So Cup…Et les cupcakes ont enfin élu domicile à Liège!

Il en aura fallu du temps avant que ces petits gâteaux « so fashion » ne débarquent pour régaler les papilles des citadines ardentes. Après une pseudo-ouverture d’un magasin dont je n’ai finalement jamais vu la couleur, je commençais à désespérer…

Puis un beau jour, en me baladant dans le centre, mon regard a littéralement été arrêté par une vitrine rose bonbon qu’une fille normalement constituée ne peut ignorer… GNIIIIIII! UN MAGASIN DE CUPCAKES * ajoutez à cette exclamation une musique d’anges descendant du ciel*.

 

Comptoir So Cup/ Pic by kiwikoo

Ayant déjà pu goûter à ces petites choses affriolantes à Londres, mon estomac était un peu méfiant… En effet, à peine j’en avais avalé un que j’étais bloquée pour le restant de la journée.  C’était sans compter sur la force complètement inexplicable que l’on pourrait nommer « le pouvoir d’attraction des jolies choses sur une fille complètement influençable »… Et encore heureux. Une fois passé le pas de la porte, on a la sensation d’être enveloppée délicatement dans une belle robe confortable en guimauve. La décoration fait son effet… En d’autres mots:  » l’ESTOMAC… TA GUEULE! ».

Prudente mais aventureuse, j’ai donc tenté quelques goûts basiques qui m’ont fortement surprise. De fait, Fabienne Kals – l’adorable maîtresse des cupcakes- a travaillé dur afin de proposer des goûts et des textures qui puissent plaire aux palais débutants. Autrement dit, elle a boulotté comme une folle pour tenter de garder au mieux le concept du cupcake sans pour autant assommer nos estomacs fragiles d’Européennes handicapées du sucre en quantités  astronomiques.

Afin de mieux comprendre la démarche, reprenons depuis le début…

Après avoir découvert les cupcakes aux USA, deux hommes – Alexandre Ruiz Izquierdo et Lionel Lontin– songent sérieusement à se lancer dans l’ouverture d’un bar à cakes. L’idée étant de ne pas s’embourber dans une multitude de pâtisseries, le cupcake leur semble devenir une évidence. Puisque la fine équipe est perfectionniste, ils se concentrent alors sur leur enquête gustative afin de mieux cerner le « phénomène cupcake ». Armés de bidoux avides de connaissances, le duo est rejoint par la charmante Fabienne Kals qui se lancera avec eux dans la Quête du Sacré Cupcake. Après s’être renseignés sur les différentes sortes de cupcakes, s’être acoquinés avec quelques grands manitous du gâteau tel que Wilton et être devenus de fervents fans de lieux cultes de la capitale tels que Lilycup ou Dessine-Moi Un Gâteau, le projet se met enfin en place.

Pendant que les deux mâles de la situation prennent en charge toute la partie logistique de l’ouverture, Fabienne transforme sa cuisine en véritable laboratoire afin de trouver LA recette qui donnera le moelleux désiré à ses futurs cupcakes. Elle fait tout autant de recherches pour le glaçage. Après beaucoup de plantages que nous connaissons tous (qui n’a jamais raté un dessert lève la main qu’on le crucifie!), la demoiselle trouve enfin une combinaison et des recettes qui lui sont propres. Le magasin peut enfin ouvrir…

Cupcakes So Cup Liège/ Pic by kiwikoo.

S’il y a bien une première chose à soulever, c’est le souci de proposer un maximum de variétés de cupcakes frais du jour. Alors que Miss Kals est seule derrière ses fourneaux, elle arrive à se faire pousser 2 paires de bras supplémentaires histoire qu’on n’ait pas à choisir entre 2 goûts… Qu’on n’aime pas en fait. On peut donc toujours trouver chaussure à son pied quelque soit le jour où vous venez.

Pour ma part, j’ai goûté tout d’abord un cupcake au chocolat, glaçage chocolaté et coeur de myrtille/ Cupcake beurre de cacahuette/ cupcake violette. D’autres sont venus s’ajouter ensuite mais on peut dire que ce sont ceux-ci qui m’ont convaincue de revenir. Même si le cupcake reste une pâtisserie peu légère, j’ai la sensation que F. Kals arrive toujours à trouver une solution pour qu’ils passent de manière fort bien agréable. La densité du chocolat est coupée par le coeur de myrtilles par exemple. Le beurre de cacahuettes qui me faisait vraiment peur (faut savoir qu’un gâteau à la crème genre moka ou encore un tiramisu me donne des hauts-le-coeur après 2 cuillères…) est amorti par le moelleux du gâteaux, la violette… Heu… Que dire de la violette?… VIOLEEEEEEEEEEEEEEEEETTE!!!! MON AMOUUUUUR!! Alors bon, je n’en mangerai pas 4 dans la même heure mais pour quelqu’un qui est littéralement malade après une portion de tiramisu, je suis étonnée et ravie de pouvoir en manger un voire 2. Puis bon, le cupcake… Ca se déguste, ça ne s’engloutit pas!

