Une fée dans les étoiles!

De jolies choses pour ton visage d'ange, des bons plans lifestyle. Beaucoup d'amour pour Liège, un peu de vagabondage, énormément d'humour.


Poster un commentaire

Les Découvertes Perlées de Bru en vidéo.

C’est déjà l’année passée que la mozer avait repéré ça sur les internets… Mais un peu tard pour pouvoir s’inscrire… Du coup, cette année, elle était au taquet! Et on en a profité pour y aller « entre filles »: la mozer, la sista de la mozer et moi-même. L’idée nous paraissait sympa: une journée de découverte dans la nature suivie par une soirée où tout le monde se rejoint autour d’une grande table commune et où on profite de ce que la nature peut offrir dans nos assiettes, le tout, ponctué de bulles de Bru. L’année passée, ce qui nous avait aussi bloquées, c’est que ça se déroulait dans différentes villes de Belgique et qu’il fallait calculer afin que le retour ne soit pas trop long. Cette année, tout est organisé autour de la Vallée de l’Amblève où la première source de Bru se trouve. Bah, autant vous dire que 15-20min de voiture au lieu d’un aller-retour à Anvers, c’est tout de suite plus tentant!

Les Découvertes Perlées de Bru / Pic by 1FDLE.

Lire la suite


Poster un commentaire

L’Amarante: la cuisine du soleil pour ton coeur.

Ca fait longtemps, mais VRAIMENT longtemps que je veux vous en parler! Mais je suis une mauvaise qui a une tête comme une passoire et beaucoup trop de choses en même temps sur le feu. C’est fini! Je m’y mets! Parce qu’en plus, c’est une de ces adresses liégeoises qu’il est bon de connaître quand on a envie de se faire plaisir.

L’Amarante, je pense que déjà beaucoup de « vrais liégeois » connaissent, surtout ceux qui ont fait leurs études à Liège 1 ou en philo et lettres. Vous l’aurez deviné, la belle cantine se situe dans la rue des Carmes. Pour ceux qui ne connaissent pas, je ne vais pas vous parler d’un Xième nouvel établissement en vogue qui vient d’ouvrir avec une cuisine si « fusion moderne » qu’on se demande si ce n’est pas un robot qui a pondu les assiettes. Ici je vais vous parler d’un restaurant chaleureux qui tient le cap depuis plus de 15 ans et ravit nos papilles avec de très belles saveurs du sud.

L’Amarante / Pic by 1FDLE.

L’endroit rappelle la terrasse d’un restaurant méditerranéen. Avec son grand parasol ouvert et ses tableaux évoquant la mer, le ton est donné: ici, on ne se prend pas la tête, on vient passer un bon moment! Un peu à l’instar des « menú del día  » espagnols (mon dieu, mais pourquoi on n’a pas plus souvent ça ici?!), Jean-Noël et Carmela proposent des menus abordables démarrant à 12,90€ (3 services pour le lunch) jusqu’à 22EUR maximum pour les soirs de week-end (4 services). La différence avec les menus espagnols, c’est qu’ici, c’est beaucoup plus travaillé. Qu’est-ce qu’on est gâtés nous du coup, non?

L’Amarante (Minestrone) / Pic by 1FDLE.

Lire la suite


1 commentaire

Ramen Bar Liège: sluuuurp!

Je ne sais pas ce qu’il y a avec Liège mais quelques fois, cette ville semble totalement imperméable aux « nouveautés » jusqu’à ce que d’un coup, elle décide de s’y mettre et là, c’est la folie. Alors que les ramen bars pullulent à Bruxelles (Londres, Paris, etc.) et que franchement, le liégeois est un bon mangeur, il aura fallu plusieurs années pour que ces fameux bouillons aux nouilles japonais ne s’implantent enfin ici. Mieux vaut tard que jamais, c’est vrai! Mais nom di dju, qu’est-ce qu’on les aura attendus!

C’est donc avec une grande joie que je me suis ruée dès l’ouverture j’ai pu aller dignement m’assoir dans le Ramen Bar de Jean-Marc Willems, déjà instigateur des sushis à Liège avec Attrap’Sushi. Vous l’aurez deviné, Jean-Marc n’est pas du tout un novice dans la cuisine japonaise. Passioné depuis des années, il aime se former régulièrement et bouge même jusque Paris quand c’est possible. Le bonhomme privilégie les produits frais, la qualité et met un point d’honneur à faire le plus de choses possibles. Ca n’est donc pas ici que vous tomberez sur de la carotte en conserve ou des épices en sachets.

Ramen Bar Liège / Pic by 1FDLE.

Lire la suite


Poster un commentaire

Un Noël chocolaté avec Darcis & Guests.

Ca y est! Plus qu’une semaine et on est enfin en famille, entre amis ou juste avec les gens qu’on aime (ton chat, ça compte AUSSI!). Noël, c’est surtout prendre le temps d’apprécier ceux qui nous sont proches, prendre le temps d’être avec eux et prendre le temps de faire plaisir. Et un des plaisirs commun à tous, c’est bien ce qu’il y aura dans l’assiette! La nourriture est une partie intégrante d’un moment convivial: ça rassemble, surprend, réconforte, donne du plaisir, fait briller les yeux,… C’est LE truc, petit ou grand budget, qui est un vrai synonyme de convivialité. C’est aussi par là que beaucoup aime faire plaisir ou impressionner (qui ne s’est pas déjà énervé sur une mousse de foie gras qui ne prend pas juste parce que IL FAUT QU’ELLE PRENNE!).

