Di se fait un joli lifting!

Vous l’avez peut-être déjà remarqué mais le logo de l’enseigne belge a déjà changé dans plusieurs magasins. Et vous l’aurez deviné: un changement de logo est souvent synonyme de remaniement de l’image du magasin, voire, du concept. C’est en effet le cas pour Di mais tout bénéf’ pour nous, je vous rassure!

Si vous avez un oeil de lynx ou que vous êtes comme moi et donc plus centrée sur les tendances anglo-saxonnes, vous aurez déjà compris qu’en choisissant de distribuer Real Techniques, Physician’s Formula, The Balm, Eyelure ou encore Sleek, Di avait pris ce tournant lentement mais sûrement il y a quelques années. C’est un effort que j’avais déjà salué par ici à l’époque. Si l’on pouvait penser qu’ils s’arrêteraient à quelques nouvelles tendances à l’occasion… He bein laissez-moi vous dire qu’on s’est bien foutu le doigt dans l’oeil, jusqu’au coude! Parce que ça ne fait que commencer!

Yves Rocher: Christmas collection 2017.

Ca commence! On a déjà les calendriers de l’Avent qui inondent les réseaux sociaux, il était certain que les collections de Noël devaient arriver peu de temps après. C’est le cas ici avec celle de chez Yves Rocher qui inaugure par la même occasion, enfin, son premier calendrier de l’Avent. Oui, ils étaient un peu à la traine à ce niveau, le retard est rattrapé!

Ici, je vais surtout vous parler d’une partie de la collection de Noël que j’ai eu le plaisir de recevoir à un événement il y a quelques jours. J’y allais sans trop d’attentes pour tout vous dire mais j’ai finalement été fortement étonnée de ce qu’ils avaient à proposer. Autant les packagings que les produits ont vraiment bien été étudiés, conçus et toujours dans le respect des petits budgets! A noter aussi que, même si ça n’est pas encore parfait, l’enseigne fait de plus en plus d’efforts quant à la composition de ses soins.

L’Occitane te démaquille à coups de pétales!

Je suis une dingo des huiles et baumes démaquillants. J’ai dû m’en passer pendant 3 semaines quand je suis partie au Vietnam (pas eu le temps de trouver des formats voyage) et j’ai cru que ma peau allait se décoller de mon visage à chaque fois que je devais me démaquiller à l’eau micellaire. A mon retour, je n’avais qu’une envie (hormis dormir): le plaisir de me démaquiller à nouveau avec douceur.

Les liners, toute une histoire!

C’est souvent une bête noire commune à beaucoup: le fameux trait de liner. On en met trop, on tremble, on en fout dans son oeil, on ne fait pas les deux yeux de la même épaisseur, … Et je ne parle même pas de la petite virgule (aka « le flick » ou « feline flick » en anglais auquel j’aurai sans doute recours)! Il m’en aura fallu du temps pour le maîtriser moi-même, pour comprendre ce qui m’allait et ne m’allait pas et quelle sorte de virgule je pouvais faire (ou pas).

Je m’attarderai peut-être un peu plus dans une vidéo, si vous le désirez (dans ce cas, manifestez votre envie en commentaires), sur les différentes techniques pour arriver à faire son trait petit à petit (j’ai essayé de plein de façons, toutes m’ont aidée à acquérir de l’assurance en moi. Le « truc » le plus important était surtout de s’entraîner en fait). Ici, je voulais surtout vous proposer plus que de simples liners noirs. Quand on s’y connaît peu, on s’imagine que le liner est noir. D’autres sauront sans doute qu’il existe aussi des bruns (plus doux) ou des bleus foncés. En termes de liners « portables », c’est le trio infernal (et franchement, des fois, à mourir d’ennui…): noir, brun, bleu. J’avais envie de vous aider à sortir de votre zone de confort comme je suis sortie de la mienne et de vous ouvrir, si vous ne le connaissiez pas déjà, au monde des liners colorés portables et à haut potentiel (tu le mets et hop, c’est bon t’as fait tout ton look make-up rien qu’avec ça).

Parlons bien, parlons aisselles!

A moins que vous ayez la chance immense de faire partie de ceux qui ne transpirent presque jamais, nous sommes tous concernés par le sujet de la transpiration. Si vous avez dépassé l’adolescence (ou pas si vous n’avez vraiment pas de chance…), vous avez peut-être aussi eu droit à plusieurs expériences désagréables telles que se brûler avec un déodorant spray sans doute mal conditionné, réactions allergiques, irritations dues au rasage ou aux frottements de vêtements , etc.

Pic by 1FDLE.

J’avais envie de vous proposer des choix doux et respectueux de la peau avec une variété entre le naturel et le conventionnel. Parce que j’aime varier et ne pas me cantonner et aussi, parce que l’un ou l’autre ne convient pas à tous. Ici, chacun aura une possibilité.

Urban Decay x J.M. Basquiat Tenant Palette + Lancôme Monsieur BIG tutoriel!

Si tu es bon élève, tu as déjà dû voir ma revue sur une bonne partie de la collection par ICI. Mais comme je sais que certaines d’entre vous ont du mal (comme ça a été mon cas longtemps d’ailleurs, je n’ai pas inventé le fil à couper le beurre) avec les couleurs, j’en ai profité pour vous filmer un tutoriel avec la palette la plus colorée, la Tenant Palette. C’est une édition limitée qui ne doit plus être disponible que dans quelques magasins mais le but est surtout de vous montrer comment il est possible de créer quelque chose de beau avec des couleurs à priori « effrayantes ». Avoir exactement la même palette n’est donc pas nécessaire et vous la faire acheter n’est pas le but non plus ici.

Urban Decay x Jean-Michel Basquiat Tenant Palette / Pic by 1FDLE.

Routine soins: été et hydratation!

Mon dernier point « routine soins » doit bien dater de l’hiver dont on vient de sortir. Il était temps de faire un retour sur tout ça puisque vu la météo, elle a bien changé! Puis j’ai acheté-reçu de nouvelles choses, ai testé et ai trouvé une combinaison qui me sied bien au visage alors bon, autant vous partager tout ça!