Pic and cupcake by So Cup.

Second point non moins important: La décoration. Elle respecte en tous points l’idée que peut se faire une fille – et là j’insiste encore sur le « normalement constituée » car il y a toujours des gens qui « ne sont pas comme les autres »- d’un endroit girly où se détendre. Du rose partout mais en touches raisonnables, des présentoirs splendides et tellement beaux qu’on a presque envie de demander d’aller prendre un cupcake dans la cuisine pour ne pas déplacer celui du comptoir, de la lumière qui permet de voir ce que l’on a dans son assiette (ne rigolez pas, beaucoup d’endroits de l’HORECA ont une lumière tellement tamisée qu’il est impossible de reconnaître son plat) sans être aveuglée, des cadres, une présentation générale soignée. La salle à l’arrière permet aussi de se prendre un petit moment de dégustation loin de la rue… Mais pas trop loin du comptoir non plus!

Salle arrière So Cup Liège/ Pic by kiwikoo.

A cela s’ajoute une variété d’eaux aromatisées, de jus de fruits, de thés en tous genres, de confitures et autres condiments d’une beauté à vous couper le souffle! De quoi accompagner dignement le cupcake élu et transformer une journée stressante en un moment de plaisir amplement mérité.

Pic from So Cup.

Finalement, le magasin propose aussi une multitude de petits accessoires pour les fous-furieux du cupcake. La gamme est très large puisqu’elle va des moules et des décorations comestibles aux bijoux, stickers, porte-clés, … De quoi trouver un petit cadeau sympa sans devoir dépenser une fortune.

Pic from So Cup.
Pic from So Cup.
Pic by So Cup.

So Cup met aussi à votre disposition son espace que vous pouvez réserver pour tous types d’évènements tel que mariages, communions, baby-parties, anniversaires ou encore enterrements de vie de jeune fille. Vous pouvez également réserver des montages ou autres pour vos occasions. J’ai pu admirer quelques photos de cupcakes géants qui étaient très intrigants d’ailleurs!

Pour finir, sachez que So Cup organise chaque mois un atelier cupcakes limité à une dizaine de participants et s’élevant au prix de 50EUR à réserver à l’avance. Lors de ces ateliers, la maîtwesss des lieux vous explique comment faire votre base et ensuite comment réaliser plusieurs glaçages et décos sans en mettre plus sur la table que sur votre pauvre cake. Vous aurez tout le matériel à votre disposition donc vous n’aurez qu’à amener votre sourire et votre volonté d’apprendre! Vous repartirez avec vos cupcakes sous le bras ainsi que l’occasion de participer à un concours avec les autres participantes histoire de rendre l’atelier un peu compétitif tout de même. Le temps des mamys-gâteaux, c’est fini! Place aux battles d’apprenties pâtissières, c’est bien plus rigolo!

Si vous voulez en savoir plus sur le magasin, il vous suffit de cliquer ICI et vous tomberez sur leur page Facebook pleine de photos, d’explications sur les ateliers et de commentaires de converti(e)s de plus en plus nombreux(ses).

Et si vous êtes déjà impatients:

So Cup

Rue des Clarisses, 28

4000 Liège

Tel: 04/ 223 79 99

Mail: contact@socup.be

Ouvert du mardi au samedi de 10h30 à 18h30.

Une dernière chose, sachez aussi que, si vous devenez accro, aucune solution n’est encore proposée dans la médecine actuelle. Le seul moyen de contrôler votre consommation étant une jolie carte de fidélité au design adorable qui vous donne droit à votre 11 ème cupcake gratos… Vous m’avez comprise…

 

EDIT: La boutique a malheureusement fermé ses portes mais l’activité n’est pas pour autant arrêtée. So Cup organise donc toujours des ateliers et livre toujours pour vos évènements. Vous pouvez les contacter par mail à l’adresse ci-dessus ou par téléphone au 0494 89 29 51.

10 thoughts on “So Cup…Et les cupcakes ont enfin élu domicile à Liège!

  1. Et quel courage de venir s’implanter directement dans la ville des gaufres et autres douceurs suaves ! 😉

    Moi quand on me parle de cupcake, je pense immédiatement à ma patisserie préférée, le baba au rhum, ainsi qu’à sa version anoblie de crème patissière, le savarin… sans doute question d’aspect ! 🙂

    1. Et encore, je parie que tu ne connais pas les laquements… 🙂 As-tu déjà goûté des cupcakes au fait?

  2. Ma carte est déjà presque pleine et c’est maman qui en a bien profité le jour de la fête des mères 😉 Ils sont effectivement dééélicieux ! +1 pour Liège sur ce coup !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s