Une fée dans les étoiles!

De jolies choses pour ton visage d'ange, des bons plans lifestyle. Beaucoup d'amour pour Liège, un peu de vagabondage, énormément d'humour.

10 conseils beauté pour les cruches.

4 Commentaires

Pic from elleadore.com/ Backstage défilés Abaca Presse

La seule chose que tu sais faire avec de l’ombre à paupières c’est des placards de couleurs, tu penses que le recourbe-cils est un instrument de torture qui a été détourné et tu aimes mettre plein de crayon autour de tes lèvres… D’ailleurs, tu ne comprends pas pourquoi ça n’est plus à la mode?

Alors t’es une cruche.

Ne t’inquiète pas ma cruche, on est toutes passées par là dans notre adolescence et on est là pour s’entre-aider non? Je vais étaler ici 10 essentiels à savoir, selon moi, gwande pwétwesse du maquillllâââch de ma rue, pour ne plus être une cruche. Et puis même si tu n’en es pas une, reste, au pire, ça te fera rire (mais ne lis pas ceci en appliquant ton mascara alors parce que je décline toute responsabilité en cas de perte d’yeux. Tu tires ton plan avec ta brosse et ton oeil rouge).

  • Je crois que presque chaque jour où je décide de m’aventurer dans la fosse aux lions vie réelle, j’ai le plaisir de croiser une cruche pleine de blush. Ouais, du blush. Ce truc qui peut te donner tellement bonne mine comme te faire ressembler à une barakie de première. Les filles… Le blush, tout d’abord, ça se choisit. On pince ses joues, on observe de quelle couleur elles sont et on prend la couleur qui s’en rapproche le plus. Donc si tu as le teint pâle par exemple, à moins que tu ne nous fasses une jaunisse (ALCOOLIQUE! Je t’ai grillée!), tu ne prendras JAMAIS de blush orange ma caille. De deux, le blush, ça se met justement à l’endroit où les joues rougissent naturellement. Ailleurs, ça s’appelle du contouring – ou du n’importe nawak- et si tu as pris un blush dans les tons roses, je peux te dire une chose: le contouring, c’est tout sauf en rose. Donc bref, tu en appliques une QUANTITE RAISONNABLE et surtout, tu ESTOMPES. Le but, à moins d’être déguisée en clown pour le carnaval, n’est pas de ressembler à une poupée de cire. Non. Juste d’amener un peu d’effet bonne mine. On y va doucement et on augmente progressivement la dose si nécessaire. Ici, mieux vaut trop peu que trop.
  • Le fond de teint… Il a son importance mais il est bien souvent mis sur un piédestal. A moins que tu ne passes tes temps libres à te choper un cancer de la peau dans un solarium, il ne faut jamais prendre un fond de teint pour avoir l’air bronzée. C’est nul et puis les années 80 et les conneries fluo néon, c’est fini! Même si tu penses que tu vas avoir l’air conne, tu dois juste choisir celui qui correspond à la carnation de ta peau. Il faut donc se sacrifier, venir démaquillée et – à moins que vous ne soyez chez MAC ou une parfumerie qui fait ça correctement- essayer vous-même, munie de votre propre miroir assez grand et… Rentrer, sortir, rentrer, sortir… Du magasin jusqu’à avoir trouvé le bon ton. Ouais, on a l’air conne mais un fond de teint qui va à la lumière du jour ira à toutes les lumières… Ca n’est pas toujours le cas en sens inverse… Faites aussi attention à la peau de votre cou qui peut vous donner un bon point de repère. Si le test est beaucoup plus foncé ou clair que la peau du cou, c’est que vous êtes trop loin de la teinte adéquate par exemple.
  • Tes lèvres… Alors, tu mets ce que tu veux dessus. Du gloss, du lipglass, du mat, du machin-chouette bazar… Tu mets ce que tu veux! Mais sache deux-trois choses avant: ne porte rien d’autre que du baume à lèvres si tu as les lèvres gercées ou craquelées. Le rouge à lèvres ne cachera rien, bien au contraire, il amplifiera l’affaire, les gens à qui tu parleras ne verront plus que les peaux qui traînent sur tes lèvres et si c’est ton futur prince charmant, bein laisse tomber l’affaire parce qu’il voudra tout sauf t’embrasser. Si tu veux porter du rouge vif style Dita, hydrate bien tes lèvres car il te faudra un rouge mat. Et histoire que ça tienne top, tu prends d’abord un crayon rouge, tu fais ton contour des lèvres, tu REMPLIS tes lèvres avec le crayon (voui voui) ET puis SEULEMENT alors, tu mets ton rouge au pinceau. Je le fais de temps en temps avec le Ruby Woo de chez MAC et il tient mieux que moi l’alcool. Dingue non?!
  • Les pinceaux… Je crois n’avoir jamais dit ici à quel point les applicateurs avec un embout en mousse étaient une merde… Et bien il n’est jamais trop tard pour commencer: C’EST DE LA MERDE!! L’idéal serait un 239 et un 217 de chez MAC mais tout le monde n’a pas le budget. Alors on met ça sur sa wishlist de Noël et hop! Sinon, pour le teint, reste les très abordables et de très bonne qualité « Real Techniques ». Quoi qu’il en soit, et ce pour vous préserver d’éventuelles vagues de boutons ou encore pour faire durer vos fards et autres produits, on les nettoie régulièrement. Avant même d’utiliser des produits cher, le tout est de surtout utiliser des produits propres. C’est ainsi qu’on préserve sa peau.
