Mon pays…

Il pue…

On a des politiciens plus cons que ça tu meurs…

Qu’on prenne tous la même langue, qu’on uniformise, qu’on s’unisse, qu’on partage et qu’on râle ensemble au lieu de ça. Ca ne me semble pas très compliqué non? Au lieu de les voir s’engueuler comme des gosses dans une cour de récréation -niveau maternelle siouplaît- pour des détails…

C’est du n’importe quoi, je vais aller me cacher derrière un fût de Jupiler, j’ai honte… Ma Belgique, qu’est-ce qu’on fait de toi ma belle?

19 thoughts on “Mon pays…

  1. Pas DU TOUT d’accord pour l’uniformisation des langues, et je suppose qu’il y a en Belgique énormément de parfaits bilingues qui ne seraient pas d’accord non plus.
    Et puis, pour aller vers quelle langue? Le français? Et pourquoi pas l’allemand? Tu serais prête à apprendre l’allemand si celle-ci devenait la langue officielle du pays?

    Le problème est bien plus profond que cela, et le débat communautaire n’est pas neuf: il ressurgit régulièrement depuis les années 50, et parfois bien plus violemment qu’à l’heure actuelle. Pourtant, à chaque fois, ça a fini par se tasser, donc je garde espoir pour l’avenir de notre pays, malgré tout.
    Et comme l’espoir fait vivre… 😉

    1. Je ne me suis pas bien exprimée. Par uniformiser les langues, je pensais à ce qu’on ait tous une même 2ème langue étrangère. Les documents officiels se feraient ainsi en flamand ou français + 2ème lg.Ca serait une langue véhiculaire si tu veux. Le flamand, le français, l’allemand ou le swahili mais enfin quelque chose qui unit et résout pas mal de conflits.

  2. Il est clairement anormal que la deuxième langue ne soit plus obligatoire dès l’école primaire! Quand j’étais petite (d’âge, hein, je précise!), j’allais à l’école primaire germanophone, et le français était systématiquement enseigné en deuxième langue. Je pense que c’était pareil en Flandres. En Communauté Française, par contre, rien n’est moins sûr vu le niveau de néerlandais fort bas de mes contemporains… Pourtant, une langue étudiée dès le berceau ou presque n’est jamais difficile à apprendre. D’où l’intérêt de l’enseignement en immersion qui tend fort heureusement à s’étendre. Là où le bât blesse, c’est quand les parents choisissent de mettre leurs gosses en immersions anglaise plutôt que dans une de nos langues nationales…

    (et désolée pour la tartine, mais ce sujet me tient particulièrement à coeur, et donc, je suis intarissable!)

    (y en a un peu plus, je le mets quand même? http://mademoisellecatherine.blogspot.com/2008/12/stupeur-et-linguistique.html)

  3. @ Someone: C’est un problème de fric parce que les flamands sont indépendants des wallons pour certaines choses et pour d’autres pas. Par exemple, les enseignants en Flandres sont mieux payés qu’en Wallonie. Mais pour les impôts, me semble que c’est kif-kif et vu qu’il y a plus de chômage en Wallonie (enfin, ça, ça risque de changer vu les licenciements en Flandres à cause de la crise), les flamands râlent de payer le chômage des wallons (et ce n’est qu’une partie de l’iceberg ça…). Cependant, si on savait tous communiquer, les échanges seraient plus faciles. Savoir parler tous les mêmes langues permettrait plus de mobilité et on mettrait plus de choses en commun au lieu de faire les rapiats et de garder nos deniers chacun de notre côté. On est finalement dans le même pays mais ça, beaucoup semblent l’oublier. Je rêve d’une Belgique avec des partis qui sont les mêmes pour la Flandre et pour la Wallonie. Un même organisme qui paie les enseignants ou autre corps de métier, on aurait les chaînes TV des 2 côtés sous-titrés dans les langues officielles, etc.

    @ Cath: Je suis d’accord sauf pour l’immersion. Il est prouvé que, contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, l’enseignement en immersion n’est pas la meilleure manière d’apprendre une langue. L’élève étant passif la plupart du temps, il saisit ce qu’on lui dit mais ne sait clairement pas la pratiquer. Vu ça en didactique spéciale l’année passée. Notamment une expérience avec des esquimaux qui apprenaient en anglais. Ils n’avaient pas un vocabulaire assez développé (trop académique) et ne savaient presque rien dire. Comprendre par contre, c’était nickel. En gros, le but de « communiquer » n’est clairement pas atteint. Bref, on n’est pas prêts de trouver une solution pour enseigner les langues correctement 🙂

      1. Désolée de te décevoir encore ma belle mais ma chère mère bien blonde et bien belge s’est mariée avec un vietnamien bien niak et bien bridé. Je ne parle pourtant pas du tout le vietnamien. Bon, on avait des horaires décalés quand j’étais petite qui fait qu’il n’a pas su pratiquer la langue dès que possible… Cependant, ça ne fait pas tout. D’ailleurs, les enfants de la plupart des mariages métissés eurasiens parlent la langue du pays où ils sont nés et ne savent pas parler le vietnamien. Dommage tu vas me dire… Ce qui marche le mieux: les 2 parents d’une même langue dans un pays d’une autre langue. Et encore, les enfants d’espagnols parlent moins bien l’espagnol que moi qui n’ait pourtant pas vécu plus d’un an en Espagne. Je suis bien plus bilingue qu’eux… Hihihihihi! Compliqué tout ça 🙂

