Hermès.

Le 16 septembre, j’étais invitée à une schoiwée J’aime mon carré organisée par Hermès et Elle Belgique.

Pic by O.

Bon alors, j’avais déjà eu quelques propositions pour participer à des « trucs de blogueuses » mais si vous me lisez depuis un petit temps, vous pouviez bien comprendre que je devais refuser à chaque fois pour cause de « j’ai eu la splendide idée de reprendre des études avec un temps plein vive-la-no-life ». Là, c’était la première fois où je pouvais dire oui à un évènement qui s’annonçait fffasssshioooon de sa race.

Quand on vous propose de venir à une soirée Hermès alors que vous êtes totalement novice dans ce genre de petite « sauterie », la première chose qui vous passe par la tête c’est le traditionnel « mais qu’est-ce que je vais bien pouvoir me foutre sur le dos »… Suivi de « pour ne pas paraître gourde à côté d’éventuels mannequins ou rejetons de riches à qui on offre de la marque comme des chocolats »… Suivi de « de toutes manières, t’auras toujours l’air gourde à côté d’un Chanel… Te casse plus la tête, ça sert à rien. »

J’ai finalement décidé de dévier mon stress sur ma bête noire: aller à Bruxelles (pas le trajet habituel « Liège-Botanique/ Liège-AB… Et encore, pour l’AB, j’ai toujours peur » et me débrouiller pour sortir vivante de leurs ronds-points gigantesques. Vive les GPS, vive ma co-pilote qui était prête à m’éponger le front dès que ça n’allait pas d’ailleurs…

Bref, nous sommes arrivées saines et sauves. Moi j’avais finalement décidé de miser sur un potentiel collector édition limité que même ton Chanel il pue à côté de ça: sortir les cheveux! Ouais bein de beaux cheveux longs sous la drache à la belge, ça se transforme en une espèce de nuée de queues de rat. Je ne pouvais plus me reposer que sur mes derbies New Look édition pas trop limitée so 2010 et mon nouveau froc que personne n’a de chez un suédois très prisé.

Tu rentres et là, tout va mieux: aucune pièce de ta garde-robe de fille normale n’aurait pu rivaliser avec ça. D’ailleurs, une fille normale, quand c’est invité à une soirée, elle va retirer des sous *Hééééééé merde quoi, c’est Bruxelles, l’eau minérale va me coûter un bras…*. Et la fille normale, résignée mais néanmoins Bob, se dit qu’elle va aller dépenser ses pécots pour se noyer dans de la flotte…

Tu vas au bar, tu braves la foule, sors ton joli petit porte-monnaie Chococat (respect pour Chococat les gens!) et, en pensant à ta commande, tu réalises que tu vas vite ranger ta bourse… C’est offert. La commande a légèrement été modifiée. D’un coca light et une blanche rosée elle est passée à deux verres de vin blanc et deux blanches rosées. Quoi? Deux verres de vin, ça va non? Ouais, j’ai pris le double d’un coup, c’était la bérézina au bar et on se demande pourquoi.

Pic by O.

Tu prends tes marques, tu vois un attroupement, tu vas voir et là, le concept est simple: tu choisis un carré Hermès, tu le mets ou tu te fais aider par une hôtesse et tu te fais prendre en photo. Je me suis donc retrouvée avec un carré Hermès en ceinture et je me suis trouvée très cruche. Non, pas de photo, je suis pas suicidaire non plus hein. Par contre, j’ai pu découvrir plein de manières de le porter autres que sur la tête façon « c’est la 2ème guerre mondiale ». Et je sais que ça ne me va pas en ceinture avec un froc qui est déjà taille haute. Il n’est jamais trop tard pour apprendre.

Pic by O.

T’es finalement quand même contente d’avoir porté un bout de tissus qui vaut plus qu’un aller-retour pour Madrid. C’est une sensation étrange… Ou c’était le vin? Ou l’eau vitaminée? Ou peut-être les chaussures bizarres?… Boh… Mais bon, sachez que ça n’est en rien désagréable.

