Une des plus belles terrasses d’Outremeuse: New Taverne des Arts.

Si pas LA plus sympa en fait! Quoi qu’il en soit, quand je l’ai découverte, j’ai tout de suite été sous le charme. Et pourtant, il m’en a fallu du temps avant de savoir qu’à 2 minutes à pieds de chez moi (littéralement), à côté de mon Colruyt (que je considère comme la prolongation de mon placard tellement il est près. Un jour, vous pourrez sans doute m’y trouver en pyjama… Ou pas.), il y avait ce petit havre de paix au caractère bien trempé! J’ai dû passer devant des milliers de fois pourtant mais comme toutes les bonnes choses, souvent, ça demande un peu plus d’efforts!

C’est bien la Marche Gourmande de Julien Lapraille? (+ livre et Le Marché de Julien)

C’est une question que je me posais depuis presque 2 ans en fait. La première fois que j’en avais entendu parler, c’était quand il était venu présenter sa première collaboration avec le Huggy’s Bar. Julien Lapraille l’avait évoquée avec énormément de coeur et ça m’avait intriguée. En fait, avant d’être connu des média, il organisait déjà la Marche Gourmande. C’était juste sans doute moins formel mais le principe était le même: se balader dans la belle région du Luxembourg avec des étapes gastronomiques et terminer tous ensemble à un repas de cochonnailles dans une ambiance bon enfant (auparavant dans le garage de son papa si je me souviens bien). Désormais, elle est sponsorisée en grandes pompes par RTL-TVI, des personnalités sont présentes pour ponctuer le parcours et une partie des bénéfices est reversée à une oeuvre de charité. Et ce n’est pas un reproche, je trouve ça chouette qu’il ait pu investir une chaîne de TV dans un évènement caritatif qui permette à la fois de découvrir une région ainsi que son terroir.

Tchin-T’gin avec Radermacher X Julien Lapraille!

Même si la météo semble ne pas vraiment vouloir suivre, j’ai toujours trouvé que l’été se trouvait aussi et surtout dans nos assiettes et dans nos verres. Les salades, les fruits, les barbecues (quand c’est possible)… Mais ce qui sonne vraiment l’été, ce sont les premières terrasses, les premiers verres remplis de glaçons, les premiers cocktails avec lesquels on aime trinquer. Il était donc impossible de ne pas vous parler un peu plus du gin Radermacher en collaboration avec Julien Lapraille.

Découverte: Ciel Mon Bijou! (Concours)

C’est fou comme la météo s’amuse à jouer avec nos nerfs depuis que le printemps (je parle de la date donc, pas du temps qu’il fait) est enfin là. Alors qu’on espèrait pouvoir se débarrasser de nos écharpes, il y a à peine deux semaines, on se demandait aussi s’il n’allait pas se remettre à neiger! S’en suivent 2 jours chauds dont un frôlant les 30°c et puis zou! On perd 10°c en quelques heures! Alors on essaie d’amener le soleil dans nos vies comme on peut mais il faut l’admettre, ça relève des fois d’actes désespérés… Sauf… Sauf lorsqu’on crée…

Ciel Mon Bijou/ Pic by Elodie Thimermans.
Ciel Mon Bijou/ Pic by Elodie Thimermans.

Darcis au Sablon!

Entre belges, on s’entre-aide toujours. On a beau tous être des humains avec nos défauts inhérents à notre espèce, un truc est sûr, c’est que le belge, il est solidaire quand il le faut (je dois te rappeler les chatons lors du lockdown de Bruxelles? Vraiment?). Mais je pense que ce genre de choses est encore plus fort lorsqu’il s’agit des liégeois. Et c’est donc tout naturellement que j’ai eu grand plaisir à aller voir la toute nouvelle boutique de Jean-Philippe Darcis dans le Sablon, à Bruxelles. 

Darcis Sablon/ Pic by 1FDLE.
Darcis Sablon/ Pic by 1FDLE.
Jean-Philippe Darcis Sablon/ Pic by 1FDLE.
Jean-Philippe Darcis Sablon/ Pic by 1FDLE.

Celui qui peut se targuer du titre à vie d’ambassadeur du chocolat belge a décidé de s’implanter dans le Sablon afin d’être plus proche des bruxellois. Sa précédente boutique présente tout à côté de la Grand Place étant surtout convoitée par les touristes, il lui tenait donc fort à coeur d’offrir un espace différent afin que les habitants de la capitale puisse être servis en toute tranquillité.

Liège Focus: Outremeuse.

On fait un peu dans le différent aujourd’hui. Pas de make-up, pas d’article sur un commerce en particulier mais bien sur tout un quartier. Le mien depuis des années: Outremeuse. Parce que j’ai d’abord créé ce blog pour partager des endroits que les gens n’ont pas le temps de remarquer ou oublient alors qu’il y a de véritables pépites. Et Outremeuse, c’est une mine de trésors cachés.