J’ai eu la chance de pouvoir découvrir et déguster ce que Jean-Philippe Darcis propose pour les fêtes de fin d’années et on peut dire, sans mauvais jeu de mots, qu’il n’y est pas allé avec le dos de la cuillère.

La Chocolaterie de Jean-Philippe Darcis/ Pic by 1FDLE.

La Chocolaterie de Jean-Philippe Darcis/ Pic by 1FDLE.

Lire la suite


Poster un commentaire

Como en Casa: la belle slow food à Liège.

Pour tout vous dire, c’est un peu par hasard que je me suis retrouvée dans un resto slow food. Hormis ma belle expérience paléo, je suis loin d’être une amoureuse de la betterave ou de m’extasier devant la beauté d’un céleri bio. Je n’ai rien contre et suis toujours bien contente de pouvoir contribuer à une consommation plus réfléchie mais mon portefeuille régnant en maître, le bio n’étant pas le moins cher, ce n’est pas une priorité non plus pour le moment.

Ouais, OK! Et j’ai aussi eu une très mauvaise première expérience de menu bio il y a quelques années, j’avoue! Le cuisinier semblait avoir oublié que les épices (basiques hein, comme le sel ou le poivre…) existaient et je découvrais pour la première fois le quinoa… Qui depuis lors, m’effraie à chaque fois que je passe devant dans un supermarché. Ce goût insipide et cette mauvaise cuisson me reviennent systématiquement en bouche lorsque je le vois ou entends son nom, c’est dire!

Donc pour me convaincre sur la slow food, il faut savoir aiguiser ses couteaux, manier les saveurs, les cuissons (basique hein mais le sorbet plein d’eau que le mec avait oublié de sortir à temps et dans lequel j’aurais bien planté un pic à glace… MOUARF, BEURK! Oui, c’était la suite du quinoa fadasse et pas assez cuit… ), les textures, le dressage… En gros, il faut arriver à me séduire par tous les sens. Et c’est ce que j’ai trouvé chez Como en Casa.

Como en Casa / Pic by 1FDLE.

Como en Casa / Pic by 1FDLE.

Lire la suite


1 commentaire

Herta fait le sans gluten, sans lactose, rapide et sympa!

Je n’en ai jamais vraiment parlé ici mais l’année passée, j’ai mangé paléo pendant quelques mois et ça m’avait plutôt bien réussi. L’alimentation paléo consiste à revenir à ce que nos ancêtres chasseurs-cueilleurs mangeaient: des fruits, des légumes, de la viande principalement. L’essentiel de l’idée réside dans le fait que nous mangeons trop de produits transformés qui ne sont pas idéaux pour notre organisme et de revenir à ce que la nature propose. Tout ce qui est à base de produits laitiers et de blé est donc proscrit et remplacé par du lait d’amande ou de coco par exemple pour le lait, ou de la farine de coco ou d’amande pour la farine de blé. Ici je résume évidemment, c’est un peu plus compliqué que ça mais vous avez l’essentiel.

Malgré les très bons résultats obtenus (perte de poids sans effort, fatigue moins présente et une alimentation non restrictive en termes de quantités), j’ai dû arrêter – à mon grand regret et j’espère pouvoir reprendre dès que j’arriverai à trouver une solution – pour deux raisons: manger sain coûte déjà cher mais manger paléo devient presque du luxe. En effet, consommer viandes et poissons avec énormément de légumes et de fruits sans parler du prix de la farine de coco ou de la poudre d’amande… Vous imaginez le coup de semonce dans le budget… La deuxième raison est qu’il fallait vraiment ruser pour préparer à l’avance ou faire des choses rapides. Il existe bien évidemment des recettes faciles mais on tourne vite en rond et la répétition devenait lassante.

C’est pour mon deuxième problème que Herta tombe bien. La marque propose désormais deux pâtes sans gluten (une pâte à tarte et une pâte à pizza) que j’ai eu l’occasion d’essayer. Suite à une mégarde lors de mes courses (je ne m’en suis rendue compte qu’en les cuisinant… Oui, des fois j’ai la tête ailleurs!), j’avais déjà pu essayer des pâtes sans gluten et je dois avouer que ce fut un fiasco complet (la grimace d’enfant et tout et tout!). Ca ne pouvait pas être pire!

Pic by 1FDLE.

Pic by 1FDLE.

Lire la suite


Poster un commentaire

Darcis au Sablon!

Entre belges, on s’entre-aide toujours. On a beau tous être des humains avec nos défauts inhérents à notre espèce, un truc est sûr, c’est que le belge, il est solidaire quand il le faut (je dois te rappeler les chatons lors du lockdown de Bruxelles? Vraiment?). Mais je pense que ce genre de choses est encore plus fort lorsqu’il s’agit des liégeois. Et c’est donc tout naturellement que j’ai eu grand plaisir à aller voir la toute nouvelle boutique de Jean-Philippe Darcis dans le Sablon, à Bruxelles. 

Darcis Sablon/ Pic by 1FDLE.

Darcis Sablon/ Pic by 1FDLE.

Jean-Philippe Darcis Sablon/ Pic by 1FDLE.

Jean-Philippe Darcis Sablon/ Pic by 1FDLE.

Celui qui peut se targuer du titre à vie d’ambassadeur du chocolat belge a décidé de s’implanter dans le Sablon afin d’être plus proche des bruxellois. Sa précédente boutique présente tout à côté de la Grand Place étant surtout convoitée par les touristes, il lui tenait donc fort à coeur d’offrir un espace différent afin que les habitants de la capitale puisse être servis en toute tranquillité.

Lire la suite