Pic by O.

Quoi qu’il en soit, hormis les gens un peu pet-nouilles qui te scannent des pieds à la tête 5 fois avant d’enfin continuer à regarder leurs interlocuteurs *ouais, j’ai pas une chemise Christian Restoin mais bien une suédoise à 10EUR, ça te branche hein?*, j’y ai revu avec un très grand plaisir la très sympathique Angy, apercevoir des blogueuses que je connaissais de nom telles que Cyrielle puis les habituées telles qu’Emiii ou encore Nadia.

Bien qu’ayant un peu de mal à m’habituer à ce genre de soirées, je ne vais pas nier que je me suis bien amusée. Le défilé de tenues allant du très classe, très décolleté au très extravagant n’a fait que pétiller mes mirettes (bon ok, ma langue de pute aussi mais sachez que c’était TOUJOURS justifié… Ahem). Juste un peu étonnée des bruxellois qui partent très tôt alors que le bar n’a pas fermé. Les liégeois, ça te vide le bar et puis seulement après, obligés de changer de crèmerie, ça songe à se déplacer. On est gentiment rentrées sur Liège armées d’un Elle Belgique (et là je me félicite de ne pas en avoir acheté un avant) et d’une espèce de « good-bye pack » avec un catalogue, des stickers, un CD de photos et un badge en soie Hermès.

Au fait, à cause du départ tardif de Liège, je n’ai pas pu goûter aux petites choses à manger. Hermès, tu recommences quand tu veux hein.

Merci à O. pour m’avoir secondée en mission périlleuse automobile et pour avoir gentiment pris des photos parce que mon numérique a rendu l’âme. Merci également à Klodia pour l’opportunité.

8 réponses sur « Hermès. »

  1. Ah ben c’est là qu’on voit que je ne suis pas une bloggeuse influente ! Même pas invitée… J’aurais bien aimé pourtant faire des commentaires sur les tenues des autres !
    (et puis, si je t’avais accompagnée, plus besoin de gps, je connais l’endroit !)

    1. Il aurait fallu partir de Liège 😉 Boh, me considère pas comme influente mais plutôt comme une poule qui a trop de choses à dire 🙂 A la prochaine, si c’est possible, je demande si je peux venir accompagnée hein!

  2. Ahah, j’ai fait partie des bruxellois qui partent tôt ! ( vu que je fais aussi partie des gens qui ont un patron qui aime les gens frais et dispos à 8h30^^…)

    Je pourrais t’emprunter une ou deux photos pour ma prochaine note sur le sujet 😉 ?

    ( et rassure toi, j’etais aussi habillée par un suédois très prisé ce soir là !!)

    1. Merde! me semblait bien que j’avais oublié de mettre quelqu’un! Oui bein je bossais à 10h et Audrey à 8h et nous sommes rentrées vers 1-2h à Liège (l’heure de trajet de retour… Hard…) Oui tu peux tant que tu mets que c’est de O. Sinon, Nadia avait fait un article ainsi que Cyrielle avec de bien meilleures photos que celles-ci.

      (Pour le suédois, ne donnons pas son nom, on risquerait de retrouver des duplicatas de nos fringues à tous les coins de rues… Beurk!)

    1. Hahahaha, joli! Bien balancé! Non, mais là, je t’assure que je faisais pas la maline. Tu voyais qu’il y avait des fringues de créateurs-stylistes connus. Puis le seul à qui je faisais des yeux revolver, c’était le crétin pédant qui me passait devant au bar. Mais ça, c’est normal 🙂

  3. Alors tout pareil que toi, la prochaine fois on papotera plus et j’espère que j’aurai moins de vin blanc dans le sang n’est-ce pas… 🙂 Tiens je vais à Liège cet aprèm, sont ouvert les mag vintage le dimanche chez vous?

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.