Le Point II.

Pic from Elle Belgique/ Natalia Vodianova

5) Rien à voir avec le reste mais je me pose des questions quant à la teneur du blog. Je suis partagée entre plein de doutes et de sentiments. D’un côté, ce blog me permet de m’ouvrir à la mode, à ma féminité que j’avais longtemps négligée. Il m’a en quelques sortes obligée à accepter ma part féminine, à l’assumer et encore… Je vous assure, il y a du boulot… Mais bon, je vous jure qu’il y a trois ans, je ne savais pas ce qu’étaient des Louboutins, des carrot pants, des it-girls ou bags,… La différence entre « être à la mode » et « avoir du style », je ne savais pas repérer les pièces essentielles de telles ou telles saisons, je ne savais pas qui étaient Viktor and Rolf ni McQueen, etc. Je n’étais même jamais allée faire du shopping à Anvers Allez-y, frappez-moi! Attention, j’en vois certains arriver pour m’asséner un « être féminine ce n’est pas toujours s’intéresser à la mode ou porter des talons. » Certes oui, je suis totalement d’accord avec cet argument. Cela dit, je pense que c’est aussi un petit plus que l’on choisit ou non, comme jouer du piano ou de la guitare, ou des deux. Puis de toutes façons, je suis loin d’être ou de me revendiquer « pro » de la mode sur le simple fait que j’aime certaines tendances ou que j’ai un avis tranché sur telle ou telle fringue. Outre des July Stars, des Garance Doré, des Cat’s Eyes ou les sélections de style de Marion Cointot, toutes de personnes qui ont toujours su devancer les tendances sans en profiter pour mettre en avant un compte en banque ou un physique, peu sont celles qui n’ont pas été de bons petits moutons suiveurs.

D’un autre côté, qui dit « mode » dit s’exposer… Et bein… Je sais pas… Ce blog, même s’il n’est pas comme un blog de mode « standard » (ne le prenez pas mal les filles) est de plus en plus sujet à des propositions alléchantes. La soirée Hermès notamment ou encore l’arrivée d’une nouvelle marque ou l’autre. Les blogs belges commencent à être « reconnus » dans leur pays comme le sont depuis belle lurette les blogs français. Or, je sens que ce genre de propositions m’oblige à être tiraillée entre deux positions extrêmes: être une fashion addict ou être une anti-fashion addict. Ne vous méprenez pas, je n’en suis pas encore au point d’être invitée à des Elle machins awards avec le tapis rouge et un majordome à mes basques mais je dois reconnaître qu’avant… Bein il n’y avait rien.

Je ne veux tomber dans aucun de ses extrêmes mais bon, quand vous débarquez à une soirée Hermès et que vous constatez que plein de bloggeuses ou bloggeurs sont habillés avec au moins une pièce de marque, qu’elles/ils ont tous un style (ou sont très à la mode…) affirmé, je me sens un peu nouille… Et à la fois dans mon élément puisque j’apprécie reconnaître telle ou telle influence, telle ou telle autre tenue… Puis vient l’heure de la photo… La photo… Ca c’est étrange parce que j’ai toujours évité de me mettre physiquement en avant ici. J’estime que les mannequins et les vrais photographes font ça bien mieux que mes petites bouées et mon gsm avec appareil photo intégré, je ne vois pas pourquoi je me mettrais au-dessus de ça.

Bref, on (je?) en arrive à un moment où une reconnaissance de ce que nous étalons ici se fait enfin. Et de par cette nouveauté, je n’arrive pas encore à bien discerner Satan (coooooool! Un blog! Un espace de pub! Et gratos!) du Petit Jésus (ton blog on l’aime vraiment bien et on voudrait vraiment te faire aussi découvrir ce que l’on fait/ Non, parce que j’ai quand même pu découvrir des trucs vraiment chouettes aussi, ne voyons pas le mal partout hein). Jusqu’à maintenant, tous les liens et tous les sujets dont j’ai parlé n’ont jamais été motivés par un quelconque intérêt. Mon seul et unique but était de partager.

