Une fée dans les étoiles!

De jolies choses pour ton visage d'ange, des bons plans lifestyle. Beaucoup d'amour pour Liège, un peu de vagabondage, énormément d'humour.

Je voulais…/ I wanted…

2 Commentaires

… Vous parler de ce commerce…

… To write about this shop…

Pic by kiwikoo

Pic by kiwikoo

… Qui s’appelle Arqontanporin
… Which name is Arqontanporin

Pic by kiwikoo

Pic by kiwikoo

J’étais passée un jour où les proprios n’étaient pas là et avais demandé si je pouvais faire des photos parce que même si ça casse pas trois pattes à un canard, c’était sympatoche…

I even went there in order to take some pics to illustrate the article. There was a sympathetic employee but no owners and even if it’s not a great and very deep art to me, I thought it was nice…

Pic by kiwikoo

Pic by kiwikoo

Je comptais y acheter quelques petits cadres pour mon futur chez moi et en offrir un à un couple d’amis qui va accueillir son premier enfant. Ce sont des idées cadeaux qui peuvent être très sympathiques et les prix me semblent corrects pour la plupart donc si ça vous tente, vous pouvez y aller. Le blog me sert à partager, c’est pour ça que je l’introduis ainsi. Cependant, voici ce qui m’y est arrivé…

I was about to buy some little frames for my future home and even offer one to a couple of friends who are waiting their first children. I think they provide nice gifts ideas in reasonable prices so if you wish to go there and see by yourself, feel free to go. The blog is mainly there to share some spots with you, that’s the reason why I introduced it this way. However, here is what happened to me…

Je ne savais pas qu’on ne pouvait pas demander de commande particulière et j’ai eu la glorieuse idée de leur demander de me faire 2-3 carrelages pour ma future salle de bain. J’y suis donc allée cette semaine avec un échantillon du futur carrelage sous le bras et beaucoup d’espoir. La jeune employée qui me reçoit est très sympa et me demande de mieux lui expliquer ce que je veux. Je vois ensuite une pancarte « Nous n’acceptons aucune commande d’aucun genre » et lui demande si ce n’est pas justement ce que je demande. Elle me répond qu’elle ne pense pas que qui que ce soi soit déjà venu leur demander quelque chose de pareil et qu’ils seront peut-être intéressés.

I didn’t know that they didn’t accept any specific demand and had the wonderful idea to ask them to draw me some things of their own on 2 or 3 of my future bathroom stone floor. I then went to the shop this week with a sample of my stone floor and lots of hopes. The young employee was very sympathetic and asked me to explain my plan in details. After that, I saw a sign saying they didn’t accept any specific demands but the employee told me she didn’t think they’ve ever got such a specific one and that it might interest them.

Mes espoirs diminuent un peu mais voilà qu’arrive le patron. La jeune fille lui indique que c’est moi qui leur ai envoyé un email leur expliquant ma demande. Il se dirige vers moi (ou plutôt moi vers lui) et me dit sur un ton aussi glacial que tout l’Antarctique (quoi que, il pourrait sérieusement aider aux icebergs à ne plus fondre): « Non, nous ne faisons plus aucune commande, nous en avons fait un peu au début puis on a eu trop de demandes donc voilà. Au revoir. » Ma mère était avec moi et nous sommes toutes les deux resorties refroidies pire qu’en hiver.

My hopes were about to leave when the boss arrived. The young girl showed me and I came to meet him. Here is what he said, as cold as the whole Antarctica could be (though I really think he could be a great help for preventing some icebergs not to melt down): « No, we dont do any more specific demands. We did at the very beginning but we then had to much so we stopped. Good bye. » My mother was with me and we left the shop with an awful feeling of cold.

Alors qu’il refuse, il en a totalement le droit mais je pense qu’il y a justement l’ART et la manière de le faire. Suite à ça, voilà ce qui m’est passé par la tête:

I do understand that he has the right to refuse but I also think there are some good ways to do it. After that, here is what crossed my mind:

– Il aurait pu me proposer de participer à un stage qu’ils organisent régulièrement histoire de pouvoir un peu maîtriser 2-3 choses par moi-même. Cela aurait pu être complété par quelques conseils supplémentaires quant à la peinture sur carrelage. Cette proposition n’aurait tué personne à ce que je sache…

He could have suggested me to subscribe to some classes they regularly organise so that I would be able to learn 2 or 3 things by myself. This could have been completed with some advice concerning painting on stone floor. I don’t think it would have been such a bargain…

– Il aurait pu peut-être me diriger vers d’autres artistes qui eux, ne demandent peut-être qu’à avoir des opportunités originales.

He could have given me some names of other artists who would have been thrilled to get an original and unique opportunity…

– Il aurait tout simplement pu être un minimum sympathique, il savait très bien que je cherchais un moyen d’enjoliver une salle de bain qui risque d’être un peu fade. Et puis je ne sais pas moi… Un « c’est très sympa d’avoir pensé à nous mais… », rien que ça… Non, ça brûle la langue on dirait.

He could just have been sympathetic. He knew well that I was desperate to find a solution in order to make a rather regular stone floor into something more original and fresh.  I don’t know, just something like « We are very happy you thought of us but… » would have changed the whole thing.

– Etre « artiste » ça n’est pas non plus expérimenter et ne pas trop rester dans un créneau figé?

Isn’t « artist » also a synonym of experience? Remaining in a frozen environment is a part of it then?

Donc voilà… En gros, ça faisait très longtemps que je n’avais plus eu droit à un commerçant aussi froid et peu accueillant à Liège… A vous de juger…

So here is the whole story… It’s been a loooong time since I hadn’t met such a cold and unpleasant man in a shop in Liège… Make yourself your own judge.

2 réflexions sur “Je voulais…/ I wanted…

  1. J’avais pas remarqué que c’était de l’art…

    • Comme je le dis: « qui casse pas trois pattes à un canard… » 😉 Mais bon, visiblement, ça prend quand même la tête…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s