La fin d’une frustration florale.

Les orchidées, avec les pivoines, sont mes fleurs préférées. Et quand j’aime quelque chose, en général, c’est un peu la folie…

Petit à petit, j’ai accumulé non moins de 8 orchidées de sortes variées (plus une qui repose en paix suite à une sale maladie, la pauvre petite…) dans mon petit appartement. Quelques-unes que j’avais depuis avant mon emménagement même. Et donc… En 4 ans… Il n’y en a qu’une seule qui a daigné me pondre une hampe florale qui, au moment où j’allais enfin me souvenir de la couleur de ses pétales… A été, disons, quelque peu malmenée par le cat en pleine croissance. Résultat: plus de hampe florale, les bourgeons sur le point d’éclore ayant été littéralement bouffés par le tigre.

Depuis, je dois me contenter de ça:

 

C’est-à-dire plein de feuilles et de racines aériennes mais JAMAIS de hampe florale. Quatre années et je ne me souviens plus de la couleur de mes orchidées. Quatre années à les regarder pondre feuilles vertes ennuyeuses et racines aériennes. Quatre années de frustration pendant lesquelles j’ai tout essayé.

Je dois avouer que les conditions de mon appartement ne sont pas très bonnes pour elles (lumière trop directe du soleil qui a brûlé quelques feuilles, pas assez de changements de températures, pas assez d’humidité sans doute aussi, etc.) mais bon… J’ai tout fait pour pallier à ces défauts.

Bein non, elles m’ont fait de la résistance totale… Jusqu’à ce que… Je constate avec surprise qu’une des plus récemment achetées me fait un joli cadeau:

 

UN DEBUT DE HAMPE FLORALE! Oui, le petit machin vert clair qui tend la tête vers vous.

Le cat étant beaucoup plus zen depuis lors n’est désormais plus un risque et je peux enfin espérer me souvenir d’une couleur d’une de mes orchidées. Il va sans dire qu’elle est observée tous les matins dès mon réveil et chouchoutée régulièrement. Quant aux autres connasses, j’essaie de leur faire comprendre qu’elles devraient prendre exemple sur leur copine (oui, des fois je parle à mes plantes… )!

Ceux qui ont la main verte comprendront certainement ma joie après plus de 4 ans de frustration totale. Comme quoi, être tenace, ça a quelques fois du bon.

C’était le rare billet vert d’une citadine en appartement!

NOTE 1: J’ai offert à ma marraine -qui a toujours eu peu de chance avec les plantes- une orchidée… Cette idiote (l’orchidée) a décidé qu’elle n’arrêterait jamais de fleurir… Depuis tout le monde lui en offre et toutes ses orchidées fleurissent en me narguant à chacune de mes visites. Cela ajoutait à ma frustration, vous n’imaginez pas à quel point.

NOTE 2: La mozer laisse une orchidée en plan dans un endroit tout puant, plein de courants d’air, froid et pas nécessairement bien protégé du soleil direct… Cette autre idiote (toujours l’orchidée) décide de fleurir. Cette orchidée dont j’avais pitié et que j’arrosais avec précaution et pitié à chacune de mes visites… Des grosses fleurs blanches. Enoooooooormes! Caliméro du jardin, c’est moi!

5 réponses sur « La fin d’une frustration florale. »

    1. En fait, quand c’est pas moi, c’est mon chat qui s’y met. Je ne peux d’ailleurs plus avoir de bouquets de fleurs (hormis les pivoines, il les trouves trop impressionnantes) sans les retrouver éparpillées dans mon entrée, le cat à côté, heureux…
      Mais les orchidées, le pire, c’est qu’elles ne crèvent pas! Elles restent en hibernation à me faire des feuilles… Des racines, des feuilles… Des racines…

  1. Je suis maudite des orchidées, je les ai toutes massacrées au fur et à mesure de leur acquisition. Dernier exploit en date: un excès d’engrais spécial orchidées qui l’a empoisonnée.

    Par contre, j’ai suivi ton idée de l’aloe vera et il a l’air de bien résister à mes attaques botaniques involontaires!

    1. Hihihi!! Fais attention… En fait, les gens tuent les orchidées en les arrosant comme des plantes normales. Elles sont souvent victimes d’arrosages trop importants ou fréquents. Faut juste les tremper dans de l’eau à température ambiante et la moins calcaire possible pendant 10petites minutes, bien les égoutter et les remettre à leur place. Ca une fois/15jours (donc vraiment pas beaucoup!). Oui, je suis devenue une experte 🙂
      Pour ma part, c’est un problème de lumière et de température que je ne peux pas vraiment contrôler 😦

      Cool pour l’aloe vera!!! T’as tenté de le couper et de profiter de sa sève?

  2. Je ne le savais pas, je vais tester à la prochaine orchidée offerte. J’arrosais… comme une plante grasse oui 🙂 et pour l’engrais, ça avait carrément formé des cristaux de poison!

    Pour l’aloe, comme le disait la gentille maquilleuse MAC, j’ai pas mal de cicatrices (je cicatrice très mal) et je viens d’essayer sur une d’entre-elles. La suite au prochain épisode!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s