3 Petits noeuds et un coup de coeur!

En grande fana d’accessoires, je suis plus particulièrement sensible aux sacs, pochettes et portes-monnaie originaux, sans parler des bijoux et des artifices discrets dans les cheveux. N’ayant pas encore eu l’occasion d’avoir une bourse remplie régulièrement, l’accessoire a toujours été, pour moi, l’élément salvateur d’une tournante quelques fois monotone des même fringues portées encore et toujours jusqu’à en devenir triste.

En effet, l’accessoire vous change une tenue devenue trop morose sans pour autant devoir débourser énormément. Il procure souvent un cachet définitif au look recherché et pour finir en apothéose, il est aussi interchangeable à souhait!

En d’autres mots, l’accessoire est mon meilleur ami de toute la vie jusqu’à ce que la mode nous sépare!! Une journée difficile? Un coup de cafard ou une mauvaise passe? L’accessoire est aussi le petit plaisir que je peux m’offrir histoire de mettre du pétillant dans un bout de vie tout noir. J’ai d’autant plus de mal au moment du tri, j’y mets souvent une valeur affective quelques fois, j’avoue, exagérée… Cela dit attention, l’excès nuit en tout donc… Vive l’accessoire mais avec intelligence et en finesse.

Tout ça pour vous faire partager mon dernier coup de coeur: les créations d’A.NEMI.

Déjà sous le charme il y a quelques mois grâce au blog enchanteur de Fanny, j’ai eu envie d’en parler moi aussi.

A.NEMI propose des modèles de portes-monnaie, pochettes, sacs et autres dans des cuirs de qualité.

Les finitions ne sont pas juste une manière de rendre le modèle plus solide et sans défaut, c’est aussi une occasion pour la jeune créatrice d’enjoliver l’objet, d’ajouter une personnalité -déjà bien affirmée par les petits noeuds discrets, marque de fabrique d’A.NEMI- et pour nous, de pouvoir en remettre des couches au moment où les copines se pencheront sur votre nouvelle acquisition, toutes jalouses de cette trouvaille… La nôtre d’abord! (« et vous n’avez pas tout vu les filles! » suivis d’un « hoooooooooo » au moment où on laisse entrevoir une doublure des plus originales). Pour les connaisseuses, Emmie Delfosse aime travailler ses doublures avec du tissus Liberty. C’est pas beau la vie?

Bien au delà de toutes ces qualités de créations, A.NEMI est disponible à des prix abordables. Ca fait du bien d’avoir accès à des pièces presque uniques sans devoir se ruiner non? Répondre à « où tu l’as acheté? » par « c’est une créatrice que j’ai découverte sur le net, elle fait des modèles vraiment originaux! » sans être persuadée que le même modèle sera sur toutes le filles dans 2 jours et perdra un peu de son prestige qui le rendait aussi attrayant au moment de sa découverte.

Et pour finir, personnellement, quand je vois des jeunes créateurs qui, tout d’abord, prennent leur courage à 2 mains pour faire valoir leur talent dans une société de consommation loin d’être un terrain propice aux petites initiatives, qu’en plus, ils n’ont pas seulement la capacité de créer mais qu’ils le font bien et que finalement, ils arrivent à laisser leurs créations à des prix raisonnables, moi j’ai toujours envie de les aider. C’est aussi une façon de ne pas toujours se plier aux diktats des marques de grande diffusion qui font souvent oublier que des fois, pas si loin de chez nous, de bonnes idées sont à notre disposition!

Bon, j’avoue… Je pourrais aussi dire: je l’ai eu avant Carrie Bradshow et pan! lol

Allez zou! Celles qui, comme moi, commencent à fondre devant cette avalanche de petits noeuds en cuir, c’est par ICI que ça se passe!

Et pour les lîdjeuses qui comme moi, trouvent souvent injuste de devoir toujours aller sur Bruxelles, Anvers ou Paris pour faire de bowwws achats modesques. Cerise Noire, qui fournira aussi les créations d’A.NEMI sera bientôt un outil de plus pour soigner nos petites frustrations!

Je le prends? Je le prends pas?

