J’ai testé: j’ai 30 ans et je sors.

Pic by G. Derkenne si je ne me trompe pas.
Pic by G. Derkenne si je ne me trompe pas.

 

Sans doute parce que les lieux où j’aimais sortir jadis ont changé et sans doute parce que je vieillis grandis (et sans doute parce que j’ai la tronche dans les travaux aussi), je sors moins. En tous cas plus comme avant. J’aime mieux les verres en petit comité en fait. Avant je sortais pour danser, je dansais tout le temps! Sans m’en rendre compte, je faisais au moins 4h de sport intensif tous les vendredis à revenir suante comme un petit goret planté sur sa broche et ce, même en hiver. Finalement, je ne faisais pas beaucoup de nouvelles connaissances, trop occupée que j’étais à me dandiner, mais je rentrais à chaque fois heureuse comme pas deux. Les soirées où la musique me plaît (condition inébranlable pour que je danse, si c’est de la daube, je gigote poliment…) se sont faites de plus en plus rares ou dans des lieux bondés de monde où danser devenait impossible et la papote quand il faut crier, non merci. J’ai eu droit à une magnifique exception lors de l’after du Micro-Festival où il faisait bien 30°c à minuit et où j’ai dansé malgré la chaleur. On peut dire que je suis rentrée chez moi presque en nageant sur ce coup mais je m’en foutais… Qu’est-ce que je m’étais bien amusée!

Il se trouve qu’hier, des amis m’ont proposé de les rejoindre dans un nouveau lieu « branché » de Liège où était organisé un « jeudredi » (on fête déjà le vendredi donc…). Le concept principal du jeudredi c’est que c’est un after-work. Je m’attends donc à y voir des gens dans la trentaine et plus qui viennent décompresser de la semaine de boulot. La Curtius est à 1EUR jusque 21h et les gens qui mettent la musique sont de ma génération. Ca devrait être cool. Bein oui… Encore heureux que les potes étaient là parce que ça ne l’était pas.

Je suis accueillie au lieu-dit par un sorteur qui m’ouvre la porte. Un sorteur… Il est 18h… Un sorteur… Bon… Ca fait classe mais on n’est ni à Bruxelles, ni à New-York, ni à Paris… Il se trouve que plus je descends les marches, moins j’ai de réseaux… ARF!!!! NAN!!! Je n’ai plus de réseau du tout!!! Je me dis que ça n’est pas possible, qu’il doit y avoir du Wi-Fi disponible dans ce sous-sol… Ha bein non, rien.

Donc je suis sous-terre ET je n’ai ni réseau, ni net. JE SUIS PRISE AU PIEGE!!! Bon, je me dis que des fois, c’est pas plus mal mais qu’ils auraient pu, pour un endroit qui se veut être branché, proposer au moins le Wi-Fi… Le début de soirée se passe bien. Du monde mais pas de trop, des gens d’un peu tous les âges… On s’entend parler, etc. Juste un peu frustrée d’être dans un lieu si noir alors qu’on pourrait encore profiter du peu de bon temps qu’il nous reste.

Les heures passant, de plus en plus de gens arrivent… Des gens… Plutôt du post-pubère universitaire. Bon, alors ils ont droit de venir où ils veulent mais ce qui me choque, c’est que ce qui déboule, c’est une succession de jeunes m’as-tu-vu habillés « à la mode ». Moi qui, à cette époque de ma vie, mettait ce qui allait être le plus pratique pour danser, je vois des filles en robes ras la touffe, super moulantes, le petit sac imitation Chanel… Elles sont toutes apprêtées comme pour un nouvel an… Enfin, je n’ose même pas imaginer le nouvel an dans leur penderie…

Cela dit, la musique est géniale. Juste que le 3/4 des boutonneux ici ne doivent pas connaître le 3/4 des artistes qui passent et ça me fait sourire. Mais au fait, la musique est géniale oui… Et personne ne danse. Personne. Ce n’est pas la première fois que je constate ça mais aujourd’hui, les jeunes, ça ne danse plus. Ca semble avoir des choses plus importantes à faire. C’est triste, me dis-je…

Plus les gens arrivent, plus j’ai envie d’aller m’aérer un coup, vérifier mon gsm et fumer une clope… Je prends mes affaires et décide de remonter vers l’entrée. Là, j’ai le charmant sorteur qui me dit qu’il est hors de question que je sorte par l’entrée… Je cite: « Non, la sortie c’est par l’autre côté et toute sortie est définitive! ». Et si on veut fumer un coup? « Alors vous ne fumez pas ou vous allez dans le fumoir! ». 1) Il a le mérite d’avoir l’humeur d’un sorteur: celle d’une porte de prison. 2) WTF??? C’est quoi ce système d’écolage là??? Toute sortie est définitive??? J’ai pas payé d’entrée à ce que je sache??? Ne vous inquiétez pas, un autre sorteur est aussi posté à la sortie histoire d’être sûr que vous ne rentrez pas à nouveau. Même des écoles sont moins équipées que ça!

