CU Festival te distrait du 9 au 11 mai à Liège!

Ceux qui me suivent depuis longtemps savent que je ne parle pas toujours que de choses de filles ici. J’aime partager des commerces, des endroits, des moments et des initiatives, encore plus lorsqu’il s’agit de Liège.

CU_BannerMailchimp

Ici, il était hors de question que je passe à côté de ça: le CU Festival. Pour une fois que la ville est joliment mise en valeur à travers les arts sans oublier certains quartiers emblématiques et indispensables à l’esprit liégeois (oui, Outremeuse Grand, on n’y va pas que pour le 15 août, c’est AUSSI un chouette endroit), ça aurait été une torture de ne pas partager ça par ici.

Le CU Festival est donc un festival où plusieurs pans de l’art seront mis en avant. La musique, bien sûr, avec des interventions de groupes de nos collectifs (Jaune Orange, Honest House, …) comme d’artistes venant de l’étranger, mais aussi la danse, le théâtre, le sport… Le tout sera réellement inclus non seulement dans la ville, mais aussi dans les commerces-mêmes. C’est ainsi que j’ai appris cette semaine que, si je voulais aller manger une frite à La Frite, je pourrais le faire le vendredi soir en écoutant Lefto par exemple. Le samedi après-midi, j’irai au Marché Vintage à la Caserne Fonck après avoir vu Simon Kingsburry sur la Passerelle… Ou peut-être que j’irai voir la place du Marché revisitée en petit Montmartre? En tous cas, je terminerai en me trémoussant sur le son de Cheveu à la Caserne Fonck, c’est certain! Et puis dimanche, j’irai voir mon premier match de Roller Derby après mon petit tour sur la Batte!

Et ce n’est qu’un léger aperçu de tout ce qui sera proposé tout au long de ces 2 jours et demi à travers Liège.

Certains événements du festival seront bien entendu gratuits, d’autres nécessiteront votre pass qui, pour toute la durée du festival, vaut 12EUR (+ frais de réservation). C’est pas la mer à boire pour vivre en plein milieu d’un splendide festival faisant la part belle aux arts et aux découvertes…

Et puisque j’adore ma ville et que le CU Festival a accepté de me faire confiance, nous offrons le pass à deux petits veinards! Pour cela, il vous suffit de m’envoyer un mail à 1feedanslesetoiles@gmail.com avec pour objet « CU Festival » dans lequel vous devrez me dire depuis quelle année ce blog existe. Vous avez jusqu’au mardi 6 mai à minuit pour tenter votre chance!

Pour les autres, les pass sont disponibles à la FNAC ou en ligne.

En attendant, je vous laisse avec la délicieuse LadyLike Lily, joli croisement hybride entre Alela Diane, Cat Power et Julie Doiron… Oui, si vous venez, vous pourrez la voir…

Roooock Heeerk!

Je vais au Rock Herk cet après-midi!

J’ai de nouvelles bottes mauves, une parka achetée en soldes (fière de l’affaire!) que vous verrez bientôt par ici, une autre veste anti-pluie AVEC capuchon, un parapluie, … Et je me prépare à m’avaler un Brasilia ( célèbre resto à Liège ouvert 24h/24) à mon retour comme il est de tradition depuis maintenant 4 ans.

Un peu de changement dans toutes les démarches que je dois faire pour la maison, revoir des amis dont je n’ai plus de nouvelles qu’à travers Facebook faute d’avoir le temps ou la force de les voir… Bref, la pluie, je m’en fous, on s’amusera comme des petits fous!

En espérant que je puisse choper un réseau, vous pourrez peut-être suivre deux trois impressions via mon Toooouiiiiiteeeur!

 

Bon, c’est pas tout ça mais je suis encore en pyjama moi! Hop hop hop!

Ce samedi…

T’as pas le choix, tu bouges là:

Toutes les infos sont sur l’affiche sauf que tu dois savoir qu‘il n’y a déjà plus de pré-vente à La Carotte, que l’année passée, c’était sold out mais que si t’as oublié de prendre ta pré-vente, il y aura encore quelques tickets vendus sur place… Si tu arrives tôt bien sûr.

 

Lundi en musique/ Agenda musical.

En concert ce mercredi à Liège dans le joli cadre de la Brasserie Sauvenière avec en première partie, le projet solo du chanteur de Flexa Lindo:Loïc B.O.. Le tout organisé par Les Ardentes pour la modique somme de 12EUR. Les Frenchies de Syd Matters ont fait un concert sold out ce vendredi à Bruxelles alors ne tardez pas trop à vous décidez si l’hésitation vous titille encore.