Roture/ Pic by 1FDLE.
Roture/ Pic by 1FDLE.

Il me tenait fort à coeur de faire cette vidéo mais elle m’a demandé pas mal de boulot. Filmée en été sur plusieurs jours (dont un caniculaire), j’ai eu du mal à me mettre à l’éditer tout simplement parce qu’il y avait bien plus de matière que ce que j’avais prévu. Le travail allait être assez imposant et je ne suis certainement pas une pro de l’édition de vidéo. Cela dit, je voulais faire ça bien donc… J’ai pris le temps.

Ice Watch et son côté féminin.

Il y a un peu plus d’un an, lors d’un évènement presse, on m’avait présenté la marque belge Ice Watch. Je la connaissais déjà puisque beaucoup de leurs modèles fleurissaient aux poignets de mon entourage. Autant dans la famille, les amis que dans mon entourage, Ice Watch faisait un tabac. Des modèles sport aux détails très fins et recherchés tels que des cadrans à plusieurs couleurs ou avec différentes matières lui procurant du relief, je pense que c’est ça qui attirait un si large public.

Cela dit, le côté « sport », aussi bien travaillé qu’il puisse être, ne m’attirait pas plus que ça. Je pouvais reconnaître que certains modèles m’attiraient plus que d’autres mais pas au point d’en porter. Ayant déjà des épaules de nageuse, des os épais et donc, certainement pas une carrure de freluquette, lorsqu’il est question de montres, je me dirige plutôt vers des modèles de taille moyenne (trop fin, ça ne va pas non plus) et pas trop imposants au poignet.

Et puis un jour, Ice Watch a sorti une collection qui a fait faire à mes yeux le tour de ma tête accompagné d’un beau déroulement de langue: les Ice Watch Glam. C’est fait, j’étais conquise. En gardant toujours cette caractéristique qui lui est propre du bracelet en silicone, Ice Watch était arrivée à se tourner vers des modèles moins chargés et beaucoup plus féminins.

Ice Watch Glam Pastel/ Pic by kiwikoo

A ce début de collection, s’est ajoutée la Ice Watch Glam Forest et a ainsi apporté un éventail de couleurs bien plus large afin de contenter tout le monde ainsi que toutes les carnations de peau.

Ice Watch Glam Forest.

Vous allez me demander quelle est la différence entre les Ice Glam et les autres… Parce qu’il existe les Ice Chamallow aussi, les Ice Forest, etc. Qui ont aussi un bracelet bien plus fins que les modèles de départ. C’est tout simplement l’intérieur du contour du cadran qui est orné d’un fin cercle doré. Cette touche de doré est aussi présente sur les aiguilles, le logo de la marque très discrètement inséré et le bouton de réglages. Et moi, c’est LE machin qui m’a littéralement faite craquer. Je suis donc à fond sur la Ice Glam Pastel et la Ice Glam Forest maintenant. MAIS A FOND LES BALLONS!

Ce qui est aussi génial, c’est qu’ils proposent deux tailles: les small et les unisex. Small est pour les plus petits poignets et est légèrement plus fin que son grand frère « unisex », qui lui, est un peu plus rond et large autour du cadran. La différence est légère et très subtile mais peut faire toute une différence sur un poignet.

Ice Watch Glam Forest Anemone SMALL.

 

Ice Watch Glam Forest Anemone UNISEX

J’ai eu la grande chance de recevoir la Ice Glam Forest Twilight en small et je peux vous dire qu’elle est aussi confortable qu’elle y paraît. Légère, ne coince pas la peau, ne se coince pas dans les vêtements (avantage du bracelet en silicone qui rend la montre très flexible), ne gène pas le mouvement… Elle sait se rendre invisible au port tout en restant un accessoire élégant.

Ice Watch Glam Forest in Twilight/ Pic by kiwikoo.

 

Je pense que ça devait bien faire plus de 10 ans que je ne portais plus de montre faute d’en trouver une à mon goût (et la perte tragique de ma montre avec un cadran en forme de chat lors d’une escapade à la mer aussi…) et je pense que là, j’ai de quoi avoir l’embarras du choix. Pour le printemps, j’ai envie de me diriger vers les Ice Glam Pastel en format Unisex mais je ne sais pas encore si je prend Wind ou Aqua… Et c’est bien la première fois que j’hésite entre autant de modèles différents!

Tous les modèles « Glam » de chez Ice Watch sont disponibles à 79EUR dans beaucoup de magasins partout en Belgique mais peuvent aussi être disponibles via le web sur le site de la marque. Au cas où vous n’aviez pas trop d’idée pour la Saint Valentin… Vous avez peut-être de quoi vous aider par ici 😉