Une fée dans les étoiles!

De jolies choses pour ton visage d'ange, des bons plans lifestyle. Beaucoup d'amour pour Liège, un peu de vagabondage, énormément d'humour.

La fille qui minaude… alias Karen dans Californication.

1 commentaire

Je ne sais pas vous mais moi, les filles qui minaudent… Elles me sortent littéralement de par tous les trous. Si je m’insurge maintenant, c’est parce que j’ai récemment découvert Californication. Si tu ne connais pas (d’abord, va voir, cette série est vraiment bien foutue), sache qu’en gros, c’est l’histoire des déboires d’un écrivain talentueux mais qu’il ne faut pas trop brusquer… Dans le sens où bon, ce mec, récemment débarqué de la grosse pomme à Los Angeles, voit sa vie partir en fumée. Sa compagne dont il est toujours amoureux le quitte pour un autre et s’en va avec sa fille qu’il adore aussi. Suite à ça, le Hank qui était bien sous tout rapport hormis le fait qu’il ne sait pas cacher ce qu’il pense, se vautre dans l’alcool, les drogues et le sexe tout en tentant désespérément de récupérer sa dulcinée: Karen.

 

Et c’est sur Karen que je vais m’attarder donc, en faisant un parrallélisme avec toutes ces filles qui battent des cils pour obtenir ce qu’elles veulent (demander, ça, elles ne connaissent pas non).

Donc Karen est à première vue une fille bien sous tout rapport. Architecte sensible à la cause écolo, c’est finalement elle qui trouve plus d’avantages à la cité des Anges que Hank. Elle est belle, propre sur elle, bourrée de bons principes et il est vrai qu’au début, elle contraste énormément avec le personnage de Hank Moody qui « pue le sexe et la drogue ». On se demande d’ailleurs comment ces deux-là ont bien pu se mettre en couple. C’est au fur et à mesure de la série que l’on comprend mieux que le contraste qu’amène Hank sur Karen est en fait présent uniquement depuis leur déménagement à Los Angeles. Oui, car avant que Karen ne se barre, le beau Hank a en effet eu plusieurs opportunités d’aller voir ailleurs mais n’y a jamais cédé et tout ça, parce que ce mec est bleu de sa bonne femme. NAN MAIS VOUS EN CONNAISSEZ BEAUCOUP VOUS DES MECS QUI DISENT MERDE A UNE PAIRE DE SEINS SPLENDIDE ET UN CUL BIEN FERME?? Parce que plus les années passent, plus je vois que l’Homme reste rarement fidèle aussi longtemps qu’un Hank à sa Karen.

Soit, passons… Karen donc! Karen se barre et au fil des saisons, s’amuse à remballer le pauvre Hank qui accumule les défauts et les couacs de timing. Sauf que Madame est un peu exigeante… Elle se barre, se joue de lui, bat des cils quand Hank lui fait du rentre-dedans et ne sait jamais réellement dire non dès le début. Cette femme aime être séduite et tant pis si ça fait mal, tant pis si un homme se détruit pour elle car elle laisse toujours une petite porte ouverte. Bah, il est tellement con qu’on arrivera même à lui faire des reproches: ça marchera.

Bref, pour moi, ce genre de bonnes femmes représente très clairement ce que l’on pourrait qualifier de castratrice passive (aka la Minaudeuse). Et franchement, à côté d’une autre plus franche mais qui ne fera tourner personne en bourrique, ce phénomène fait beaucoup plus de dégâts sur le long terme…

Source: Pinterest.

Source: Pinterest.

Tout d’abord, la Minaudeuse a tout ce qu’elle veut. Comment? Bah, elle sait qu’elle est belle (ou elle y croit très fort et ça mes enfants, je vous assure que ça joue beaucoup), elle joue de ses charmes à outrance et bon, vous savez… Hormis certains spécimens, la chair est faible, surtout celle avec une Zwan et deux tomates cerises à l’entre-jambes… Zwan qui se met automatiquement au garde à vous lorsque la Minaudeuse ne remarque pas (ahem) qu’elle se penche et que son décolleté est en train de doucement mais sûrement se répandre sur la table… Suivi d’un « oooops » innocent répété maintes et maintes fois en se diffusant des gifs de Marylin Monroe (connasse intemporelle celle-là quand même…) et qui fait toujours son effet persuasif . Vous aurez beau dire à Monsieur qu’elle l’a fait exprès, le « ooops » l’aura convaincu qu’elle est un ange descendu du ciel. Non, même pas Eve la tentatrice… Un ange, avec des seins, un cul et… Nous n’irons pas jusque là ici.

