Made & More: l’initiative Slow Fashion.

Comme vous devez l’avoir remarqué, nous vivons de plus en plus dans une société où l’Enfant Roi est devenu un jeune adulte et où le « je veux tout tout de suite » dicte sa loi. Force est de constater qu’on est aussi pris dans ce tourbillon de consommation et que même si l’on sait qu’on achète un T-shirt à 5EUR fait par des ptits chinois qui vivent en cage, on passe à l’acte quand même. Et je ne vous lance pas la pierre, j’en fais aussi partie. Alors qu’on est dans de la consommation rapide, c’est aussi une période de crise et boucler les fins de mois est déjà difficile, si en plus on doit le faire à poils…

Cela dit, j’essaie de ne pas sombrer dans le surconsumérisme et comme déjà dit à plusieurs reprises par ici, ma garde-robe ne déborde pas de 1000 pièces provenant des différentes tendances de ces derniers mois (même « année » dans mon cas). Par contre, ce que j’aime faire à l’occasion, c’est laisser la place à quelques pièces de créateurs locaux qui produisent éthiquement. Non pas parce que j’aime le bio et tout le tralala mais parce que je trouve admirable que des créateurs tentent de se frayer un petit chemin parmi tout ça. Je suis intimement persuadée qu’il est nécessaire de leur laisser une place car sans eux, on serait tous pareils. C’est déjà un peu le cas? Ha merde.

Pic by kiwikoo
Pic by kiwikoo

Bref, j’aime assez bien ponctuer mes pièces basiques avec quelques petites choses ça et là qui elles, sont originales. Et niveau budget, vous savez que j’ai un train de vie « classe moyenne » tout ce qu’il y a de plus banal donc que je ne peux pas non plus me permettre du Chanel ou du Jil Sander. Tant qu’on n’inonde pas son dressing de 300EUR de fringues made in Bangladesh Sweden chaque mois, il y a facilement moyen de se permettre quelques plaisirs d’ailleurs.

C’est là que Made & More a décidé de faire bouger les choses et de proposer une alternative à tout ça. Stéphanie Fellen est une jeune entrepreneuse liégeoise qui a la volonté de nous faire découvrir de vrais créateurs d’un peu partout en Europe et sur tous les plans. C’est ainsi qu’on peut retrouver sur son site des marques comme Delphine Quirin, Argument, Cus, Hic et Nunc, Les Gens de Labas, …

Made & More/ Pic by kiwikoo
Made & More/ Pic by kiwikoo

Ici, pas de liste à rallonge à ne plus savoir où aller comme sur les gros sites de vente en ligne (qui personnellement, me donnent des fois de fameux maux de crâne tellement il y a trop de choses…). Les marques sont soigneusement sélectionnées et doivent répondre à plusieurs critères comme la production à taille humaine et la qualité (de la laine recyclée et des employés qui travaillent comme vous et moi donc). Le tout avec des prix qui restent eux aussi humains.

Cabas "La Manuf" chez Made & More/ Pic by kiwikoo
Cabas « La Manuf » chez Made & More/ Pic by kiwikoo
Made & More/ Pic by kiwikoo
Made & More/ Pic by kiwikoo
Made & More/ Pic by kiwikoo
Made & More/ Pic by kiwikoo

Même en respectant ces critères, Stéphanie Fellen met un point d’honneur à respecter aussi les tendances de la mode et arrive à proposer des pièces qui se calent dans celles-ci tout en étant durables. Je reste persuadée que de se pencher sur les créateurs permet de se trouver un style bien plus facilement que de suivre systématiquement la mode comme un bête petit mouton. D’ailleurs, si vous observez bien, les gens qui se démarquent le plus sont souvent ceux qui ont trouvé le petit détail que personne n’a, jamais ceux qui sont tous habillés pareils des pieds à la tête.

Top "Les Gens de Labas" chez Made & More/ Pic by kiwikoo
Top « Les Gens de Labas » chez Made & More/ Pic by kiwikoo

Niveau qualité, tout est très bien fini. Les doublures sont faites correctement, des fois même mises à profit pour ajouter un plus à l’article. On voit aussi que les pièces vont durer. C’est ainsi que je suis persuadée pouvoir tenir des années avec de vraies Charentaises relookées qu’avec mes foutues pantoufles Hunkemoller qui sont en train de s’étaler sur mon nouveau tapis depuis un mois.

Sac "La Manuf" chez Made & More/ Pic by kiwikoo
Sac « La Manuf » chez Made & More/ Pic by kiwikoo

On trouve même des initiatives plus « hors normes » avec les bijoux Nouseva Myrsky, une finlandaise qui fabrique de ses petits doigts des bijoux en caoutchouc recyclé. A ce sujet, sur le site, chaque pièce est détaillée comme sur n’importe quel autre site mais vous avez aussi des précisions quant à sa provenance, sa fabrication et même des fois, le type d’emballage utilisé.

"Nouseva Myrsky" chez "Made & More"/ Pic by  kiwikoo
« Nouseva Myrsky » chez « Made & More »/ Pic by kiwikoo
Bagues de phalanges réglables "Argument" chez Made & More/ Pic by kiwikoo
Bagues de phalanges réglables « Argument » chez Made & More/ Pic by kiwikoo
Bague "Argument" chez Made & More/ Pic by kiwikoo
Bague « Argument » chez Made & More/ Pic by kiwikoo

Et même avec toutes ces jolies choses travaillées du début à la fin pour respecter l’être humain, Made & More arrive à faire des soldes! Quoi t’y es pas encore? Qu’est-ce que t’attends? Il ne reste plus qu’une semaine fifi!

Bon, et puis si t’es à la bourre, abonne-toi à la newsletter, Stéphanie sait gâter ses clients… Mais chuuut… Je n’en dis pas plus!

7 thoughts on “Made & More: l’initiative Slow Fashion.

    1. Sachant que tout est fabriqué dans des conditions humaines, non, ça n’est pas cher. Il faut savoir aussi ce qu’on achète… C’était le propos de mon introduction… Tout ne peut pas être au rabais sans qu’il y ait d’exploitation humaine. Quand les gens comprendront ça, qu’ils arrêteront de dépenser bêtement pour financer des esclaves d’humains systématiquement, le monde tournera un peu mieux.
      Il est temps de mieux réfléchir à la portée de nos actes ainsi que d’arrêter de penser à son petit confort…

    2. Cet article (parmi tant d’autres) est assez explicite d’ailleurs. Si même H&M commence à repenser (malheureusement de manière trop floue) ses salaires et donc, les prix de vente, c’est qu’il est vraiment vital pour un grand nombre de personnes d’être enfin rémunérées comme il se doit. Après ça, venir encore dire qu’une marque qui elle, respecte ses employés, est trop cher alors qu’elle ne dépasse pas 200-300EUR… Je ne sais pas ce qu’il faut faire pour ouvrir les yeux aux gens…
      http://www.lefigaro.fr/conso/2013/12/21/05007-20131221ARTFIG00120-hampm-agite-le-debat-sur-les-salaires-des-ouvriers-du-textile.php

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s