Les petits plaisirs quand la météo est bougonne.

C’est ma façon à moi de faire la pirouette quand je sais que la journée va être grise ou longue (vive les imbéciles atteints de réunionite aigüe qui ne font finalement rien avancer et servent surtout à se mettre en avant…)… Ou les deux. J’aime trouver du réconfort dans les soins et le make-up. Des choses qui sauront ponctuer ma journée ou qui pourront me donner un peu de joie quand je passerai devant mon reflet. Et puis ça fait bien moins grossir que les chocolats!

Pic by 1FDLE.

On va commencer avec le parfum…

Débuter en calligraphie moderne #2

Alors que mon mon premier billet mentionnait surtout les bases: la plume, l’encre, l’entraînement sur les différentes lettres de l’alphabet… Beaucoup d’entraînement… Ici je vais parler des « dérives ». Celles vers lesquelles on se tourne indubitablement parce qu’au final, quand on réalise qu’on peut… On veut plus!

Parmi elles, il y a le brush pen… Et dans les brush pens, il y a une multitude de possibilités. La première chose à savoir c’est ce qu’est exactement un brush pen. « Brush » en anglais, veut dire « brosse » mais aussi et surtout, « pinceau ». Donc en gros, un brush pen est un support qui a un pinceau ou un rendu similaire au pinceau et avec lequel vous pouvez – entre autres- écrire.

Moi, j’ai commencé avec le Pentel Pocket Brush stylo qui est rechargeable à l’encre de Chine. Il est pratique, fonctionne avec des cartouches comme un stylo traditionnel, ne coule pas et peut être emporté absolument PARTOUT! Dès que je savais que j’allais devoir attendre, surveiller des élèves en interrogation ou patienter, je prenais toujours soin d’emporter un bloc et mon Pentel Brush Pen. A chaque opportunité, je reprenais mon entraînement: avec les bases de calligraphie traditionnelle, je manipulais petit à petit ce pinceau bien pratique. Son seul hic: ça écrit quand même assez épais/grand et il faut attendre que l’encre sèche (comme tu le vois sur la photo, j’ai pas su être patiente… Une fois de plus…), j’ai voulu avoir une taille beaucoup plus fine et me suis retrouvée avec deux modèles de Tombow Fudenosuke (un pointe « dure » – le bleu- et un pointe « souple » – le noir- mais en gros, l’un permet d’écrire un peu plus fin que l’autre) et un Pentel Soft Touch. Avec ces feutres à pointe relativement souple, je pouvais encore continuer à m’entraîner mais à échelle un peu plus raisonnable.

Pic by 1FDLE
Pic by 1FDLE

Nuage de douceur…

Ceux d’entre vous qui me suivent sur les réseaux sociaux le savent: il y a quelques temps, j’ai dû faire face à un moment difficile avec un décès que je ne souhaite vraiment à personne. En plus du choc et des tentatives vaines d’accuser le coup, on est entraînés dans un monde parallèle où le côté pratique devient une véritable bouée de sauvetage sur le moment. Et alors que l’émotion essaie d’installer son postérieur obèse à chaque seconde d’inattention, on essaie de se raccrocher à l’idée de prévenir Plic ou Plouc qui lui, pourra se laisser aller à de grands cris pendant qu’on reste d’un calme olympien. On est juste complètement déconnectés, on n’a plus de notion du temps, la soupe est le seul truc consistant à passer nos lèvres et la fatigue enivre, littéralement.

Diffuseur Victoria de Phytosun/ Pic by 1FDLE.
Diffuseur Victoria de Phytosun/ Pic by 1FDLE.

Shape Booster de Domyos: le legging qui s’occupe de ta cellulite.

On est en décembre et la course aux repas de fin d’année se profile à l’horizon. Le foie gras, les bûches de Noël, les confits et autres seront les stars de la table… Mais certainement pas de nos fringues. Et c’est aussi à ce moment que se profilent les fameuses bonnes résolutions. Je l’ai déjà dit par ici mais je ne suis pas très « bonnes résolutions ». Je prends les initiatives quand je suis dans le bon état d’esprit, je trouve ça plus sain. Quoi qu’il en soit, pour pallier à toutes ces belles invitations, le sport reste une alternative quasi nécessaire.

Alors tant qu’à suer, moi je dis, autant suer efficacement! Et quand on m’a proposé de tester le Shape Booster, j’ai trouvé ça assez ludique que pour bouger ma couenne jusque chez Décathlon à Bruxelles. Oui mesdames! Après le boulot, je suis allée faire du sport… A Bruxelles!