Irritée, je me dirige vers le fameux fumoir… Cet aquarium… Je déteste les fumoirs. Autant je suis d’accord qu’il ne faut pas gêner les autres mais aller dans un aquarium, ça me lourde. Je rentre dans cet horreur… ET MALHEUR! Le fumoir n’est pas aéré pour un balle! Ce n’est pas bien de fumer, j’en suis consciente, mais ça, ça n’est pas bien non plus. Je peste de plus en plus.

Arrive le moment d’explorer les toilettes, propres, ça fait du bien. Je sors pour me laver les mains et vois deux filles qui cherchent une pièce de 20cents pour tenter de libérer une pauvre fille enfermée dans les toilettes. Le verrou est bloqué de l’intérieur et dixit la fille « je n’avais pas de réseau, impossible de prévenir qui que ce soit! ». Ha bein oui… Dans les soirées plus tardives où tu te sentiras trop mal aux toilettes, tu ne pourras pas non plus prévenir tes potes de venir t’aider en fait: t’as pas de réseau.

 

Je reviens et décide d’aller au bar commander de la Curtius. C’est blindé massacre… Au bar où je suis: plus de Curtius… Il est 20h… Je me dirige vers l’autre bar… Plus de Curtius non plus et il y a un groupe de 4 acnéiques qui décident de faire les piliers de bar et de rester discuter devant sans rien commander alors que ça se bouscule… Bande de crétins… J’ai pourtant essayé de tout faire pour avancer grâce à ma cellulite de trentenaire mais je suis découragée… Puis il n’y a plus de Curtius… C’est lamentable. Apparemment, une amie a réussi à en avoir mais elle est petite, elle a dû faire illusion sur son âge (je blague hein).

Je reviens m’assoir et aperçois un photographe. Un photographe attitré du lieu. UN PHOTOGRAPHE!!! Nan mais on est dans quel monde??? Je comprends mieux les filles over-prepped (dont certaines avec des défauts de goûts bien plus touchantes que les connasses qui se pavanent sans savoir assumer le string qui les gêne à l’entre-fesses). C’est quoi cette idée de photographe? C’est systématique? Il est où le temps où tu t’en foutais de la gueule que tu faisais pourvu que tu passes une bonne soirée?

Bon, c’est la dernière, après ça je file, j’en ai marre… Machin habite pas loin, il est encore tôt, ça fait longtemps que je ne l’ai pas vu et je pourrais lui proposer un verre (AILLEURS)! Je lui envoie un sms et j’attends sa réponse pour savoir si je rentre directement ou si je vais ailleurs, bon plan ça. Ha non! Je ne peux pas! J’ai pas de réseau! Et toute sortie est définitive! Je suis en prison, au secours… JE ME BARRE!

Alors je ne sais pas si c’est le lieu ou la tranche d’âge mais j’ai détesté le contexte et encore heureux que j’y revoyais des amis parce que sans ça, je me serais barrée bien plus tôt. Enfin, après qu’ils aient augmenté la musique – je n’en vois pas la raison puisque LES JEUNES CA DANSE PAS!-, mes potes n’étaient plus que des êtres physiques dont j’entendais à peine les paroles.

Donc je suis obligée de vous sortir la phrase typique de la vieille irritée et blasée: « C’était bien mieux avant! ». Autant cette jeunesse m’a énervée, autant je les plains. Ils n’ont pas connu le temps où l’on pouvait sortir et rentrer quand on voulait et ne semblent pas être ennuyés par le fait d’être littéralement enfermés dans un lieu. On s’en fout, c’est THE place to be alors on accepte tout. Ils n’ont pas connu non plus les cafés enfumés où l’on dansait jusqu’à pas d’heure. Maintenant c’est chacun dans son coin et on prend la pose avec ses amis bien habillés (sinon dégage). D’accord, je le répète, fumer c’est pas bien! Mais au moins pouvoir sortir voir un peu DEHORS, pouvoir s’en fumer une en papotant plus au calme et revenir, c’est quand même plus cool et humain. Et on enlèverait même le facteur « clope », quand je suis dans une soirée dans un endroit où il peut faire bien chaud avec un air lourd, j’aime toujours avoir la possibilité de sortir prendre un peu l’air. Ici: crève!