  • Les fards à paupières… Et à ce sujet, tout d’abord la couleur! Les yeux bruns peuvent se permettre tout tant que c’est bien estompé (d’où, on maudit ce foutu embout en mousse qui ne permet pas du tout d’estomper). Le plus important étant d’essayer évidemment. Les autres, il faudra faire une fois de plus le cobaye en magasin. Ce n’est pas parce qu’on aime le rose que ça vous ira forcément. Le rose sur des yeux bleus par exemple, donnera un bel effet « oeil au beurre noir qui a mûri ». Vous pouvez vous entêter dans votre dévotion au rose, rien ne vous l’interdit. Mais l’effet que cela aura sur la vue d’autrui restera celui que je viens de mentionner. C’est la vie, c’est moche, on n’y peut rien. Un autre point important est encore… Ce foutu estompage!!! Bein oui. Va falloir vous y faire, si vous voulez éviter les placards de couleurs ou encore les yeux de panda, un travail de patience s’impose. On applique avec parcimonie, on estompe et on continue ainsi jusqu’à ce que le résultat désiré soit obtenu. Encore ici, mieux vaut trop peu que trop.
  • Les touches éclat… Nan, pas les sérums mensongers anti-âge. Les vraies touche éclat. En gros, une ombre à paupières claire irisée ou carrément un enlumineur que l’on peut appliquer sur différentes parties du visage pour l’illuminer. Sur l’arc de cupidon, l’arrête du nez ou juste en touche légère sur l’os inférieur latéral de l’oeil pour apporter de la lumière. Sur le coin interne de l’oeil ainsi que sous les sourcils, le premier pour agrandir le regard, le deuxième pour accentuer la couleur des ombres et aider à estomper des fards trop foncés. C’est magique et ça ne demande pas 3000 heures de travail.
  • Tous les jours, sans exception, TU TE DEMAQUILLES FEIGNASSE!! Je sais que la vie est injuste, que les hommes n’y sont pas obligés EUX, blablabla… Mais elle te paraîtra encore plus injuste quand tu te réveilleras avec ton maquillage dégoulinant ET un gros bouton rouge sur la pommette en cadeau. Et tu oublies les lingettes… Enfin non, tu les mets à côté de ton lit pour les soirs où tu rentres bourrée en fait. C’est mieux ça que rien. Tu utilises un bon lait ou une bonne huile démaquillante et tu vérifies ensuite avec un tonique si tout a bien disparu. Idéalement, après les lingettes, moi je passe toujours un coton avec de l’eau micellaire pour enlever les résidus (et c’est toujours là que je me dis que en effet, les lingettes, ça ne démaquille vraiment pas bien). De même pour l’eau micellaire… Que je ne trouve pas assez puissante comme démaquillant. Je l’utilise comme lotion pour me rincer le visage le matin. Pas trop agressif, c’est juste pile poil. Par contre… Même s’ils disent que c’est sans rinçage… RINCEZ!!! C’est simple, si je ne le fais pas, ma peau tire… Bein oui, c’est comme si on se savonnait la peau sans rincer… Pas très malin…
  • Quand tu mets tes multiples crèmes de reine de l’hydratation, observe un ordre précis afin d’augmenter leur efficacité. On mettra donc en premier lieu le produit dont vous voudrez le plus d’effet. Si vous voulez estomper les rides, appliquez donc d’abord le soin anti-âge et APRES seulement, votre crème de jour. Logique non?
  • Test, test, test! Si tu n’es pas sûre de ton coup, si sortir des sentiers battus pour toi est aussi une question de budget, n’hésite pas à tester. Va falloir faire preuve d’un peu de patience et cela impliquera de retourner en magasin une deuxième fois pour l’éventuel achat mais ça en vaut la peine. Tout d’abord pour observer si ta peau capricieuse ne fait pas une réaction allergique. Ensuite pour t’habituer à une nouvelle couleur. Surtout en hiver où les couleurs sont plus prononcées et plus foncées. Le jour où tu réaliseras que le vert peut aller super bien sur tes yeux ne veut pas dire que tu es prête à le porter… Tout est une question de test et d’habitude. Finalement, c’est aussi très utile pour observer comment le produit tient. Tes achats en seront bien plus réfléchis et tu seras peut-être même surprise d’à quel point un choix à priori difficile devient aisé. Là, tu sens que tu mutes de « cruche » à « je commence à mieux me connaître »…
  • Finalement*Musique des Dents de la Mer dans ta tête maintenant ma cruche* L’EYE-LINER!!! La terreur de toutes les filles, celui qui continue à vous hanter et ce, depuis votre adolescence et vos essais ratés, celui que vous avez essayé maintes et maintes fois pour n’obtenir que d’horribles échecs cuisants. Il y a de nos jours tellement de variantes qu’il est maintenant impossible d’y trouver son compte. D’abord ma cruche, sache qu’il existe autre chose que le foutu pinceau liner qui trempe dans son jus et qui est trop long donc que tu sais pas poser ta main en appui sur ton visage sinon tu t’en fous partout (je reprends ma respiration là…). Il existe les gel liner maintenant! Tu appliques ça avec un pinceau (et donc, tu peux tenir le pinceau à la hauteur qui t’arrange et prendre appui) et tu peux faire des traits plus gros ou moins gros. Magique! Si tu te sens quand même encore trop cruche alors écoute bien ce qui suit. Tu prends un pinceau fin du même gabarit que le 266 de chez MAC, tu le trempouilles bien dans une bonne ombre à paupières bien noire et tu essaies de faire ton trait de liner. Tu auras ainsi la possibilité de faire des traits vraiment très fins et de les travailler jusqu’à l’épaisseur désirée. Si jamais tu te rates, ça ne fait rien. Tu me reposes ce coton imbibé de démaquillant fissa et tu estompes ton trait raté tout doucement jusqu’à ce que le noir se fonde avec l’ombre que tu auras mise sur ton oeil. Et hop! Le trait d’eye-liner raté devient un très joli smoky tout doux!