Maintenant, la blogosphère belge se rend de plus en plus « compétitive » sur certains points sans réellement le vouloir. Certaines sont envieuses, d’autres se prennent le gros cou, d’autres encore restent telles qu’elles l’ont toujours été. Quoi qu’il en soit, je me suis toujours sentie un peu en dehors de tout ça. Je suis au courant d’une querelle ou d’une grande amitié 3 après la guerre, je réalise que Machin Chouette participe à un concours 20 minutes avant la clôture des votes, etc.

Bref, je me sens à la fois un pied en dedans et un pied en dehors et vu comme les choses évoluent, j’ai la sensation de devoir faire un choix qui ne me plaît pas. Alors je pense que je vais juste faire le choix qui me convient à moi et qui vivra verra soit, continuer à écrire sur mes humeurs, sur des choses de filles, quelques fois sur la mode ou encore certains produits ou endroits qui m’ont surprise. A un moment où, de plus en plus de personnes de mon entourage disent naturellement que j’ai un « blog de mode », je remettrai l’église au milieu du village en disant que j’ai avant tout un blog de fille. Une fille comme toutes les filles dans la rue qui peut être larguée quand on lui parle d’Abbey Lee Kershaw, Carine Roitfeld ou encore Grace Coddington. Qui peut aussi être prête à vouloir vider son compte en banque pour une paire de chaussures qu’elle sait pertinemment bien qu’elle aura du mal à porter parce que bon, les talons à Liège, c’est un peu de l’équilibrisme. Une fille qui peut être blessée par certaines personnes et touchée par d’autre, qui râle sa race parce qu’elle a des douleurs menstruelles horribles (et d’abord, ils n’auraient pas pu inventer quelque chose d’efficace pour ça au lieu du lecteur Mp3 ou d’un IPad à la con hein?).

Parce qu’un blog, c’est avant tout ramener les choses à la réalité, aller quelques fois voir ce que les autres ne peuvent pas toucher pour le rendre plus abordable, partager des sentiments qui ne sont finalement pas toujours un lot individuel, rendre une distance moins longue, un élitisme moins imposant. Même si peut-être, quelques fois, je risque de changer sur certains points car j’ai aussi évolué et que je peux être plus précise et tranchante sur certaines choses, que quelques fois, vous risquez de voir l’ombre de mon ombre à l’occasion sur une photo ou l’autre, je ne tomberai pas dans le post pour le post. Pire encore, la it-pièce pour la it-pièce *Mais bon, je reste humaine et la faiblesse est de temps en temps en moi. J’ai déjà préparé le fouet… Puis des fois, des it-machins ne sont pas devenus des it-machins pour rien non plus hein*

6) Finalement, trois ans sont passés depuis the last Connard. Comme je l’ai déjà dit, je suis dans un cycle de trois ans et j’ai la sensation que celui-ci est fini. De là à me replonger dans les bras d’un homme, on en est sans doute loin mais j’ai l’impression d’être moins en colère contre les Connards. Sans doute parce que j’ai mon projet en tête qui implique énormément de choses et que ces sous-êtres ne valent pas la peine que je sois distraite par leurs comportements polluants. Bref, j’ai bien moins envie de râler sur eux, qu’ils restent dans leur gros caca tout mou. C’est sans doute le son de la fin de mes articles râleurs-humoristiques sur ce sujet… Ne pleurez pas mes petits enfants, les cons qui vont faire les boutiques le samedi après-midi avec toute la famille, les barakis de kermesse ou encore les escargots sur les autoroutes sont malheureusement toujours vivants et je n’ai pas fini de cracher mon venin sur eux! Ha oui, et les crétins qui me font la morale sans me connaître aussi, ça j’aime particulièrement bien leur cracher à la gueule. J’ai découvert ça il y a peu et c’est un phénomène très impressionnant… Mais nous y reviendrons une autre fois.