C’est plus rock n’ roll un dimanche après-midi en terrasse chauffée avec un bouteille de vin blanc!

15 thoughts on “J’ai testé: j’ai 30 ans et je sors.

  1. C’est bizarre que tu n’avais pas le WiFi, il y a pourtant un réseau disponible gratuitement (même si ça rame)!
    Pour le photographe, c’est tout le temps comme ça, il y en a toujours AU MOINS 1! Parfois plus. Dans mon cas, je n’ai jamais été photographié, je ne dois pas être assez belle (en même temps je suis un mec aussi donc…).
    Comme toi, je regrette que ce lieu, pour TOUTES les soirées, fonctionne en mode « sortie définitive » (et je ne suis pas fumeur)… Pour la partie Jeudredi, je comprend vis à vis des voisins mais pour la « grande salle », on dérange vraiment les trains qui dorment?
    Bon, faudra que je t’invite une fois dans une soirée avec des vieux… euh pardon, des grands! comme nous, où on danse vraiment! 😉

    1. Apparemment le WIFI ne fonctionne que si tu es Mobistar ou je sais plus quoi (encore là:WTF!?). A 30 ans et plus, te faire écoler ainsi quand t’as connu le Carré, la Sound ou même la Chapelle, c’est irritant… Et là, vis-à-vis des riverains, on était loin du 0-1h du mat’. Cela dit, je peux encore comprendre pour l’entrée… Mais du côté de la sortie… Comme tu le dis!
      Ho bein volontiers! Tant que ça n’est pas dans cette grotte à paillettes 😉

        1. Ça n’a pas marché pour moi, pas du tout… La faute à « pas de chance » ou le sort s’est acharné sur moi pour que je passe vraiment une mauvaise soirée ^^

          1. N’empêche que le plus simple serait d’avoir du réseau! Déjà discuté quelques fois avec un des responsable sur le sujet… Ça aurait du être fait mais ce n’est toujours pas le cas! :-/

            1. Ho, ça fait quasi un an que c’est ouvert, ils ont eu le temps là. C’est pas moi qui débarque après tout ce temps qui devrait être agacée par ça. Les 4 premiers mois ok, pas au-delà. Puis ils se perdent des gens avec ça et le reste. Moi ils ne m’y verront plus en tous cas .

  2. Semble-t-il il y a eu un problème avec le système prévu au départ… Un autre devait être installé pendant l’été, je me suis rendu là il y a une semaine, j’ai sorti mon gsm tout fiers et… rien! Ils perdent effectivement des personnes à cause de ça!

    1. Franchement, ça n’est pas mon problème. A ce point là, avec leur système de sortie définitive qui vient couronner le tout ( donc tu peux danser sur ta tête pour vérifier si tout va bien dans le monde juste 10min dehors), qu’ils restent avec leurs jeunes tout fades ^^

  3. Je me fais régulièrement les mêmes réflexions. Je ne sais pas si c’est parce qu’on a quelques années de plus, plus les mêmes envies, bref parce qu’on préfère dorénavant les ambiances plus feutrées ou si c’était réellement mieux avant. Je n’aime plus trop sortir non plus ou plutôt….je ne sais plus trop où sortir parce que (comme tu le dis toi-même) on ne rencontre plus que des jeunes universitaires post-pubères qui se prennent souvent pour le nombril du monde (mais ils changeront avec les années, la réalité de la vie, etc. 😉

    1. Il y a sans doute de ça mais dans ce cas, je pense que même à 20 ans, je n’aurai pas apprécié l’endroit en fait. Les trucs trop « dictateur », ça ne m’a jamais attirée.

  4. Haha! Si Winston Smith avait eu la possibilité de sortir en boite, çà aurait probablement ressemblé à ton aventure. Je te dirait bien de me rejoindre à BXL, mais j’ai bien peur que les jeunes foules ne soient pas bien différentes.
    Remarque, les murs suintants du Claridge dans une soirée surchauffée et surpeuplée, et où tu peux être certaine qu’une évacuation incendie ne sauverait que la moitié de la populace, cela vaut son pesant d’or aussi 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s