La lumière mitigée chez L’Oréal (part 1).

Ca faisait un moment que mes yeux s’étaient délicatement (pas du tout en fait) posé sur quelques produits de la gamme « Lumi Magique » (comprenez tous les produits avec « lumi » dedans) de chez L’Oréal: la base de teint et le stylo correcteur. J’ai longtemps hésité puis un jour où ma volonté a enfin cédé (un jour sur deux donc), j’ai finalement craqué.

On va commencer par les mauvaises nouvelles avec la Base de Teint qui promet un visage éclatant et est à utiliser avant le fond de teint ou après en touches lumineuses.

La raison pour laquelle je l’avais acheté: j’avais envie de ré-essayer un primer pour essayer de faire tenir mon teint plus longtemps lors des longues journées (quand on se maquille à 6h30 du mat’, la journée est déjà longue dès midi…). J’ai une peau mixte au sens extrême du terme ce qui fait qu’à 12h, je brille sur la zone T (fond de teint qui joue au surf si je ne tapote pas un peu avant avec un mouchoir pour enlever l’excès de sébum) et les joues déshydratées et sèches (amas de fond de teint de temps en temps en sortes de dry patches colorés style « je te refais la carte du monde »), ce qui, lors de mauvais jours, peut être extrêmement agaçant.

J’ai hésité parce que j’avais déjà essayé le primer de chez Sephora ainsi que celui de chez Too Faced et même si j’aimais bien la sensation de peau toute lisse (un primer est supposé créer une espèce de barrière entre la peau et le fond de teint pour que ce dernier ne soit pas altéré par la peau et ses changements en cours de journée), je trouvais tout ça fort peu naturel. Mais bon, c’était il y a quelques années et les technologies en cosmétiques évoluent tellement que demain, on peut te sortir la vraie crème qui efface les rides (tu rêves…).

Pourquoi j’ai pris la L’Oréal? Parce que j’en cherchais un qui ne me coûte pas trois reins, c’est tout.

Base de teint L'Oréal/ Pic by kiwikoo
Base de teint L’Oréal/ Pic by kiwikoo

Au départ, j’ai déjà fort bien aimé la texture: beaucoup plus légère, moins « gelly », très facile à appliquer et en prime, un petit côté nacré qui procure une touche de lumière générale au teint. Comparé à ce que j’avais déjà essayé auparavant, c’était clairement un produit plus léger et qui donnait l’impression que la peau pouvait quand même respirer (J’ai dit « l’impression »! Parce qu’un primer, à la base, c’est quand même du silicone pour justement créer cette barrière dont j’ai parlé plus haut).

Base de Teint Lumi Magique de chez L'Oréal/ Pic by kiwikoo
Base de Teint Lumi Magique de chez L’Oréal/ Pic by kiwikoo
Base de Teint Lumi Magique de L'Oréal/ Pic by kiwikoo
Base de Teint Lumi Magique de L’Oréal/ Pic by kiwikoo

Niveau tenue, il m’a semblé que ça pouvait aller et que ça aidait à faire tenir mon teint quelques heures de plus (maximum 3h de plus). Et pour le côté lumineux, comme vous pourrez le voir dans la deuxième partie (patience!), là, ça tient fort bien ses promesses puisqu’il confère vraiment une touche de lumière très discrète grâce à sa couleur nacrée. Par contre, je crois que ma peau, elle, a clairement fait un gros F*** à ce produit. Après quelques utilisations, j’ai commencé à avoir plus de petits boutons sur les joues (partie la plus sensible de mon visage et sujette aux rougeurs) ainsi qu’un grain de peau plus épais (mais certainement pas plus hydraté) qui n’augure jamais rien de bon. J’ai essayé de continuer quelques fois l’utilisation pour voir si ce n’était pas tout simplement un problème d’acclimatation de la peau au produit mais en fait: non. Alors, je veux bien être un cobaye mais il y a des limites à ne pas dépasser. J’ai donc arrêté tout de suite l’affaire et essaie depuis quelques jours de récupérer ma peau « juste sujette aux rougeurs merci ça suffira ». C’est en bonne voie mais ça prend son temps.

Alors… Déçue? Oui, mais finalement pas tant que ça. Ma peau est sans doute naturellement devenue plus sensible à certaines choses avec l’âge et puis des fois, il faut aussi arrêter d’empêcher la nature de suivre son cours. En utilisant les bons soins (Hydrate ma poule! Hydrate!) pour sa peau, on crée déjà une très bonne base de teint. Après, je crois que je ne vais pas en vouloir à ma peau de vivre quand je me fais une journée type « je vais au taf le matin et j’enchaîne avec une course contre la montre pour aller à un évènement pour le blog en train à Bruxelles ou Anvers et revenir pas trop tard parce que le lendemain, je bosse ». Peut-être que j’en mettrai à l’occasion de très légères touches sur ma zone T qui elle, s’est fort bien portée mais ça s’arrêtera là.

Rendez-vous dans quelques jours pour de meilleures nouvelles quant à l’anti-cernes de la même gamme!

3 réponses sur « La lumière mitigée chez L’Oréal (part 1). »

  1. À mon tour, je découvre ton blog qui est très intéressant également!

    Pour ta peau, je te conseille de tester la nouvelle gamme Aqua Magnifica de Sanoflore (groupe L’Oréal également). Ça m’a littéralement réconcilié avec le bio! Les textures et parfums sont hyper réussis et les formules sont riches en principes actifs.

    Maxime

    1. Ho merci! 🙂
      Pour Sanoflore, je vais me renseigner pour savoir si c’est disponible en Belgique. On est un peu le pauvre enfant du cosmétique niveau variété de marques (et donc de choix…) 😦

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.