11 réponses sur « Le Point II. »

  1. Tu dis, je cite, « je me sens à la fois un pied en dedans et un pied en dehors », et bien je pense que c’est exactement là-dessus que tu dois continuer de jouer, car selon moi, c’est ce décalage qui fait ta force!
    Plutôt que de faire un choix entre « parler de mode » et « ne pas en parler », je trouve que tu dois continuer sur la voie que tu as entamée (bon, je ne te cache pas que ce n’est pas du tout ce que je viens lire sur ton blog, mais je dois bien avouer que ça change des « Oooohh keu c bôôôô » neuneu de 90% des blogs de modasses autoproclamées) (fin de la parenthèse).
    Faut juste que tu relègues aux oubliettes ce putain de bordel de couille de complexe d’infériorité, sacré de saint milliard de nom dîdjû! Depuis quand t’as pas de style? Moi, en tous cas, ça me fendrait le cœur que tu te mettes à vouloir jouer les madames bloggeuses de mode trop fashion. Tu sais pourquoi? Parce que dans 90% des cas, je les trouve tellement mal habillées que j’en ai la nausée pendant plusieurs jours!

    Le vrai style, c’est de trouver le SIEN, pas de suivre ce qu’en disent les autres.
    Loin de moi l’idée de vouloir me considérer comme « bien habillée », mais je pense avoir trouvé ma propre voie vestimentaire sans jamais lorgner sur les pages « mode » des magazines (déjà, dans les magazines, on ne voit jamais de filles de moins d’un mètre soixante, alors il a bien fallu que je me lance dans le « learning by doing »).
    Et je me trouve sincèrement bien mieux fringuée que bon nombre de fashionistas du net, même si mes vêtements ont coûté douze fois moins cher que les leurs 🙂

    1. Ha? J’ai jamais dit que je n’avais pas de style… J’ai juste dit qu’il était facile de se sentir nouille quand t’en vois plein super bien fringuées (mais il y en avait plein qui étaient exagérément fringuées aussi, très drôle ça).

  2. Alors, pour commencer, tu étais très bien à la soirée Hermès. Oui, il y avait des filles super habillées, mais si la mode est leur métier, après tout, c’est un peu normal :D. Si ça peut te rassurer, à part ma veste vintage et mes escarpins, j’étais en total look H&M…

    Pour en revenir à tes interrogations, ma foi, ça doit être la saison de la crise existentielle du blog^^. Ton blog est plus mode qu’il ne l’a été, et perso j’aime toujours autant. Tant que tu ne pousse pas de couinements d’extase devant une tenue comptoir des cotonniers ou Zara les pieds en dedans, je pense que t’es sauvée.
    Et les propositions, les agences découvrent ( un peu tard, ahem..), les blogs belges. Des propositions, il y en a des toutes pourries (Oh, un blog, on va mettre de la pub, et une fille va produire du contenu gratuit pour nous), des mieux rédigées, mais pas intéressantes (Non, je ne crois pas que mes lecteurs soient passionnés par la foire à la saucisse de Morteau, désolée) et des bien plus sympa.

    Vu que je ne fais pas mon blog pour étoffer mon compte en banque ( ah, euh, si, achetez mes bijoux en fait, ceci était un message subliminal), ou mettre en valeur ma petite personne, eh bien je n’accepte que les propositions qui me plaisent, c’est tout simple. (Ah, et sinon, on me parle souvent de mon blog mode. Ah, j’ai un blog mode ? J’avais pas l’impression pourtant…)

    1. Je crois que leur métier (pas à toutes mais à beaucoup), c’était être fifi de papas riches aussi. Yep, idem, vive le suédois exploiteur!
      Oui, j’ai vu qu’il y en avait pas mal qui se posaient des questions. Hormis celles et ceux qui ont des problèmes perso à régler, je crois que c’est dû aussi à l’arrivée de propositions plus ou moins sérieuses. Certains tombent dedans très vite, sans réfléchir, d’autres sélectionnent et d’autres encore nient. Cela dit, c’est un nouveau phénomène que d’être contacté pour les conneries qu’on étale ici alors qu’au départ – en tous cas moi et quelques autres- on ne cherchait qu’à partager, pas à montrer comme on s’aime trop. T’as eu de la saucisse toi! Chançarde! J’aurais préféré ça aux propositions de matos informatiques moi! 🙂
      Non, sinon t’inquiète, je ne ferai jamais ça – faire hiiiiiiii parce que j’aime trop la boule à facettes que je viens de m’enfoncer sur le crâne-. Mais bon, mon blog a pris une tournure un peu plus mode qu’avant je crois, bien que ce soit léger. Du coup, je me suis posée quelques questions. J’aime ce côté là mais je ne veux pas tomber dans la facilité non plus des photos de style et de peu de textes.

