Une fée dans les étoiles!

De jolies choses pour ton visage d'ange, des bons plans lifestyle. Beaucoup d'amour pour Liège, un peu de vagabondage, énormément d'humour.

Girl’s brain.

8 Commentaires

Source: Poetry is not a luxury.

 

But: trouver un soutien-gorge.

Défi: Ca fait 2 ans que je n’en ai pas acheté… Lamentable… Les étiquettes du peu des modèles qui trônent dans ma commode ont tellement subi de lavages que je n’arrive plus à voir la taille… Je ne sais donc plus ma taille… J’ai 28 ans et trois bouts de cerveau en moins.

Action:

Premier magasin… Premier essai… Mouais bof… Trop frou-frou, trop de dentelle, trop de coton, trop de… Pas assez de… J’aime pas le modèle, ça ne me va pas… Partir…

Deuxième magasin… Prix plus élevés mais ça reste encore de la « grande distribution »… Bof… Rien ne me plaît… Pas ma taille… Nan! Pas de push up!… Pfff…

Abandon et 1ère conclusion… J’irai dans un magasin qui vend de meilleures marques. Tant qu’à payer, autant payer plus cher pour un modèle qui bougera un minimum au lavage, qui m’ira mieux, me plaira plus. Puis j’aurai un bien meilleur service… Enfin, j’espère… Bref, je déteste acheter des soutien-gorges et je déteste les gens qui viennent faire ça en couple. Si ça ne dérange pas Madame que Monsieur sache ce qu’elle portera, ça me dérange MOI que SON Monsieur sache ce que je vais essayer et éventuellement acheter.

… Compensation… *C’est ici que mon âme se perd*

Ca fait des lustres que je veux Dirty Dancing et Un Tramway Nommé Désir. Je vais voir chez Saturn… Avant d’emmerder le vendeur, je cherche dans les rayons… Une bonne élève, bien éduquée… Trouve rien… Bon… Va falloir aller chercher le vendeur… « Plus en vente mademoiselle, vous ne les trouverez dans aucun magasin ».  Sacrilège, tristesse, désespoir!! J’ai déjà pas mon soutien-gorge mais si en plus, on me supprime mes sources de romantisme à l’ancienne censées remplir mes longues soirées d’hiver, c’est la fin du monde (du mien ok, mais c’est la fin quand même).

Bon, j’ai toujours rien pour compenser ma frustration du soutien-gorge.

Suite aux conseils d’une amie, je vais pour la 3ème fois chez Club histoire d’y trouver enfin L’Amour dure 3 ans de l’autre chevelu-barbu-jet-setter de Beigbeder. Curieuse de savoir ce qu’il vaut… Ha bein non… Toujours pas là… Qu’est-ce que j’ai fait aux dieux???

Malheur à moi, pour demander mon roman, j’ai dû m’enfoncer dans la librairie… C’est-à-dire permettre à mes yeux de se poser sur le rayon « livres de cuisine »… Ma perte… Totale… Repartie avec 3 livres de cuisine.

Je ne devais pas acheter un soutien-gorge moi?

C’est dans ces moments-là qu’une fille qui peut douter de temps en temps sur son potentiel féminin… N’a plus aucun doute: elle est une fille.

8 réflexions sur “Girl’s brain.

  1. Quand j’ai vu ça dans ta wishlist, j’ai souhaité te l’offrir ! (contre la photo d’un essayage en vrai :)) :

    Et pour Dirty Dancing et Un Tramway Nommé Désir, je comprends pas, tu peux télécharger ça n’importe où sur le net, non ?

    • Hahaha! Mais non! Puis j’ai eu l’occasion de l’essayer et il ne me va pas.
      On va dire que Dirty Dancing est apparu comme par magie sur mon ordi en effet! Mais bon, y a des choses qu’on aimerait avoir chez soi en vrai.

  2. Ce qui me rebute souvent : le prix ! Sinon j’aime beaucoup me faire plaisir en lingerie mais ça n’a pas toujours été le cas … car effectivement ce n’est pas chose aisée à « shopper » en fait

    • La croix et la bannière oui! Je déteste chercher de la lingerie. Même si une fois que j’ai trouvé ce qu’il me fallait, je suis contente, il me faut toujours une longue période de mise en condition histoire d’y aller avec toute la patience qui me sera nécessaire. Et ne pas pleurer au moment de payer pour si peu de tissus, en effet…

  3. J’ai pu aussi constater l’étendue des dégâts quand j’ai essayé de lire ma taille sur les étiquettes en décompositions de mes soutifs… c’est exactement ça! J’ai choisi l’inno pour mes essayages: tu peux rentrer avec 8000 soutiens-gorges dans une cabine pour peu que tu ne flanches pas devant le regard réprobateur de la tenancière qui sait qu’elle devra les remettre sur les tout petits cintres quand tu n’en choisiras qu’un (si tu as un peu de chance) et en plus y’a tt type de marques (etam, dim, passionnata pour les plus abordables, et les autres…). 🙂

    • Contente de constater que je ne suis pas la seule 🙂 Je suis passée à l’Inno mais vu que je ne savais plus du tout quoi prendre ni quels étaient tous les critères à prendre en compte, j’ai finalement viré chez BIBA. Les vendeuses sont très pros et n’hésitent pas à se plier en 4. Leur crédo: on ne vous laisse pas repartir avec un soutien-gorge qui ne vous va pas! C’est assez dingue mais ce genre de mantra est finalement très rare.

  4. Mais laisse respirer le nichon ma grande! et abandonne le soutif bordel!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s