VIETNAM VLOG #7: Da Lat.

Après une belle étape à Hoi An, je me suis réveillée à 3h30 du mat’ pour aller prendre l’avion à Danag direction Da Lat. On change complètement de paysage en moins de 2h d’avion et on quitte la plage et les beaux lampions de Hoi An pour le climat montagneux de Da Lat.

Même si Hoi An a été la ville que j’ai préférée, il est certain qu’en arrivant à Da Lat, les 19-20°c qui m’attendaient m’ont fait un bien fou! Même le crachin qui nous a un peu accompagnés était le bienvenu (mais ne vous inquiétez pas, j’ai râlé comme tout le monde quand il a fait gris et moche hier en Frites-Land, faut pas pousser non plus!).

Alors que Da Lat n’est pas une ville énorme, elle a cependant son lot de touristes. Ceux-ci sont plutôt asiatiques d’ailleurs. Peu d’européens sont là et se confirme l’idée que le vietnamien est de plus en plus touriste dans son propre pays. C’est pas plus mal! Quand je sais maintenant que j’ai vu plus de villes du Vietnam que certains de mes oncles (et peut-être même le pater), je trouve ça bien que le vietnamien sorte enfin un peu de ses habitudes pour découvrir son propre pays. Car en effet, c’est assez étonnant à quel point les changements de climats et de paysages sont possibles sur une distance assez courte. Autant en profiter non?

VIETNAM VLOG #6: Hoi An.

Une fois qu’on a mis les pieds à Hoi An, on se demande vraiment pourquoi Paris porte le surnom de « ville des lumières ». Parce que franchement, après avoir vu Hoi An, Paris peut aller se rhabiller fissa! He oui, ça a été sans aucun doute mon étape préférée dans tout le Vietnam…

VIETNAM VLOG #5 : Huê.

On arrive enfin à Huê! Et je vous dis dès les premières lignes que c’est un des plus beaux vlogs qu’il m’ait été donné de filmer et d’éditer jusqu’à maintenant (Hoi An risque d’être tout aussi beau cela dit mais je n’y suis pas encore… Ca arrive).

Huê n’est pas une grande ville mais le calme et le charme qu’elle a pu m’offrir m’ont fait un bien fou! Ancien fief des empereurs et ancienne capitale du Vietnam, Huê est surtout intéressante pour sa Cité Impériale (vous pouvez franchement prendre une bonne journée si vous voulez la faire sans trop vous dépêcher) qui renferme aussi la Cité Interdite (donc là où seul l’empereur et sa cour avaient le droit de se balader) ainsi que ses mausolées et temples. Elle est riche d’histoire et de monuments impressionnants grâce à ça.

Cité Impériale, Huê, Vietnam / Pic by 1FDLE.
Cité Impériale, Huê, Vietnam. / Pic by 1FDLE.

VIETNAM #4: Hanoï bis.

Après un détour par les montagnes de Sa Pa, nous sommes donc revenus à Hanoï quelques jours. J’en ai évidemment profité pour revenir me balader autour du lac si agréable en fin de semaine mais je n’ai plus filmé, j’ai préféré en profiter sans devoir sortir mon appareil. Par contre, nous avons visité d’autres lieux très intéressants.

VIETNAM #3: Sa Pa.

Et on continue! Après l’arrivée à Hanoï et la Baie de Ha Long, c’est à Sapa que nous sommes allés. Un bon chauffeur pour nous emmener dans les hauteurs, beaucoup de tournants, de buffles, de montées et de coups de klaxons et nous y étions en quelques heures. C’est d’ailleurs impressionnant à quel point le climat peut changer: de l’humidité et la chaleur d’Hanoï, je pouvais, après quelques heures, respirer et même avoir un peu froid le soir à Sa Pa!

Vietnam #2: Baie de Halong.

Nous en étions donc à découvrir un peu Hanoï dans le vlog précédent… Mais vous allez vite voir que le programme était chargé puisqu’on s’en va déjà voir la fameuse Baie de Ha Long (ou Halong, les deux sont tout aussi courants bien que je pense que la version en 2 mots est sans doute la plus correcte).

VIETNAM #1: Arrivée à Hanoï.

Ca fait deux semaines que je suis rentrée du Vietnam et voilà enfin mon premier vlog. Ca a été assez difficile à organiser… Histoire que vous compreniez, au départ, je comptais faire 3 vlogs: un par semaine… Sauf qu’en important mes shootings depuis ma carte SD, quand j’ai vu « 964 éléments » (quasi que de la vidéo), j’ai vite compris que ça ne serait pas possible. Donc je vais un peu faire en fonction de ce que j’ai…