Voilààààààààààààààààà! J’espère que ceci vous aura un peu aidées! Sachez que l’essentiel est de se lancer. Il faut essayer, prendre son temps au début, s’amuser les jours de congé, tester plusieurs combinaisons, etc. Petit à petit, la main vient vite et on pousse ses limites et son savoir de plus en plus loin…

BON! Mon prochain grand projet dans ma vie, c’est de créer un club d’extinction de la barakie. On se poste, on la fusille à coups de petits cailloux parce qu’elle a un blush orange en forme de rond et du crayon brun uniquement autour de ses lèvres… Je vous préviens pour les inscriptions?

4 réflexions sur “10 conseils beauté pour les cruches.

  1. J’ai tout bon : je me démaquille religieusement chaque soir, quand bien même je ne me maquille que les jours de pleine lune, ne porte pas de fond de teint et me contente en général de rouge à lèvres, de fard à paupières blanc et d’un mini coup de crayon au ras des cils.
    J’ai droit à une gommette ? 😉

  2. J’ai aussi tout bon pour le démaquillage. Même quand je titube…de fatigue (on va dire…) sur le trajet de mon lit, je n’y déroge pas. Je ne me maquille pas tous les jours, par contre je ne sors jamais sans avoir appliqué une crème de jour. L’eye-liner, franchement, je ne maîtrise pas, c’est souvent un casse-tête, que je finis souvent par noyer incognito sous un fard à paupières… 😀 Ce que je remarque actu, c’est que je vais devoir passer au crayon bio parce que les dernières fois que j’en ai appliqué, je me suis réveillé le lendemain avec la paupière inférieure rouge vif. Mon indispensable c’est leTouche Eclat d’YSL.

    • Si tu mets un khol, il coulera. Il est gras donc c’est pas toujours l’idéal pour la muqueuse. Peut-être que c’est ça? Dans ce cas, tu peux peut-être essayer du crayon plus sec avant de passer au plus cher bio?
      Je mets de la crème de jour même les jours où je reste puante en jogging chez moi. Parties du visage trop sensibles que pour m’en passer 🙂 Et sinon, j’ai déjà souvent entendu parler du Touche Eclat, j’irais bien l’essayer un jour tiens… *Tenir le portefeuille en laisse, tenir!!!*

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s