Comfort times.

Pic by Leigh Ellexson

Bon… Ca a pris un peu plus de temps que prévu pour revenir… Je pense que j’avais sans doute sur-estimé mes capacités à me remettre sur pieds (ou sous-estimé la capacité d’une opération sous anesthésie générale à terrasser un corps humain en fait).

DONC… En vrac:

– Y a des infirmières gentilles… Et d’autres qui sont de vraies pétasses au sourire jaune.

– Quand une anesthésie se dissipe… On réalise comme on peut avoir mal *aïe*.

– J’ai végété en pyjama pendant 5 jours… La veille de l’opération, j’avais plein d’idées pour écrire… Les jours suivants: nada, plus rien. En même temps, c’est pas en étant en pyjama toute la journée qu’on a des idées.

– Les idées reviennent mais elles prennent leur temps.

– J’ai bien eu raison de me programmer des moments pour me faire du bien, ça aide à tenir. *Samedi je vais chez Censuré pour une après-midi girly! Mouarf! Ca, je suis fière de mon coup!*

– C’est fou comme mon chat a été « prévenant » à sa manière. Je ne sais pas si c’est vrai mais il m’a vraiment donné l’impression de voir que j’étais pas dans une forme olympienne à mon retour. Impression ou réalité, sa présence acharnée près de moi m’a vraiment bien aidée. Vive les gentilles petites bestioles.

– Les amies qui viennent vous voir avec des macarons à la main et une bouteille de violette à l’autre, ça ressemble un peu à un ange descendu du ciel pour vous faire oublier que vous êtes encore en piteux état.

– Il a fait beau tout le week-end et la semaine passée… J’ai rien vu.

– J’ai des négatifs à scanner – le beau temps, même si timide ces derniers jours – revient et le Lomo titille ma main. Je vais m’y remettre, j’ai trop regretté de ne pas avoir pu profiter du temps ce week-end.

– J’aurai un regard moins critique quand je verrai des parents s’extasier sur leur Fifi qui arrive à marcher. Marcher, c’est VRAIMENT compliqué!

– Ne croyez pas (comme moi) que vous perdez du poids tout de suite après une opération au risque d’envoyer valser la balance quand vous réalisez que l’aiguille n’a pas bougé d’un poil. Vive la rétention d’eau post-op’…

– De toutes façons on s’en fout. Au programme: un crumble, de la nourriture toute douce, se remater Flashdance ou des niaiseries, râler parce qu’on ne sait pas trop supporter les jeans… Nan mais je mets quoi moi alors??? se faire des gommages et des masques, hésiter entre deux couleurs de vernis, se réjouir du tutorial chez M.A.C., …

4 thoughts on “Comfort times.

    1. Ai le meilleur infirmier du monde pour ça: Kazoo the cat. Un concentré de gros câlins et de douceur. Paraît que ça influe sur notre état d’esprit 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s