Blog Moments #5 (Bloguer, c’est facile. Surtout quand tu prends les autres pour des ânes.)

Je devais éditer une vidéo aujourd’hui… Puis j’ai été contactée par une Xième followeuse (ou lectrice) au sujet des achats de likes/ comptes, etc. J’avais déjà le ras-le-bol avant mais là, j’en ai plus que marre. Donc il faut que j’en parle ici. Ca fait aussi deux fois que je co-voiture avec Chrystelle d’Imparfaites et vendredi passé, on en a eu ras-le-bol à deux… Puis à plusieurs autres qui étaient présentes à la soirée où nous allions. Suite à ça (et parce qu’elle a aussi été attaquée personnellement), elle a écrit tout d’abord cet article et ensuite celui-ci dont je vous recommande plus que vivement la lecture.

Je crois qu’on a d’abord eu le réflexe de la fermer pendant longtemps parce que la décence le voulait peut-être… Et puis ceux qui n’en ont aucune, de la décence, se sont permis de plus en plus de choses. Maintenant, j’ai (on) en a marre. Pire encore, je réalise que peu de gens sont au courant de ce genre de choses.

La guerre des gloss! (Tant mieux pour nous!)

On est déjà à la moitié du mois de mai mes enfants! Ca va vite tout ça!!! L’été sera déjà bientôt à nos pieds et la météo a définitivement mis de côté le gel, la neige et… Nan pas encore les grêlons, on l’a bien vu hier… Mais vous avez compris: qui n’a pas déjà humé l’odeur d’un barbecue cuvée 2018 vit dans les grottes de Han! Revenons à nos moutons (très bons aussi en grillades cela dit): la bowté! Et niveau tendances, ce printemps-été, celui qui fait son grand retour sur le tapis rouge, c’est le gloss! Et les marques l’ont bien compris! Alors quoi? On ressort nos vieux gloss du début des années 2000? Pire! Ceux de la fin des 90’s qui collent partout et à tout? Mais non mon enfant! Parce que les marques en ont profité pour améliorer leurs techniques! Alors fête du slaïp, c’est tout bénéf’ pour nous!

Vive le gras! Surtout pour te démaquiller.

Je suis une dingue des démaquillants gras. Leur découverte, ça a vraiment été une révélation pour moi. Depuis lors, adios les cotons démaquillants (un minimum), adios les laits démaquillants bien souvent trop agressifs pour moi et bonjour le monde de la douceur, du massage et des sensations de propre sans avoir le visage qui tire. En ce qui concerne le blog, c’est aussi un des produits que j’adore tester car pas de prise de tête, pas besoin d’attendre 3 semaines/ 1 mois pour observer des résultats. Le démaquillant, c’est surtout une affaire d’efficacité et de sensations.

Récemment, j’ai eu l’occasion d’en tester un, j’en ai reçu un pour mon anniversaire en janvier et en ai acheté deux autres. Pourquoi? Parce que j’avais déjà fait un article sur ceux-là (celui-ci aussi plus récemment) il y a quelques années et que j’ai eu envie de vous proposer un update. Parce que les marques se sont encore plus ouvertes au gras et que le marché européen en offre bien plus qu’à l’époque et qu’il y a même de la variation dans les textures. Alors pourquoi se priver?

La coiffure au naturel avec Ghislain Léger.

Une chose est sûre, le naturel, c’est définitivement devenu une tendance. A un point où de plus en plus de grandes marques s’y mettent aussi. Mais pour certains, ce n’est pas une question de tendance ou de marketing, c’est une vraie façon de concevoir les choses, un réel style de vie. Et s’il y a bien un précurseur en matière de cheveux et de naturel à Liège, c’est Ghislain Léger. Ses grands pots de henné sévissent d’ailleurs à Liège depuis déjà 6 ans.

Une des plus belles terrasses d’Outremeuse: New Taverne des Arts.

Si pas LA plus sympa en fait! Quoi qu’il en soit, quand je l’ai découverte, j’ai tout de suite été sous le charme. Et pourtant, il m’en a fallu du temps avant de savoir qu’à 2 minutes à pieds de chez moi (littéralement), à côté de mon Colruyt (que je considère comme la prolongation de mon placard tellement il est près. Un jour, vous pourrez sans doute m’y trouver en pyjama… Ou pas.), il y avait ce petit havre de paix au caractère bien trempé! J’ai dû passer devant des milliers de fois pourtant mais comme toutes les bonnes choses, souvent, ça demande un peu plus d’efforts!

Le paradis de la gourmandise au Goûter des Chefs.

Je sais, je sais… Ca fait un petit moment que je n’ai plus eu trop le temps de revenir écrire ici. Beaucoup de choses à régler et de gros soucis au boulot vraiment pas rigolos à gérer. La vie, celle dans laquelle on est tous et qui, des fois, nous bouffe un peu trop. Et pourtant, j’ai vraiment plein de choses à vous raconter! Alors pour se remettre en selle, pour essayer de penser à autre chose, j’ai trouvé assez sympathique de vous faire un petit compte-rendu du Goûter des Chefs! Quoi de mieux que de la gourmandise pour retrouver le sourire?

Le Goûter des Chefs est en fait une activité annuelle de l’Association Relais Desserts. Cette association regroupe plus d’une centaine de pâtissiers provenant de 19 pays différents (international donc, pas uniquement européen) et aide à la promotion de la Haute Pâtisserie à travers le monde. Parmi ces pâtissiers, on peut notamment retrouver Ducobu, Hermé, Wittamer, Darcis, Cassel (président), la Maison Le Nôtre, Sadaharu Aoki …

Douceur et simplicité sous la douche.

Alors que beaucoup aiment se prélasser dans un bain avec un livre, des bougies et de la mousse, je suis plutôt pour l’efficacité et la rapidité de la douche. Tout d’abord parce que je m’ennuie après 5 minutes dans un bain et, alors que les accrocs au bain adorent avoir la peau fripée, les produits moussants sont généralement beaucoup trop agressifs pour ma peau atopique. C’est bien beau d’avoir un moment glamour comme dans les films mais à moi, ça me coûte des semaines de peau qui tire, qui est sèche et augmente la visibilité de ma kératose pilaire. Des fois même, tout ça me file un peu d’eczéma! Vous l’aurez compris, du coup, autant au niveau de ma patience (ou pas) et de ma peau, la douche doit être simple, rapide et surtout, très douce.