Sinon je suis revenue de mes 5 jours dans la capitale espagnole. J’ai pu me changer les idées, chose qui était devenue vitale, et revoir de vieux amis qui me manquaient énormément. Nan, détrompez-vous, je n’ai pas ramené plein de fringues. Une fois de plus déçue du Topshop – minuscule, mais encore, ça peut passer… Par contre, les prix me feront toujours frôler des infar’ très violents… 65EUR pour un gilet un peu vieux pépé en léopard… Le dit-gilet qui ne tiendra pas un an avant de passer à la trappe des fringues out… Gnarf…-, un peu lassée de ce que Zara propose, Pull&Bear, rien d’original et j’ai aussi pu assister à l’ouverture d’un Desigual, vous imaginez mon effroi… Bref, ce fut finalement l’éternel H&M qui m’a fourni l’unique robe à 15EUR que je me suis offerte. Je me suis ruinée en bouquins en fait. Je ne suis pas une fille normale… Mais je ne suis pas sûre de vouloir être sauvée sur ce coup.

Bon, je vous laisse, je dois chercher des vêtements sex drugs et rock n’ roll pour une soirée ce jeudi. C’est moi qui ai lancé le thème, tout le monde semble savoir déjà quoi mettre… Sauf moi… Pas faute d’avoir cherché à Madrid mais revenue les mains vides à chaque fois. Je ne proposerai plus jamais de thème… Le thème, c’est le mal!

Bonne semaine à tous!

Lundi en musique.

Déjà mis Efterklang une fois mais après les avoir vus au micro-festival, je me suis rappelée qu’ils étaient encore meilleurs que dans mon souvenir. Sans doute un des meilleurs concerts de mon année.

Un splendide Micro-festival pour lequel je remercie Jaune-Orange. Une programmation très bonne, une ambiance très familiale, un cadre splendide et surtout, une atmosphère de travail des plus décontractées. Je suis toujours tombée sur des équipes d’une sympathie naturelle et très touchante.

A l’heure où beaucoup se sentaient horriblement orphelins, le Micro-festival a sans doute fait renaître une lueur d’espoir auprès de ceux qui, comme moi, n’arrivent plus à apprécier que des évènements à dimension « familiale ». Errant sans peine après le tragique décès d’un monument du festival pointu et limité dans le nombre – feu le Rhââââ Lovely-, suivi de très près par celui dans lequel on avait placé tous nos espoirs pour reprendre le flambeau – feu le Honest Rock festival-, Jaune Orange est peut-être bien là pour proposer à tous une juste mesure. Entre programmation de grande classe et musique abordable, Jaune-Orange a réussi à s’installer doucement mais sûrement.

On espère tous une suite qui gardera ce même esprit « bon enfant », décontracté et sérieux à la fois.

Lundi en musique/ Agenda (f)estival original.

Un lundi en musique assez spécial puisque j’en profite pour faire un agenda des plus tentants.

En effet, ce samedi 7 août, le déjà adoré et mentionné 10 millions de fois collectif Jaune Orange organise, à l’occasion de ses 10 ans d’existence, un micro-festival des plus alléchants. Un line-up fidèle à ce qu’ils ont toujours su nous offrir: une programmation pointue et éclectique conjuguée à un espace convivial, des prix plus qu’abordables (1,60EUR la chope quoi. Moi qui croyais qu’il n’y avait plus que la café pourrave en bas de chez moi qui pratiquait ces tarifs…), des échoppes de miam miam variées – et aussi à des tarifs loin d’être excessifs, ça change d’autres festivals!-, une atmosphère toujours bonne enfant… Que demander de plus?

A cette occasion, on pourra donc apprécier les très attendus Efterklang -dk- (voir la vidéo ci-dessus) mais aussi Panico-cl-, Black Diamond Heavies-usa-, Action Beat-uk-, Kelpe -uk-… Et pour ce qui est du produit belgo-belge, nous ne serons pas en reste puisqu’on pourra revoir avec un plaisir que nous ne cacherons pas: Colonel Bastard (yiiiiiiiiiiihaaaaaaaaa!), Boston Tea Party ou encore Piano Ketchup.

Comme tu l’as vu sur l’affiche, les préventes sont à 6EUR (festival moins cher que ça et tout aussi bon, si tu m’en trouves un, je t’offre une chope) et 10EUR sur place. Tu arrives tranquillement à l’Espace 251 Nord (quartier St Léonard à Liège, et si t’as peur de pas trouver, Google est ton ami!) vers 13h et tu te laisses porter gentiment jusqu’à ce que ce soit fini.

Pour plus d’informations sur les groupes (notamment des vidéos) ou encore, l’organisation, vous trouverez tout sur le myspace officiel du festival en cliquant tout simplement ICI!