La Minaudeuse rit à gorge déployée ou alors, prend l’extrême inverse: fait un petit sourire timide et discrètement, lance un regard qui veut tout dire pour l’Homme (je suis timide, viens m’aborder… Ho non, j’ai peur, ne viens pas… Mais si, viens mais j’aurai peur et alors je vais pointer des seins et ho… tuuuuut!). Pour ce qui est de la Femme, si elle n’est pas assez attentive, elle ne verra rien (idiote).

La Minaudeuse ne sait pas dire non. Elle est trop polie pour ça. Elle invite d’abord l’Homme à sa porte à rentrer chez elle, lui sert un verre, est totalement consciente que ça n’ira pas plus loin mais lui propose quand même un 2ème verre. On ne peut rien lui reprocher, c’est une fille polie, elle sait recevoir. Et lorsque sur l’Homme -complètement monté à bloc avec ses deux doses de Whisky 20 ans d’âge- commence à se dessiner un sourire vainqueur, la Minaudeuse le fout à la porte. Non sans avoir accepté un baiser passionné (parce que la Minaudeuse ne fait pas les choses à moitié lorsqu’il s’agit de montrer ses habilités linguistiques)! Mais qu’elle repoussera ensuite avec un sourire de femme flattée mais non merci Monsieur-Au-Revoir-à-Très-Bientôt-j’espère-quand-même.

La Minaudeuse prend l’Homme, lui impose des conditions dignes d’une dictature où la compréhension de l’autre n’a pas lieu d’être. Non, le centre du monde, de l’univers, c’est elle. Elle lui fait vivre un rêve -tout est relatif, l’Homme étant littéralement aux pieds de la Minaudeuse, il ne se rend pas compte qu’aller faire les boutiques un samedi après-midi n’a rien d’un rêve pour aucun être sur terre- et lorsque Monsieur a le malheur de boire un verre de trop, de placer un mot de travers, lui fait vivre un enfer. Il est vrai que quand la Minaudeuse est saoule, c’est mignon… On ne lui reprochera rien. Et puis elle a sa botte secrète: son foutu « oooops ».

Plus les années passent et moins j’admire ce comportement. Oui, au début, je trouvais ça drôle à voir en action, une fille qui minaude. C’est quand même fameusement manipulateur et culotté de prendre les gens pour de la merde à ce point… Mais maintenant, rien qu’un battement de cils empli de fausseté me donne la nausée. Surtout en 2014. Comment une femme peut-elle se rabaisser à ce point? Je sais que la Nature prime souvent sur les évolutions intellectuelles et qu’il faut du temps mais bon là, c’est quand même se rabaisser dans l’égalité des sexes pour obtenir quelque chose. Des fois, c’est même trois fois rien! Juste sentir que l’on peut être séduisante, c’est souvent tout ce qu’elle demande. Mais est-il encore réellement nécessaire de jouer ainsi de ses charmes et de rentrer dans une dynamique où les autres n’ont plus lieu d’être? Dandiner, glousser, faire semblant d’avoir mal au petit doigt, pour finalement remettre tous les maux de la terre enfin, surtout ceux dont tu es responsable parce que t’as un pois chiche en guise de cerveau pour ce qui est d’assumer quoi que ce soit sur la gueule de quelqu’un d’autre…

Quoi qu’il en soit, il semblerait que la Minaudeuse aura toujours son succès…. Les gens préférant sans doute mettre leur cerveau en mode OFF lorsqu’ils ne sont pas obligés de lire le journal ou de pseudo-débatter le dimanche en terrasse (et encore…). C’est plus fort que moi mais je sais que jamais je ne rentrerai dans cette catégorie. Jouer avec les espoirs des gens ainsi, même si ça n’est « qu’un jeu », je trouve ça malsain, irrespectueux et terriblement cruel. Et pourtant, j’ai un blog où le soin de soi est primordial vous allez me dire. Jamais au détriment d’autrui… C’est ce que je vous répondrai.

Une réflexion sur “La fille qui minaude… alias Karen dans Californication.

  1. Ha ha ha… Loin de nous les Karen en ce bas monde. (Enfin, j’en connais une qui est sympa 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s