Facilité et faiblesse…

Depuis un certain temps, une sorte de mâles dont je soupçonnais  l’existence sans vraiment avoir pu m’y intéresser de près m’intrigue: les Hommes Faciles. Parce que oui, ça existe… Nan mais moi je suis encore sous le choc. L’Homme Facile n’est généralement pas un crétin. C’est quelqu’un de bien. C’est un grand gentil qui peut avoir de l’humour et il n’est pas con. L’Homme facile, on l’aime bien. Ca pourrait presque être l’Homme Idéwal (et mon cul c’est du poulet…).

Source: weheartit.com

« Bein alors pourquoi tu mets pas le grappin dessus histoire de voir? ». Je vous entends penser vous savez… Oui parce que si c’est si facile, autant ne pas se compliquer la tâche… Sauf que, qui dit Homme Facile, dit forcément situation compliquée. Si vous avez un minimum de cerveau, ça partira en sucette dans le vôtre comme dans le mien…

Avant d’aller plus loin, je tiens à souligner que le cas peut être totalement applicable à son pendant: la Femme Facile. Cependant, pour une fois, j’ai envie de prendre l’Homme comme victime et pas l’inverse.

L’Homme Facile, comme je le disais, est adorable. Il est plaisant de passer de bons moments avec lui et il a de la conversation. Puis qui dit « facile » dit généralement « séduisant » car sans cela, il n’aurait pas l’occasion d’expérimenter le côté « facile » des choses mais plutôt le côté « jardinage en automne » *les râteaux les gens, les râteaux, on accélère les neurones siouplaît!*. Le phénomène se met en place lorsque vous sortez l’Homme Facile dans un lieu public. Le lieu public est un terrain de gens biens ponctué de rapaces assoiffés de sexe, de flatterie d’égo et d’égo sur-dimensionné. La jungle.

La jungle parce qu’au moment où l’on est distrait par un beau perroquet aux couleurs exotiques -aka un(e) bon(ne) pote bien marrant(e) qu’on n’a plus vu depuis longtemps ou encore une bonne anecdote croustillante et captivante-, on n’entend pas arriver un sale Anaconda vicieux et affamé. Et lorsque l’on se retourne, on ne peut que constater l’Homme Facile enroulé dans l’Anaconda criant – avec une haleine de chacal car imbibée d’alcool-: « je gère, je gère! ».

Donc l’Homme Facile GERE! Et là vous vous dites que JAMAIS vous ne demanderez à l’Homme Facile de gérer quoi que ce soit pour vous, son sens de la gestion étant très différent du vôtre (ou du commun des mortels…). L’Homme Facile qui gère ça donne une sorte d’enveloppe masculine dotée d’un sourire un peu coincé qui dit: « Faut pas que je montre que je suis dans la merde jusqu’au cou. Je n’ai pas besoin d’aide, je suis un grand garçon. » L’Homme Facile est fier, il a plus de 18ans et n’a besoin de personne. Tout ce qui lui arrive, il l’a décidé *mouhahahaha!*. En fait, il n’y a plus que l’écho de ces phrases dans son cerveau. Allez savoir pourquoi mais tous les neurones nommés « intelligence, esprit, jugement critique,… » ont disparu du bateau. Sans doute à cause de l’alcool la forte pression de l’Anaconda qui commence à priver son cerveau d’oxygène.

Finalement, l’Homme Facile se fait littéralement bouffer la figure par l’Anaconda. On ne voit plus ce sourire figé. Il est caché par l’Anaconda qui a fondu sur sa proie. Le seul élément visuel qui peut encore nous donner signe de vie de l’Homme Facile: un tortillement des pieds ou des mains dû à la surprise et à l’étouffement fatal. Vous vous retournez pour voir si votre perroquet est toujours là. Il est toujours là mais il a perdu toutes ses plumes suite au stress de la scène à laquelle il vient d’assister. Vous aussi d’ailleurs. Il ne vous reste plus qu’à fermer votre bouche grande ouverte et à attendre la fin de la lente digestion pour récupérer l’Homme Facile qui aura, par la même occasion, subit une perte de mémoire sans doute bénéfique pour sa santé mentale.

Résumons la situation: l’Homme Facile n’a rien fait et pourtant tout s’est passé.

