Liège? Are you into Roller Derby? Hell yes!

C’est la dernière tendance féminine en vogue qui envahit les réseaux sociaux et doucement aussi, nos villes. Le Roller Derby, c’est un sport un peu hybride que Drew Barrymore a remis au goût du jour en 2009 à travers son premier film « Bliss ». C’est du girl power à fond les ballons où se mélangent féminité, esprit d’équipe et sens de la compétition à tout prix.

Un peu comme si la femme en avait marre d’être mise de côté dans le monde du sport, le Roller Derby permet de montrer qu’elle peut être à la fois glamour et combattante. Joli mélange entre culture punk-féministe et aspect pin-up/ rockabilly, ta prof de math, pharmacienne, ou banquière peut enfin se noyer dans le rouge à lèvres et la sueur à gogo sans craindre le regard de qui que ce soit.

Les Dissidentes Roller Derby Liège/ Pic by 1FDLE.
Les Dissidentes Roller Derby Liège/ Pic by 1FDLE.

Les Dissidentes Roller Derby Liège/ Pic by 1FDLE.
Les Dissidentes Roller Derby Liège/ Pic by 1FDLE.

J’ai eu la chance de passer un superbe moment avec une des équipes de Liège: Les Dissidentes. Gros plus: le jour où je suis venue les observer s’organisait un Boot Camp avec une crack du Roller Derby, Aline Decat (fondatrice de l’équipe de Charleroi, ancienne joueuse en Grande-Bretagne et désormais partie intégrante des Gotham Girls à New-York. Mais en vrai, elle a le même accent belge que moi et elle sait balancer « oufti » au moment opportun).

Aline Decat (casque rose) et Les Dissidentes Roller Derby Liège/ Pic by 1FDLE.
Aline Decat (casque rose) et Les Dissidentes Roller Derby Liège/ Pic by 1FDLE.

J’ai donc pu voir les filles boire les paroles d’Aline et s’essayant à de nouveaux mouvements de bloque une jammeuse ou d’attaque. Une équipe idéale de Roller Derby se compose en fait de +ou- 14 joueuses qui vont « jammer » pendant 60 minutes (divisée en 2 périodes de 30 minutes avec 5 minutes de pause entre les deux. Autant te dire que c’est de l’intense). Un jam dure 2minutes maximum (à chaque jam, on fait tourner les joueuses sinon je crois qu’elles meurent sur place). Pendant ce jam, ce sont 5 joueuses de chaque équipe (adverses donc) qui vont s’affronter (donc tu as 5 joueuses de l’équipe A et 5 joueuses de l’équipe B sur le terrain). Dans ces 5 joueuses sera désignée une jammeuse qui portera un casque avec une étoile et les 4 autres auront le rôle de bloqueuses. En gros, vous avez donc 2 jammeuses derrière 2 groupes de 4 bloqueuses de leur équipe respective. Le but sera pour chacune de dépasser le bloc adverse le plus souvent possible et sans tomber. C’est ainsi que chaque dépassement d’une joueuse adverse comptera pour un point pour l’équipe. Le tout se fait sur un terrain ovale où les filles tournent dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Les Dissidentes Roller Derby Liège / Pic by 1FDLE.
Les Dissidentes Roller Derby Liège / Pic by 1FDLE.

Et c’est là que ça devient marrant puisque pas mal de coups sont permis! Ici encore, on mélange règles, stratégie et bleus aux fesses. C’est notamment ce pourquoi Aline était là: enseigner de nouvelles techniques. Voir les différentes façons de bloquer ou d’attaquer un bloc était réellement captivant. C’est aussi en les observant que j’ai compris que ce sport était fait pour tous les gabarits. C’est en ça, je pense, qu’il est très apprécié des femmes. Rondes ou minuscules, chacune aura une utilité hautement appréciée dans l’équipe. De même, les tranches d’âge sont très variées.

Les Dissidentes Roller Derby Liège/ Pic by 1FDLE.
Les Dissidentes Roller Derby Liège/ Pic by 1FDLE.
Les Dissidentes Roller Derby Liège/ Pic by 1FDLE.
Les Dissidentes Roller Derby Liège/ Pic by 1FDLE.

Le Roller Derby c’est aussi un sport aux limites du jeu de rôles. En effet, chaque joueuse doit se créer un personnage. De ce personnage découleront un maquillage bien à elle (et l’air de rien, parfois très sophistiqué pour un sport où on transpire) et un nom qui seront généralement le reflet de son caractère et de sa spécificité dans l’équipe. Au-delà de l’aspect physique, le côté « jeu de rôles » permet un complet engagement dans un personnage que l’on crée soi-même et qui fait fi des barrières sociales ou économiques auxquels nous sommes souvent soumises quotidiennement. De même, les Dissidentes acceptent aussi des messieurs qui font partie intégrante de l’équipe. Même si le groupe est majoritairement féminin, j’y ai surtout vu énormément de tolérance… Ca n’est pas une qualité que l’on retrouve dans tous les sports d’équipe…

Les Dissidentes Roller Derby Liège/ Pic by 1FDLE.
Les Dissidentes Roller Derby Liège/ Pic by 1FDLE.

Ce que j’ai le plus apprécié, c’est l’atmosphère que j’ai ressentie pendant les presque 2h où je suis restée. Bien que le Roller Derby soit un sport de contact où il ne faut pas avoir peur de tomber et où le port de protections est obligatoire, on se sent très vite à l’aise. Ici pas de regard critique, juste des filles qui viennent se défouler et mettre de côté leur vie sociale le temps de l’entraînement. Beaucoup de fair-play, d’entre-aide, de respect mutuel ont transpiré tout autant que la sueur sous leurs casques.

Les Dissidentes Roller Derby Liège/ Pic by Eric Schumacher.
Les Dissidentes Roller Derby Liège/ Pic by Eric Schumacher.
Les Dissidentes Roller Derby Liège/ Pic by Eric Schumacher
Les Dissidentes Roller Derby Liège/ Pic by Eric Schumacher

 

Si vous avez envie de vous y essayer, il faudra attendre le début de l’année prochaine car la saison se termine doucement. Cela dit, n’hésitez pas à contacter Les Dissidentes, elles se feront un plaisir de répondre à vos questions. De même, si vous n’avez jamais chaussé de rollers de votre vie, ça sera peut-être l’occasion de commencer par du Roller fitness ou du Roller slalom afin de pouvoir attaquer septembre ou octobre en sachant gérer vos mouvements comme une chef dans l’équipe. Les Dissidentes ont été créées uniquement pour s’amuser et décompresser. Les matchs auxquels elles participeront seront donc essentiellement amicaux. Si vous voulez vous lancer dans quelque chose de plus officiel d’un point de vue compétitif, il faudra vous adresser aux Holy Wheels Menace.

Un grand merci aux Dissidentes pour leur accueil chaleureux et pour une découverte des plus inattendues. 

One thought on “Liège? Are you into Roller Derby? Hell yes!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s