Les Ateliers Cuisine Healthy par MINT.

Ca y est, l’époque des fêtes est vraiment derrière nous et l’élan des bonnes résolutions est désormais plus équilibré. Il est temps de se poser un peu et de se dire que peut-être, au lieu de boire des jus verts infâmes à tous les repas, c’est bien aussi d’apprendre à bien manger. Par quoi commencer? Où aller? Que faire quand on veut apprendre par soi-même? C’est là où j’arrive, tel un héros masqué vêtu de ses collants 50 deniers, avec une solution ludique et sympa.

En vrai, je n’ai aucun autre mérite, c’est surtout Caroline du blog MINT qui peut récolter tous les lauriers. Je vous avais déjà parlé de ses brunchs healthy du dimanche par ICI, vous vous souvenez? Et bien maintenant, elle propose aussi des ateliers culinaires. Et je suis repartie de là avec une mine d’informations!

Maastricht: Le Fernand Café-Manger.

S’il y a bien quelque chose que beaucoup de liégeois ont en commun, c’est le fait d’apprécier aller se balader dans les rues de Maastricht. Nos voisins hollandais sont toujours des plus accueillants et cette ville au charme fou ne se trouve qu’à 20 minutes en voiture de Liège… Quand on a envie de dépaysement, il suffit de sauter dans la voiture ou le train (avec un tarif spécial d’ailleurs) pour se faufiler, quelques instants d’après, dans les rues piétonnières où l’on aime se laisser charmer par les petites maisons, joliment décorées été comme hiver. C’est aussi l’occasion, après une journée de shopping, de faire une pause gourmande… Et c’est ainsi que j’ai envie de vous faire découvrir un nid douillet et délicieux qui a à peine un an mais est des plus prometteurs. Une belle manière d’inaugurer ici cette année 2018, non?

MINT brunch à la Maisonnerie: gourmandise sans culpabiliser!

En général, lorsqu’on songe à l’idée d’un brunch, on pense directement à l’opulence de pains au chocolat, de bacon, et on sait que notre taille va en prendre pour son grade. On sait que c’est gourmand, on prend sur soi et on aime aller se vautrer dans le gras parce que hey, c’est un repas qui en vaut deux (Viens pas mentir, qui n’a jamais trouvé ça comme excuse pour se justifier d’un bon gros gueuleton en brunch? Moi la première!). Même si on prendra quelques fruits, on sait aussi que c’est juste pour se donner bonne conscience… Et si je vous disais qu’il était possible de combiner gourmandise et équilibre?

Un Noël chez Darcis…

Alors que les plus grandes capitales s’apprêtent à inaugurer leurs plus belles illuminations de Noël, vos pâtissiers et cuisiniers préférés en font autant afin de vous titiller les papilles en fête. Qui dit « Noël », dit forcément « bûche de Noël » et c’est là qu’il était impossible de ne pas vous montrer un peu plus ce que Jean-Philippe Darcis nous propose, non seulement pour les fêtes de fin d’année mais aussi pour l’hiver entier.

C’est bien la Marche Gourmande de Julien Lapraille? (+ livre et Le Marché de Julien)

C’est une question que je me posais depuis presque 2 ans en fait. La première fois que j’en avais entendu parler, c’était quand il était venu présenter sa première collaboration avec le Huggy’s Bar. Julien Lapraille l’avait évoquée avec énormément de coeur et ça m’avait intriguée. En fait, avant d’être connu des média, il organisait déjà la Marche Gourmande. C’était juste sans doute moins formel mais le principe était le même: se balader dans la belle région du Luxembourg avec des étapes gastronomiques et terminer tous ensemble à un repas de cochonnailles dans une ambiance bon enfant (auparavant dans le garage de son papa si je me souviens bien). Désormais, elle est sponsorisée en grandes pompes par RTL-TVI, des personnalités sont présentes pour ponctuer le parcours et une partie des bénéfices est reversée à une oeuvre de charité. Et ce n’est pas un reproche, je trouve ça chouette qu’il ait pu investir une chaîne de TV dans un évènement caritatif qui permette à la fois de découvrir une région ainsi que son terroir.

Tchin-T’gin avec Radermacher X Julien Lapraille!

Même si la météo semble ne pas vraiment vouloir suivre, j’ai toujours trouvé que l’été se trouvait aussi et surtout dans nos assiettes et dans nos verres. Les salades, les fruits, les barbecues (quand c’est possible)… Mais ce qui sonne vraiment l’été, ce sont les premières terrasses, les premiers verres remplis de glaçons, les premiers cocktails avec lesquels on aime trinquer. Il était donc impossible de ne pas vous parler un peu plus du gin Radermacher en collaboration avec Julien Lapraille.

L’été chocolat à la Chocolateria!

J’en profite, j’ai vu qu’Ifoufoune annonçait du soleil pour les jours à venir (par intermittence mais on fait avec ce qu’on a n’est-ce pas?) alors c’est le moment, c’est l’instant! J’en appelle aux gourmands, aux passionnés ou aux férus de découvertes! Cet été, il est indispensable que vous alliez découvrir la carte d’été de La Chocolateria! Accessoirement, si tout le Palais de Justice de Liège n’est pas déjà complètement dépendant de cet endroit, c’est qu’ils sont bien moins rock n’ roll que ce que je pensais. Un petit chocolat M’sieur le Juge?