JE LE PRENDS! Emballé c’est pesé! J’ai dit oui à mon premier appart’ (qui ne me passe pas sous le nez…)! Je vous avais promis de vous tenir au courant et c’est chose faite!

J’emménage donc le 1er janvier dans un rez-de-chaussée d’un peu plus de 50-55m carrés et… et… doté d’un jardin plus grand que l’appart’ en soi! Bonne pioche pour un 1er vrai appartement à mwwwwwwooooaaa 🙂

MAIS… Parce que il est toujours là ce MAIS qu’on n’aime jamais beaucoup… MAIS, il va falloir y remettre un sacré coup de neuf, mon futur chez moi étant actuellement occupé par une locataire pas très soigneuse… Et évidemment les éternels qwacks que l’on rencontre dans un appartement situé dans une vieille maison (une petite fenêtre condamnée, le WC qui joue au Titanic, des prises de courant pas toujours bien fixée et le jardin… Je ne préfère même pas en parler). Cependant, une fois bien arrangé et le jardin déblayé, je pense que je ferai des envieux!

Va falloir que je fasse une thérapie pour vaincre ma phobie des araignées et des vers de terre… Sur ce, les loulous, je vous laisse et retourne à mes préparations de leçons qui me prennent un temps de fou. Professeur, c’est tout sauf reposant! Demain, plus qu’une moitié de semaine!

La Nocturnes de Coteaux

A défaut d’une séquence musique que je voulais inaugurer et que mes capacités informatiques malheureusement limitées (grrrrr, je n’arrive pas à trouver de lien de vidéo valable…) m’ont empêché de faire, je vous propose un bon plan liégeois!

Ce soir s’organise la nuit des Coteaux illuminés où les liégeois en mal de projet de week-end pourront se rendre. Tous les escaliers de Bueren ainsi que les superbes impasses du quartier Hors-Chateau seront parsemés de petites bougies pendant toute la nuit, nuit qui se terminera sous les couleurs d’un joli feu d’artifices.

Cliquez ICI si vous voulez un léger aperçu!

Et j’espère ne plus croiser une jeunette en besoin de rebellitude qui se plaindra qu’à Liège « il ne se passe rien » parce que c’est même pas vrai pouet pouet!

Bon week-end!

P.S.: Une autre idée de séquence moins foireuse que les vidéos clips me trotte de plus en plus dans la tête, reste à voir si j’en ai le temps et si on m’en donne les moyens! A suivre…

Ca manquait de féminin, je m’oublie di dju!

La création de ce blog était, au départ, quelque chose qui devait m’obliger à entretenir un côté frivole trop souvent négligé chez moi. Je réalise que j’ai écrit quelques posts qui étaient plus teintés de désespoir qu’autre chose (cf. Le privé ou comment se faire poliment exploiter…). Je constate aussi que c’est ironiquement le post le plus lu pour le moment (????). A croire que les gens aiment les soucis inutiles…

Alors je me révolte contre moi-même et continue après ma lancée du craquage lingerie! Je vous présente une chemise sur laquelle j’ai complètement fondu à Madrid et dont je ne regrette pas l’achat (j’aurais même dû m’en acheter deux…).

Chemise Pull & Bear
Chemise Pull & Bear

Je la porte dès qu’elle est sèche et repassée. J’adore le « bavoir » blanc au milieu des lignes et je fonds encore plus pour la discrète patte de tissus blanc qui la prolonge légèrement. Mais… Oui, mais… Ce qui me fait complètement craquer, ce sont les pattes de tissus que l’on remonte et attache à un joli bouton fleuri sur les manches.

Vous apercevez la patte?
Vous apercevez la patte?

Portée avec un jeans légèrement slim et de jolies bottines, moi j’adore. Un côté chemise de garçon qui ne néglige pas les touches féminines.

D’ailleurs, si mon contrat de prof improvisée se prolonge, il est clair que je me fais une journée entière où je craque totalement pour tout ce qui me fait de l’oeil et que ma bourse m’interdit (heeeeeu, pas mal de choses en fait) et je vous en ferai part (enfin, je pourrai!). Dans mes rêves réalisables… J’entrevois même une journée « on oublie que les sous existent et on se lache un coup » à Anvers… Je bave… J’arrête là sinon ça devient une catastrophe ici!

