste. Je ne « tiens » pas, je suis. Le blog, c’est un peu exister pour moi.

Donc voilà… J’ai eu d’abord l’idée de ré-écrire pour écrire mais je ne savais pas trop comment faire. Des articles d’humeur, comme dit au début, j’en ai fait le tour. Je laisse aussi les articles sur « comment faire connaître son blog? » aux filles qui aiment ça. Mon blog n’a jamais eu cette prétention et si un jour ça arrive (je parle de 5000 abonnés à droite et 150.000 abonnés à gauche: on oublie…), ça sera un complet hasard. Un peu comme de marcher dans une crotte. Est-ce que je vous donnerais des conseils sur « comment marcher dans une crotte? » d’abord? Non, on marche dedans ou pas. Inutile de vous écrire une tartine déjà broutée 1001 fois là-dessus. Par contre, je peux vous dire comment je fais de mon mieux pour éviter les crottes si jamais…

Il restait cependant un problème à éviter: écrire ici sans trop parler de moi. Tout simplement parce que, encore une fois, contrairement au début où le blog est resté anonyme pendant 4 ans, aujourd’hui, certaines des personnes qui me lisent me connaissent… Et bien que j’en apprécie la plupart (hi la mozer, hi les collègues, hi la voisine!), j’ai envie de garder des choses pour moi. Comment revenir à de l’expression de moi-même sans avoir un roman avec des personnages qui traduiraient mes émotions du moment sans me trahir? Qu’écrire d’autre que des billets d’humeur sur des sujets généraux?

Pic by 1FDLE.

Pic by 1FDLE.

C’est ici que j’ai encore dû me rappeler du début: le blog. Revenir au centre, au big bang, à la Création (wééééé). Et c’est ainsi que ça a commencé. Un soir où je ne savais pas trop quoi faire de mes dix doigts et que je me suis retrouvée avec un article à publier à 0h06 alors que je bosse le lendemain… Un peu comme ce soir. Et que même si j’aurai sans doute une tronche de morte vivante demain, je serai une morte vivante contente d’elle-même.

Je ne sais pas si ça n’est peut-être pas un coup dans l’eau. Si ça se trouve, cet article sera le seul de sa catégorie et je n’aurai plus l’envie de faire quoi que ce soit à ce sujet. Mais en ce moment, je me dis que j’ai envie de faire une série de « Blog Moments ». Une sorte d’introspection sur le blogging. J’ai quelques idées sur des rétrospectives, d’autres sur des impressions du moment… On verra si ça viendra mais l’important pour moi sera juste de donner mes pensées sur des moments liés au blog ou des moments (ou choses) que je trouve beaux ou interpellants. Rien de généralisant. Je ne me veux pas conseillère (ou en tous cas, pas pour le moment), je veux juste donner mon ressenti (oui, j’ai aussi de la critique en tête. Tu penses bien que mon côté satyrique est en train de me chatouiller la côte droite… Si j’avais une couille, ça serait la droite. Mais j’en n’ai pas et la côte commence par la même lettre. Choisis laquelle pourvu qu’elle soit à droite).

Il me semble donc que c’est un bon créneau pour écrire sans trop parler de moi et mes 7 années de blogging ont de la matière à me donner. En attendant, en voilà un premier jet… Et si tu t’es coltiné la lecture jusqu’ici mais t’as rien d’autres à faire? Une lessive, une vaisselle? Tssss….

4 réflexions sur “Blog Moments #1

  1. Chouette article ! Je me suis retrouvée un peu dans la même situation, j’ai ouvert mon premier blog en 2009 et j’ai fini par le fermer puisque trop de personnes de mon entourage en ont connu l’existence via ma page fb de blog . Je lirai avec plaisir tes billets humeur si tu en écris d’autres . J ai posté mon premier dans cette catégorie hier après avoir longuement hésité « est-ce que c’est trop Perso ou pas ?  » … Bonne soirée !!

    • Merci! Oui, des fois c’est délicat… On a envie de poster plus personnel mais maintenant que les réseaux sociaux sont plus développés, on ne peut s’empêcher de penser au regard de ceux qui y auront accès (surtout ceux dont on connaît les points de vue). Je me suis beaucoup retrouvée dans ton dernier article au fait. Mais clair, ça sort des sentiers battus, des envies que tout le monde « devrait » avoir, des conventions… C’est fou hein, malgré le fait qu’on soit maintenant au 21ème siècle dans une société dite civilisée, on en a encore plein qui fonctionnent comme des arriérés… Mais persévère, je reste persuadée que ça en aide beaucoup à se sentir moins seules.
      Des bisous!

  2. J’ai beaucoup aimé la comparaison entre le marché de dimanche et Liberty/Selfridges.
    Je partage aussi ton sentiment sur l’évolution de la blogosphère. … Bon, perso, je n’ai mon blog beauté que depuis deux ans et demi mais avant j’avais mon blog que cuisine et avant j’avais encore un autre blog un peu d’ado quoi. Si je résume, j’ai du cliquer la publication d’un premier mot sur le Web il y a plus de 10 ans 😵😂!

    Ce que je trouve dommage est parfois le manque de qualité des contenus. Certes le packaging (photos,réseaux sociaux ) sont flawless mais après, tu tombés sur un creux et c’est bien dommage. C’est le problème entre quantité (nombre de followers) et la qualité.
    Après, je pense qu’il ne faut pas perdre ce pourquoi on a commencé et ce pourquoi on dure. Comme tu dis, avoir un blog c’est être avant tout. Ça represente un petit ou gros bout de nous et des anecdotes, on en a!
    Bisous

    • Hahaha! Oui, quand ça m’est venu en tête, je me suis dit que je ne pouvais pas trouver mieux ^^
      T’es aussi un vieux dinosaure alors! 😉
      Oui, tu sais bien qu’on est du même avis là-dessus. J’ai d’ailleurs quelques articles qui en parleront mieux (en tête, pas encore rédigés, je suis une sale blogueuse pas organisée ^^) parce que je crois que la société de consommation et le comportement du lecteur jouent aussi un rôle important là-dedans. A croire que les gens aiment le « creux »…
      Mais gardons le cap et ne perdons pas de vue les débuts! 🙂
      Bises!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s