Et là, je suis certaine que beaucoup d’hommes *enfin, hormis les « rapaces »* me rejoindront car le phénomène de la Femme Facile semble beaucoup plus répandu. Lorsque vous êtes confronté à ces personnes, il est difficile de s’empêcher de penser que s’en approcher de trop près devient totalement inintéressant. L’Homme Facile, de par sa facilité d’accès, dépouille entièrement son côté « Homme tout court ». Il devient un objet ou un jouet. Il n’a plus d’intérêt. En agissant -ou plutôt, en n’agissant pas- de la sorte, il se dénue de toutes ses qualités, de tout ce qui faisait sa personnalité, se dévalorise tout seul. Ce n’est plus une personne.

D’un autre côté, l’Homme/ Femme Facile pose un autre problème. Si, malgré tout cela, vous êtes encore intéressé(e)s par le spécimen, deux cas de figure s’imposent à votre dur chemin. Soit vous comptez aborder la bestiole dans les règles de l’art, vous voulez déballer votre belle roue de paon et séduire… Sauf que bein l’Homme/ Femme Facile est tellement facile que vous ne savez pas s’il/elle veut bien de vous par vraie volonté ou si c’est encore une manifestation de son « côté facile de la force » qu’il/elle regrettera dès le lendemain. Soit vous déballez votre roue et vous vous faites doubler par un autre Anaconda en soif de soupe de langues. L’Anaconda n’a pas de roue, il fonce et frappe. Il ne vous reste alors plus qu’à regarder le massacre et à écouter les regrets le lendemain en vous demandant si finalement, il n’est pas plus mal que rien ne se soit passé pour votre grade.

Quoi qu’il en soit, il semble surtout que les Gens Faciles- pourtant de bonnes personnes donc- aiment passer leur temps à détruire tout ce qui fait qu’ils sont bien en se dévalorisant totalement. N’ayant plus aucune personnalité ni force de caractère, ils toucheront autant à la gazelle qu’au rhinocéros (je tiens à préciser que je parle là autant du physique que de la personnalité… Une gazelle physique pouvant être un rhinocéros du cerveau et inversement… Mais les Gens Faciles n’ont plus la capacité de jugement… donc…). Assez étrangement, avec autant de regrets pour l’un que pour l’autre car les conclusions de certaines de ces approches peuvent presque être apparentées à un viol buccal.

En conclusion vous devrez forcément vous poser cette question: cela vaut-il vraiment la peine de se casser la tête pour une personne qui semble ne pas se respecter elle-même? Car la séduction, en tous cas selon moi et j’espère ne pas être la seule, implique un minimum de respect de l’autre. Alors dans ce cas, la séduction reste-t-elle possible si même autrui ne se respecte pas lui-même? *Socrate, Platon et Descartes, z’êtes où bordel? On a besoin de vous ici!*

J’ai souvent la sensation que me casser la tête pour savoir ce que je vais manger ce soir a bien plus d’intérêt… Nan parce que faire attention aux calories, CA, ça aura un impact réel. D’ailleurs, est-ce que je mets mes chaussures noires ou brunes? Je repasse quoi comme fringues pour demain? Je craque encore pour les nouvelles collections qui me font de l’oeil ou je réserve ma fortune pour mon premier week-end à Gand? *Haaaaaaa ma tête en paix, je l’aime.*

9 thoughts on “Facilité et faiblesse…

  1. Hello,

    Mon signe chinois ? Le singe, ouais carrément…..
    Les hommes dits ‘faciles’ ne m’ont jamais attirés non plus tout simplement parce que c’est trop facile et nous les filles on n’aime pas quand c’est trop facile 😉 Le compliqué ça me connaît hihi.
    Bon weekend à toi et à toutes celles qui passent par ici.

    Stéph

    1. Coucou! Ce qui est assez étrange avec les Hommes/ Femmes Faciles, c’est qu’ils rendent quelque chose de très facile en un concept difficile. Attention que je n’ai pas dit qu’ils étaient tout aussi faciles à garder qu’à harponner. Ca n’est d’ailleurs que très rarement le cas. Donc ils gardent une part de « difficulté » tout de même. Mais bon, en attendant, j’avance plus vite dans mon repassage 🙂
      J’espère que ton w-e fut agréable!

  2. Bah bravo pour la faute d’orthographe… « attiré ». C’est pas une fille qui a étudié la communication qui va laisser passer une faute d’orthograffffe pareille…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s