Vive le gras! Surtout pour te démaquiller.

Je suis une dingue des démaquillants gras. Leur découverte, ça a vraiment été une révélation pour moi. Depuis lors, adios les cotons démaquillants (un minimum), adios les laits démaquillants bien souvent trop agressifs pour moi et bonjour le monde de la douceur, du massage et des sensations de propre sans avoir le visage qui tire. En ce qui concerne le blog, c’est aussi un des produits que j’adore tester car pas de prise de tête, pas besoin d’attendre 3 semaines/ 1 mois pour observer des résultats. Le démaquillant, c’est surtout une affaire d’efficacité et de sensations.

Récemment, j’ai eu l’occasion d’en tester un, j’en ai reçu un pour mon anniversaire en janvier et en ai acheté deux autres. Pourquoi? Parce que j’avais déjà fait un article sur ceux-là (celui-ci aussi plus récemment) il y a quelques années et que j’ai eu envie de vous proposer un update. Parce que les marques se sont encore plus ouvertes au gras et que le marché européen en offre bien plus qu’à l’époque et qu’il y a même de la variation dans les textures. Alors pourquoi se priver?