Se retrouver en cuisine et ailleurs avec Geneviève Mahin et plein d’amour.

Avant de commencer réellement cet article, je dois vous parler un peu de moi. Et ce n’est pas évident de parler de soi ainsi parce que même si certains de vous me suivent depuis très longtemps, je dévoile quand même pas mal de choses sensibles à un public que je ne rencontrerai peut-être jamais. Mais les blogs, c’est aussi pour ça qu’ils ont eu leur succès: détachés des articles généralisés des magazines, on est souvent heureux de trouver enfin un être humain auquel s’identifier. Donc je vais d’abord vous parler de moi… Je pense que ça m’aidera et surtout, ça vous aidera afin de mieux comprendre à quel point j’ai aimé le livre de Geneviève Mahin.

Les beaux bijoux de Heliboo. *code promo*

Les accessoires, j’ai toujours trouvé ça d’une importance capitale pour définir un style. J’ai déjà un « léger » problème en ce qui concerne les sacs mais ce « problème » s’est aussi étendu aux bijoux et ne fait qu’augmenter. Grande fan de basiques pour les fringues, ce sont donc eux qui m’aident à affirmer une tenue (souvent le jeans/ T-shirt ou pull). Alors quand on couple ça avec une jeune entrepreneuse belge qui monte petit à petit son e-shop, COMMENT VOULEZ-VOUS QUE MON PETIT COEUR RESISTE?!

Un été holographique avec Be Creative.

C’est un peu la folie niveau tendances 2018 pour cet été. Soit on part dans le wash de couleurs parfaitement mattes, soit on vire paillettes. Celui qui a pourtant le vent en poupe après des saisons de règne du mat, c’est le gloss. Et il ne se limite plus aux lèvres, il migre vers les paupières pendant que des highlighters essaient de l’imiter sur les pommettes. Ca c’est ce qu’on peut voir sur les éditos mais quid quand on veut adhérer à tout ça au quotidien? Parce que le gloss sur les paupières, c’est aussi magnifique que c’est éphémère: ça dure 2 à 5 minutes tout au plus avant de migrer dans les plis. C’est là que les marques font preuve d’imagination et qu’arrive la tendance holographique. BE Creative en fait partie et nous a pondu une superbe petite collection qui contient de belles références.

Dressinguide: le coup de fraîcheur pour son image. *SURPRISE!

Si vous me suivez sur les réseaux sociaux, vous avez dû remarquer, surtout sur la page Facebook du blog, que je relayais de temps en temps l’actualité de Dressinguide. Il était temps que je vous en parle un peu mieux.

Dressinguide est en fait le petit bébé de Vera Delova. Russe d’origine et passionnée par la mode, cette jeune femme dynamique a touché à un peu tous les aspects de la mode: études en fashion management à l’école de mode de Milan, études en stylisme personnel à l’école du style à Moscou et 7 ans d’expérience en tant que visuel merchandiser pour de grandes marques (ceux qui décident de comment seront faites les vitrines des nouvelles tendances, c’est eux). Je crois que pour avoir de la bouteille et un fameux oeil critique sur les tendances, la mode, les fashion faux pas ou autre, elle est donc fameusement armée.

Maastricht: Le Fernand Café-Manger.

S’il y a bien quelque chose que beaucoup de liégeois ont en commun, c’est le fait d’apprécier aller se balader dans les rues de Maastricht. Nos voisins hollandais sont toujours des plus accueillants et cette ville au charme fou ne se trouve qu’à 20 minutes en voiture de Liège… Quand on a envie de dépaysement, il suffit de sauter dans la voiture ou le train (avec un tarif spécial d’ailleurs) pour se faufiler, quelques instants d’après, dans les rues piétonnières où l’on aime se laisser charmer par les petites maisons, joliment décorées été comme hiver. C’est aussi l’occasion, après une journée de shopping, de faire une pause gourmande… Et c’est ainsi que j’ai envie de vous faire découvrir un nid douillet et délicieux qui a à peine un an mais est des plus prometteurs. Une belle manière d’inaugurer ici cette année 2018, non?

Un Noël chez Darcis…

Alors que les plus grandes capitales s’apprêtent à inaugurer leurs plus belles illuminations de Noël, vos pâtissiers et cuisiniers préférés en font autant afin de vous titiller les papilles en fête. Qui dit « Noël », dit forcément « bûche de Noël » et c’est là qu’il était impossible de ne pas vous montrer un peu plus ce que Jean-Philippe Darcis nous propose, non seulement pour les fêtes de fin d’année mais aussi pour l’hiver entier.

C’est bien la Marche Gourmande de Julien Lapraille? (+ livre et Le Marché de Julien)

C’est une question que je me posais depuis presque 2 ans en fait. La première fois que j’en avais entendu parler, c’était quand il était venu présenter sa première collaboration avec le Huggy’s Bar. Julien Lapraille l’avait évoquée avec énormément de coeur et ça m’avait intriguée. En fait, avant d’être connu des média, il organisait déjà la Marche Gourmande. C’était juste sans doute moins formel mais le principe était le même: se balader dans la belle région du Luxembourg avec des étapes gastronomiques et terminer tous ensemble à un repas de cochonnailles dans une ambiance bon enfant (auparavant dans le garage de son papa si je me souviens bien). Désormais, elle est sponsorisée en grandes pompes par RTL-TVI, des personnalités sont présentes pour ponctuer le parcours et une partie des bénéfices est reversée à une oeuvre de charité. Et ce n’est pas un reproche, je trouve ça chouette qu’il ait pu investir une chaîne de TV dans un évènement caritatif qui permette à la fois de découvrir une région ainsi que son terroir.