  3. J’ai eu de la charcuterie, des lentilles de contact, des voitures, des chèques emploi service, des sites de déco, ou des sites cherchant avant tout du contenu intéressant pas cher ou mieux, gratuit 😀
    En fait, mettre des photos de moi sur mon blog, même pour des photos de style, j’ai pas du tout envie. C’est déjà bien assez « Moi, ma vie, mon oeuvre » comme ça !!

    Par contre je me réserve le droit de parler de créateurs qui m’ont plu, ou de produits sympa ( d’ailleurs, j’ai testé de l’huile à cheveux qu’elle est bien, ma petite dame, et je pense en faire un petit post prochainement).

  4. Le fait que ton blog s’oriente plus sur la mode ne signifie en rien qu’il devient plus superficiel ; je pense même que tu devrais franchir le pas et montrer des looks. Je dis pas ça uniquement parce que j’ai envie de voir ton style de plus près, mais surtout parce qu’une photo est un véhicule d’expression complémentaire par rapport au texte.
    Les vêtements renseignent sur tes goûts, l’arrière-plan sur ton intérieur, le visage sur ton humeur etc. et c’est comme ça qu’on s’attache aux blogueuses un peu comme à des tamagotchis^^ (curieuse comparaison, mais qui vient du fait qu’on reste dans le monde immatériel du net !).
    En tout cas, en termes de perspectives de cadeaux / sponsors / inviations ça peut pas faire de mal !

    1. C’est vrai que pour l’image qui renseigne, c’est pas totalement faux. Je vais d’abord m’entraîner à ne pas chier virtuello-publiquement comme mon Tamagotchi faisait sans aucune pudeur sur son écran. Et à voir le dessin de la crotte – que dis-je, du monticule de merde- ça avait l’air de puer sec! 🙂

      1. Evite juste de verser systématiquement dans l’anti-glamour scatologique : c’est le seul aspect repoussant que j’ai trouvé à ton blog et ça date pas d’aujourd’hui.
        Enfin ça n’est que mon avis de mec-qui-aime-pas-se-salir 🙂

  5. Là j’écris à chaud:

    Moi j’ai juste un truc à dire, continue ton blog, reste comme tu es, tu le fais pour toi, ne soit pas frustrée de ne pas être dans le top 3 des gros blogs belges, t’as des lectrices fidèles, t’es beaucoup plus intéressante que des vraies pures fashionistas, c’est ton espace gère le comme tu le veux, tu tu l’as toujours fais, et le reste tu t’en branles. T’as jamais eu un objectif publicitaire, reste comme ça , des occasions tu en auras, ne pas faire pupute de pub c’est ta grande force c’est pour ça qu’on te respecte. Après comme je le dis toujours y a partenariat et partenariat. Si tu peux de faire de la tune en faisant un truc qui te plaît why not.
    Tu est intéressante, c’est pas le cas de tout le monde.
    C’est agréable de venir sur un blog où les textes ne frôlent pas le ras des pâquerette, c’est agréable de lire un peu de cynisme sur un blog tendances.
    En gros déconne pas et continue.

    1. J’ai une petite larme à l’oeil ma belle (bon, j’exagère mais ça me touche). Le top 3 des « bloggeuses IN », je crois que je ne me sentirais pas à ma place là-dedans mais il est clair qu’il y a quelques années, nous étions toutes pépères. Maintenant je sens que le blog (fille ou mode) devient « un truc trop cooooooool » et qu’il y a soit compétition, soit du n’importe quoi qui débarque (bien que le n’importe quoi était déjà là avant mais pas à ce point). Moi j’aime la pépère attitioude 🙂 Du coup, je me sens un peu bousculée sans rien avoir demandé. Bah, comme tout, soit on s’habitue, soit ça sera une passe. Pour les trucs sponsorisés, rien qu’à l’idée de devoir remplir des papiers de cumuls de salaires ou de boulot et l’horreur que ça pourrait être avec les déclarations de contrib’… J’ai déjà mal à la tête. Donc par simple facilité-paresse, je crois que ça n’arrivera jamais ici 🙂

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.