Le Shape Booster est le nouveau legging de la marque Domyos qui combine un legging galbant avec des patchs qui vont masser ton cuissot pour atténuer la cellulite. Un peu comme si tu faisais ton palper-rouler en sautillant dans tous les sens. Ou plus facilement: un peu comme les shampoings 2 en 1… Tu fais ton sport et le legging mate ta peau d’orange.

Shape Booster by Domyos/ Pic by 1FDLE.
Shape Booster by Domyos/ Pic by 1FDLE.

5 Feel Good Things.

Vous le savez maintenant, j’ai dû ralentir le rythme suite à des problèmes de santé de la mozer. Cela a impliqué des visites à l’hôpital, changer mon quotidien du jour au lendemain, m’adapter avec le boulot, etc. Au-delà de ça, il y avait un grand stress et vous devez sans doute connaître le côté incroyablement confortable des chambres d’hôpital… Autant pour la mozer que pour moi, j’ai essayé de trouver des petites choses qui améliorent le quotidien à la maison ou à l’hôpital. Ca a été comme un réflexe et sans doute ma façon à moi d’amener autre chose en soins que le médical qui pouvait être assez martelant. Comme des petits moments d’évasion, même si c’est 5 secondes, des fois, c’est toujours bon à prendre. Au fur et à mesure que je les ai accumulés, je me suis dit que c’était une bonne idée de les partager avec vous. On a tous un quotidien quelques fois oppressant, autant s’entre-aider pour affronter les journées mornes!

Pic by 1FDLE.
Pic by 1FDLE.

Dille & Kamille bientôt à Liège.

Certains, beaucoup même peut-être, connaissent déjà l’enseigne de par des sauts de puce à Bruxelles ou du côté de la Flandre. Pour ceux qui ne connaissent pas Dille & Kamille, c’est une chaîne de magasins qui s’étend tout doucement en Belgique et qui vous permet d’arranger votre maison pour vous comme pour vos hôtes.

Du joli pot de fleurs à l’art de la table en passant au soin de soi (avec, par exemple, de jolis peignoirs pour hammam ou de jolis savons à l’ancienne), on y trouve tout pour rendre son chez-soi le plus cosy possible. J’aime toujours bien passer à celui de Bruxelles quand j’ai le temps et comme par hasard, je suis malheureusement toujours en train. Sinon ça en était fait de moi, j’aurais rapporté assez pour me demander si mon coffre allait pouvoir fermer. A défaut d’avoir un trolley à dégainer que j’aurais pu traîner jusqu’à une station de gare, j’ai donc déjà essayé quelques épices et certains mélanges tels que des taboulés bien épicés ou du risotto au safran. C’est sympa, rapide et ça offre une chouette alternative à ce qu’on a déjà en grande surface!

_DSC0512

Comment j’ai cédé aux bougies de luxe.

Ca fait déjà un moment que j’ai un charmant tyran, aka Dominique, qui s’amuse, avec raison, à m’éduquer un peu mieux le pif. Il m’a fait découvrir Annick Goutal et j’ai pu un peu mieux cerner certains jus de luxe. J’ai appris à mieux connaître mes goûts mais tout ça a un certain prix. On n’achète pas un parfum à 100EUR comme on achète un stick à paupières à 30EUR. Les prix de départ, ils te font déjà bien mal au pet. Alors je pense les choses, choisis avec raison et attends patiemment que le bon moment arrive pour enfin m’offrir mon premier flacon d’un indispensable. Ca viendra, ça viendra… Mitsouko est en très bonne place, suivi de très près par Flowerhead ou Inflorescence de By Redo, un Goutal (peut-être Ninfeo Mio?) pour sûr, Geranium Odorata de Diptyque et un Jo Malone… Si pas deux. J’ai de quoi me faire plaisir sur la longueur sans trop hésiter tu vois? J’en suis presque à penser tout ça comme je penserais des placements en bourse. Mon banquier serait fier… Ou pas.

Figuier by Diptyque/ Pic by 1FDLE.
Figuier by Diptyque/ Pic by 1FDLE.

Mais c’est pas tout ça! Parce qu’une fois que tu mets le bout du nez dans le monde des parfums, les vrais… Tu réalises qu’il y a aussi les bougies! Et pour tout vous dire, au départ, je n’étais pas convaincue du tout! Dominique a pu me faire humer quelques bijoux dont une magnifique au jasmin de chez Jo Malone. J’ai pu comprendre que le parfum était tout à fait différent de ce à quoi j’étais habituée: les bougies Ikea. On a là affaire à de véritables parfums et on comprend un peu mieux ce que signifie « synthétique » dès lors qu’on replonge son nez dans une bougie Ikea. Pire… J’ai essayé les Yankee Candles et j’ai cru que j’allais mourir asphyxiée.