  4. J’ai entendu quelques interviews hier, qui m’ont fait me demander si j’allais vomir ou hyper ventiler d’abord, ou l’inverse…
    Je ne suis pas belge, et pourtant ça me fait mal au coeur de voir ce qui se passe ici (bah j’y suis bien je veux pas repartir !!). J’imagine ce que ça vous fait, à vous…

    1. Euh… honnêtement? Rien!
      J’ai passé sept années de ma vie en France et ai pris la très sage décision de revenir au plat pays qui est le mien quand Sarkozy est devenu Ministre de l’intérieur (je lui ai quand même laissé un an pour le bénéfice du doute…).
      Et je ne regrette absolument pas d’être rentrée au bercail!

      Contrairement à Kim, je ne trouve pas que mon pays pue. En tous cas, je trouve qu’il pue nettement moins au niveau politique que feu mon pays d’accueil.

    2. Moi si ça me fait quelque chose. Je tiens profondément à toute la Belgique et voir que des gros politicards la déchirent et sont à la limite d’inventer des tensions qui n’existent pas, ça me fend le coeur…

  5. Les « conflits » ou plutôt relations houleuses qui lient les flamands et les wallons remontent à la création même de la Belgique. certains événements marquants l’ont souligné à différents reprises (marche flamande ds bruxelles, walen buiten…). le gros souci actuellement est notamment la question autour de Bruxelles qui traîne depuis près de 20 ans (à l’époque ils avaient mis bruxelles au frigo). aujourd’hui, les flamands (politiciens et certains flaminguants je précise car seulement 30% de la population du nord est d’accord avec les revendications des nationalistes) veulent régler cette vieille histoire. seulement, on a l’impression qu’ils ne savent plus (ou plutôt pas) dialoguer avec les francophones. en outre, ils accusent la Wallonie de leur pomper leur fric alors que durant les premières années du pays, les flamands venaient bosser en Wallonie pour gagner leur croûte et le sud du pays les a bien aidés à s’enrichir. par contre, ils n’ont pas tjs été traités équitablement ni respectueusement, c’est un fait. ils prennent leur revanche mtn ms il est important qu’ils n’oublient pas d’où ils viennent… perso, je n’ai même plus envie de suivre l’actu politique belge car on a l’impression que c’est le même scénario qui revient chaque année. Toutefois, je condamne ceux qui parlent continuellement de séparation de la Belgique. qu’ils réfléchissent un peu et ils verront que c’est totalement ridicule, surtout par rapport à la position stratégique et géographique qu’on a (et surtout bxls).

    1. Merci beaucoup pour tes lumières, c’est bien plus clair pour tout le monde ainsi 🙂
      Pour ce qui est de la séparation, pour moi, c’est impossible à envisager. Pour les mêmes raisons que les tiennes (complètement débile, on est déjà pas très grand mais si en plus, on divise… *NAN JE NE VEUX MEME PAS QU’ON ME PARLE DE RATTACHEMENT A LA FRANCE, PLUTOT CREVER!*). Du grand n’importe quoi encore. M’énervent tous. Faisons tous l’amour sur la Grand Place de Bruxelles plutôt 🙂

  6. @kiwikoo: je suis tout à fait d’accord avec toi!! en tout cas, très chouette billet! c’est un « bon » sujet à débattre 😉 ça change de parler fringues et make-up! biz

  7. bah moi chui pas belge, mais ça m’inquiète ce bordel, tous les gens qui sont contre cette division devraient se manifester haut et fort qu’on les entendent, ce n’est déja pas un gros pays, et c’est le centre de l’Europe, n’y a -t-il pas quelqu’un qui puisse rassembler pour sauver la Belgique ? C’est triste tous ça…

  8. Très honnêtement, ça ne m’inquiète pas plus que ça puisque, comme je le disais plus haut, le débat communautaire est très loin d’être neuf, et ça a toujours fini par se tasser parce que je ne ressens pas cette animosité qu’affichent certains de nos politiciens au sein de la population: je sors régulièrement en Flandres depuis l’âge de 15 ans (sans être néerlandophone), et ça n’a jamais eu l’air de gêner qui que ce soit, en dehors de l’une ou l’autre exception qui confirme la règle.

    J’aime trop vivre dans mon pays que pour me laisser bouffer par ce que je considère comme des querelles de bac à sable (quand à la séparation, je n’y crois absolument pas, ne serait-ce que d’un point de vue administratif: trop le bordel à mettre en place).

    Et, oui, je suis d’un optimisme désespérant.

  9. Même état d’esprit, j’ai honte d’être Belge, là je t’avoue que j’ai envie de m’enfouir… pfff mais pourquoi on passe, je pense que c’est là, la plus grosse histoire Belge de tout les temps.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s