Une fée dans les étoiles!

De jolies choses pour ton visage d'ange, des bons plans lifestyle. Beaucoup d'amour pour Liège, un peu de vagabondage, énormément d'humour.

Loser.

5 Commentaires

Je deviens obsédée des T-shirts loose. C’est la fête ces machins. Hop, avec un jeans, un ptit blazer par dessus pour pas trop ressembler à… Moi quand je sors les poubelles… Les cheveux lâchés et c’est fait.

J’ai aussi trouvé un pantalon taille haute tout droit splendide. On prend le T-shirt loose, on le rentre dedans et on ressemble à une jeune fille des années 50. Me manque les cheveux nickels. Faudra m’expliquer comment faisaient toutes ces femmes entre les années 20 et 60 pour toujours être coiffées nickel sans passer par le coiffeur. Dans une époque où la mode capillaire est aux chignons sproutchés * comprenez par là: je prends, je tournicotte, je fous un élastique, ça sort de partout mais tant que ça tient, c’est l’essentiel *, elles doivent se retourner dans leur tombe.

Puis, sinon je suis allée lécher ma feuille d’examen hier histoire de répandre la conjonctivite parmi les pédagogues chevronnés. Trois heures pénibles qui ont eu pour résultat l’oeil gauche bien gonflé ce matin.

Début de liste des choses simples que j’aimerais faire:

– Nettoyer mon appartement correctement.

– Trier mes fringues, c’est l’enfer, j’en ai encore qui datent de mes secondaires. Je déteste jeter, je conserve tout (pour rien puisque je n’y touche plus) et ça devient un marasme sans non. Pire, dans les fringues que je peux mettre, je n’ai finalement pas grand chose. Ca donne juste l’impression d’être folle de mode mais ce n’est qu’une illusion.

– Maigrir. Cette année a été un enfer en tous points et ça n’a rien arrangé à mon assiette. Rentrer après une journée longue et épuisante *faim faim faim* et prendre le premier truc qui me tombe sous la main parce que trop fatiguée pour réfléchir et me mettre derrière mes fourneaux; journée d’étude * nan, après ce chapitre là, puis l’autre, et le suivant aussi… Merde il est 22h… Faim faim faim… Manger le premier truc venu*; puis le stress pendant les stages ou les examens * stress. Pas manger. Si manger, tout resort dehors. Stress passé. Faim faim faim: sauter sur le premier truc venu*. Bref, faut secouer tout ça. Déjà commencé à me re-discipliner, il était temps. Fin du carnage maintenant!

– Accrocher des cadres, des étagères ou des miroirs sur mes murs. Sont vides. Encore heureux qu’il y a de la couleur.

– Prendre rendez-vous chez plein de médecins. Trois ans que je dois me faire détartrer les dents (et nan, j’ai pas de carie, jamais eu… D’un autre côté, on oublie aussi de l’appeler le dentiste), un test pour des allergies, puis sans doute d’autres choses que j’oublie et qui ne sont pas très graves.

– Aller à la piscine. Je vis en face d’une piscine et je n’y vais jamais. Une honte.

– Ecouter plus de musique. Cette année, j’ai limité tout ça. Un nouvel album annonce généralement un concert à ne pas rater alors il valait mieux limiter les dégâts. Deux Nuits du Bota en me limitant. J’ose même pas imaginer ce que ça sera l’année prochaine.

– Lire, lire, lire.

– Puis tout simplement: glander en terrasse, faire des brocantes, revoir des gens, prendre le temps de prolonger une après-midi en une soirée, prendre le temps de cuisiner, faire l’idiote avec mon chat, aller tuer tous les gens sur la Batte, etc.

Et j’oubliais: gagner au Loto!

5 réflexions sur “Loser.

  1. Je ne connais rien à la mode. Par contre un régime qui marche (sans se priver des bonnes choses) et le moyen de gagner au lotto m’intéressent!

    • Le régime qui marche c’est manger des bonnes choses avec parcimonie. Ha, c’était pas la bonne réponse? 🙂
      Sinon, commencer à JOUER au Loto, c’est pas une mauvaise idée pour ma part ^^

  2. Alors moi, je te suis à fond
    – pour le t-shirt loose (et j’orai même plus loin: je suis une fanatique du t-shirt tunique)
    – pour la piscine.
    On peut même y aller toutes les deux si tu veux bien (je ne risque pas de me moquer de toi parce que ça doit faire quatre ans que je n’ai pas nagé, alors j’imagine que ça doit être assez comique à voir…)

    Et pour glander en terrasse et tuer les gens sur la Batte, of course!

    Quant aux cheveux impeccables de nos aïeulles, la raison est bien simple: elles étaient femmes au foyer, c-à-d qu’une fois que les mioches étaient à l’école, elles avaient tout le temps pour soigner leur apparence. Et ouais!

    Bon week-end, miss!

  3. P.S. « j’Irais », bien sûr! Maudites fautes de frappe!!!

    • Irai au futur sans S tu veux dire? (et bam! je vais me faire tirer les cheveux pour excès)
      Pour la piscine, va falloir patienter un peu. Je dois investir dans un bonnet et passer par la case: essayage de maillot. Je déteste ça, je hais ça beurk beurk beurk. Donc faut que je trouve un moment où j’ai du temps et où, surtout, je suis disposée à faire une virée chez Decathlon (beurk beurk beurk beurk!).
      Ouais bein même si j’étais femme au foyer, je sais pas où je trouverais la patience de me foutre des rouleaux sur toutes mes longueurs de cheveux sans risquer une tendinite digne d’un joueur de tennis professionnel. Je les admire du coup.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s