Du craquage lingerie par ici!

Je vais sans doute décevoir pas mal de mâles en recherche d’images afriolantes sur Google… Je ne suis pas très dentelle ni sexy attitude quand il s’agit de lingerie. Tout du contraire, je suis une grande adepte du cotton et des imprimés rigolos.

En vieille grande fan des petits livres « Madame » et « Monsieur »(mmmm, je serais encore bien capable de m’en enfiler plusieurs rien que pour la nostalgie du temps de l’innocence en fait…), voilà ce sur quoi j’ai totalement craqué:

Un collection entière de « Madame » et « Monsieur » chez Women’ Secret! Ca passe par la lingerie, les pyjamas, les pantoufles, les trousses de maquillage, les tapis de souris et j’en passe! Le pack de 7 petites culottes (une pour chaque jour, comme ils sont prévenants tout de même!) était déjà épuisé en magasin.

J’avoue, je n’ai pas lâché ce côté enfantin que l’on peut avoir quand on commence à porter nos premiers soutien-gorges mais admettez qu’il est dur de passer en mode « femme fatale » quand on vous propose ce genre de choses! Et puis, si ce n’est pas pour vous, ça peut toujours être une bonne idée cadeau pour son aînée ou une jeune filleule!

P.S.: A Monsieur Women’ Secret… Oui je sais, je ne pouvais pas prendre de photos dans le magasin, oui une vendeuse est venue me faire une remarque, mais Monsieur, je ne fais ni partie d’un magazine et je n’ai pas de formation d’avocate alors prenez ceci pour une publicité que je vous fais sans aucune arrière pensée, ni espionnage industriel ni quelconque projets d’attentat de quelques sortes que ce soit (on ne sait jamais hein…) en tête et ne m’en veuillez pas si’ouplaît Monsieur.

Fin de semaine, en mode « on décompresse »

Je vais vous ébargner un résumé de ma bremière semaine de prof dans une école où les élèves n’en ont strictement rien à faire d’apprendre l’anglais… Les 2 derniers jours ayant été ponctués d’un bon gros rhubbb’ qui semble brendre ses aises dans mon bauvrrr’ pifff tout bouché ainsi que d’une classe composée d’enfants cachés du diable…

Alors histoire de décompresser, de changer d’air et de mettre un peu de couleurs dans cette semaine toute froide, je vais partager un petit coup avec vous une de mes grandes passions encore non dévoilée ici: la lomographie.

Valence- El Turia- Lomo LC-A
Valence- El Turia- Lomo LC-A

La lomographie c’est tout d’abord un appareil photo russe, le Lomo LC-A, fabriqué sous le régime de l’URSS dans une usine de lentilles d’armes à feu. L’appareil est caractérisé par un défaut dans sa lentille qui donne aux photos un résultat très vintage (coins sombres et centre aux couleurs vives). Ensuite, la lomographie, c’est aussi défier les règles carrées des photographes. En effet, il n’y a aucune règle. Le concept vise à rendre la photographie-art cher et assez élististe jusqu’à ce que les prix des numériques se soient stabilisés- accessible à tous en oubliant toutes les règles de cadrages ou de règlages de distances et de films. Bien que ce mouvement initié par 2 étudiants vénitiens soit maintenant devenu une bonne industrie où le commerce prend plus de place que le plaisir et le partage, je n’arrive pas à décrocher de cette dépendance.

Valence-El Turia (Calatrava)- Lomo LC-A
Valence-El Turia (Calatrava)- Lomo LC-A

J’ai donc craqué pour plusieurs appareils avant de me focaliser sur le LC-A.

Voilà ici quelques clichés pris avec ce qui s’appelle les appareils-jouets, c’est-à-dire des appareils presque totalement en plastique mais chacun avec une particularité originale:

Chat martien- Fisheye n°2
Chat martien- Fisheye n°2
Fusion chat-Kim- Fisheye n°2
Fusion chat-Kim- Fisheye n°2

Ca m’a permis de voir le monde sous un autre angle, de ne pas me plier à la loi du numérique et d’encore me sentir toute folle comme si c’était Noël en attendant que mes photos soient développées. Au risque de me faire passer pour une vieille réac’ qui ne comprend rien au monde actuel, sachez que oui, je prends vraiment du plaisir à ne pas voir les photos tout de suite. J’adore le mystère et les surprises que cela procure et j’aime avoir les photos en papiers chez moi. J’ai d’ailleurs découvert pas mal de choses à faire ensuite. Une table de bureau décorée de plein de photos sous une plaque de verre, des portes tristement blanches maintenant ornées de petits cadres plein de couleurs, des cahiers de notes ponctués de photos par-ci par-là.

ActionSampler-chat
ActionSampler-chat
Grenade-Alhambra-LC-A
Grenade-Alhambra-LC-A

Enfin voilà! Vous aurez eu un mini aperçu de quelque chose qui me tient à coeur depuis longtemps déjà! Bon, je vous laisse vaquer à vos occupations du week-end, moi je dois aller refaire le plein de mouchoirs parce que là, ça devient une catastrophe!

Y a du changement dans l’air (et des microb’)/ Si j’avais un salaire…

Après 2jours pendant lesquels j’ai traqué le moustique, nous voilà plongés dans un froid automnal quasi hivernal qui me vaut maintenant un bowww rhub’ carabiné. Frites-land et son climat, ça fait déjà 25 ans et je ne saisis pas toujours bien!

La semaine passée, mes perspectives professionnelles ont pris des tournures très différentes. En effet, la Province de Liège m’a proposé un temps plein d’un an comme prof d’anglais dans une école technique de transition. J’ai d’abord hésité car si j’acceptais, je devais laisser tomber la librairie et pas mal de choses qui me tenaient professionnellement à coeur. J’ai ensuite accepté car… Life is life, I need money in this cruel world. J’ai donc commencé cette semaine en me plongeant dans une chose pour laquelle je me sens tout sauf touchée par la grâce de l’enseignement et… jusqu’à maintenant, ça se passe bien. De plus, je peux toujours travailler en parallèle pour l’organisation des concerts et me proposer comme lectrice dans d’autres maisons d’édition.

Cependant… Tadadaaaam… Alors que ce week-end, je m’imaginais déjà en train de dévaliser le seul Pull & Bear qu’il y a en Belgique (c’est-à-dire à Anvers, misère, à 2-3h de Liège… POURQUOI??? Monsieur Pull & Bear, si tu m’entends, viens à Bruxelles, Liège ou Maastricht si’ouplait!), en arrivant le lundi à l’école, mon « temps plein d’un an » s’est violemment transformé en « temps plein de 2 semaines ». Bonjour la communication… La malheureuse prof que je remplace est sous certificat jusqu’au 30… On verra si ça se prolonge ou pas. En attendant, je continue… Prie pour que le certificat se prolonge et si c’est le cas… Mais que ferais-je si j’avais un salaire???

– Je ferais faire les rappels de vaccins à mon chat.

-Je m’achèterais un vrai bon soutien-gorge dans une boutique où la vendeuse s’occuperait toute seule de s’emmêler les pinceaux avec les brides des différents modèles que j’essaierais.

-Je m’offrirais une vraie radio pour la voiture.

-Je dévaliserais le Pull & Bear… Et le Urban Outfiter d’Anvers maintenant que je sais que ce mystérieux magasin que je n’ai jamais vu y est.

-M’achèterais une bonne et belle paire de bottes qui ne perce pas.

-J’économiserais pour une bonne caution.

-M’achèterais du bow mobilier.

-Ferais développer mes photos de Madrid.

-Irais voir des amis à Londres qui me harcèlent depuis 3 ans pour que je vienne les voir.

-Repartirais un coup à Madrid espionner les tendances qui nous arriveront l’année prochaine.

– Vous avez d’autres idées???

P.S.: Snif snif, l’appart’ est tombé à l’eau. Le cousin du proprio est arrivé comme un roi et me l’a volé! Pffff, le monde est vraiment trop injuste! (Ca vous rappelle quelqu’un?)