London Tips. My turn. Part III.

Le dimanche a, sans aucun doute, été ma plus grosse journée. Après avoir été vivement conseillée par différentes personnes, je me suis levée de bonne heure – bon ok, 6h30 mais j’avais pas le choix si je voulais de l’eau chaude et être tranquille pour me doucher…- pour me diriger vers le quartier de Whitechapel avec en tête mon objectif: JE VEUX MY BLOODY SATCHEL VAILLE QUE VAILLE. Là, j’ai d’abord été me perdre dans le marché de Spitalfields où les stands de créateurs se mettaient doucement en place.

Sunday was probably my busiest day. After lots of advice from very different people, I woke up early -ok, 6.30 a.m…. Didn’t have the choice if I wanted to have a hot shower…- to go to Whitechapel with my main purpose: my bloody satchel! I first went to get lost in Spitalfields market where stalls of designers were on their way.

D.R.: Unknown
D.R.: Unknown

Plus les choses se mettaient en place et plus mes yeux s’écarquillaient.

De l’accessoire aux fringues, tout y était confectionné par les gens qui les vendaient. Ca m’a fait un drôle d’effet de pouvoir poser des questions sur la fabrication d’un article ou l’autre et de recevoir une réponse complète, qui plus est, ne provenant pas d’un vendeur fatigué et blasé mais bien de créateurs enthousiastes. De plus, les articles y étaient, certes à un prix légèrement élevé (une robe à 80£, ça fait toujours un peu mal aux yeux) mais plus qu’abordables quand on y regardait de plus près. En effet, si ce n’est pas un Chanel ou un Margiella, le modèle est quasi manufacturé par la personne que tu as en face de toi, avec de très bonnes finitions dans des matières et des matériels résistants au temps.

From accessorises to clothes, everything was made by the people who were selling it. It was such a nice feeling to be able to ask a question and receive a complete answer from an enthousiastic designer and not from a tired and exhausted seller. Moreover, items were -though at first sight it could seem expensive (a 80£ dress is always hard to a purse) more than cheap when better « studied ». Indeed, although it’s not a Chanel or a Margiella, the model is almost handmade by the person in front of you, with wonderful finishes made with materials that might follow you for a long time.

De plus, puisque les créateurs n’ont pas une usine sous le coude, l’achat d’une pièce est toujours un achat collector. Mon budget étant restreint et une bonne partie devant être dédiée au satchel, je ne me suis pas permis beaucoup de folies mais j’en ai eu plein les mirettes. Du manteau à la doublure de rêve, des headbands à profusion, des bijoux de tous styles (avec, cependant, beaucoup du même style romantico-glamour- vintage que celui des Néréïdes) des sacs, des T-shirts sérigraphiés à l’humour décalé. Impossible de ne pas tomber en amour pour au moins un créateur. Malheureusement, je n’ai pas pris de photos là bas. Les créateurs, afin de préserver leurs produits, demandaient à ce que l’on n’en prenne pas et j’ai respecté ça.

Furthermore, the designers don’t have a fabric available for them so anything you buy might be a « collector item ». The main part of my limited budget being devoted to the satchel, I  couldn’t afford me a lot of  « presents » but I really enjoyed seeing all theses wonderful people and items. Coats with amazing finishes, lots of headbands, jewels from all styles (though a lot was looking like a kind of Les Néréides romantico-glamour vintage style), bags and printed T-shirts with typical English humour. It was impossible not to fall in love for at least one designer. Unfortunately, I didn’t take any photo there. The designers, in order to protect their products, were asking people not to take photos and I respected that.

Après avoir zieuté sur un satchel tout neuf à 85£ sur Spitalfields (pas cher donc quand on voit les prix des Arthur et Aston… Et puis sont moches aussi). Je me dirige vers Brick Lane dans le but de pouvoir en trouver d’autres à d’autres prix et d’avoir du choix. Aime l’achat malin et tu t’aimeras toi-même.

After a deep examination of a 85£ brand new satchel on Spitalfields (so not expensive if you look at the Arthur & Aston… Anyway, Arthur & Aston bags are just awful), I finally headed to Brick Lane in order to find other models and other prices too. Love clever buying and you’ll love yourself…

Avant d’arriver sur Brick Lane, je vois une porte de secours ouvertes sur le mur d’un grand entrepôt et j’aperçois un autre marché. Faut pas me le dire deux fois: je rentre. Et là, idem, une profusion de créateurs mélangés à des étalages de choses tombées du camion (le headband travaillé d’une créatrice vs le headband du chinois, t’as vite vu la différence de qualité…) dans lesquels je me perds avec plaisir.

Before arriving in Brick Lane, I can see an exit door that is open on a huge wall from a kind of a loft or a fabric. Looking inside and I can see another market: no need to think more, I enter and there… So the same: a wonderful mix of designers and chinese sellers (headband by a designer vs. headband from a Chinese… The difference of quality is quickly observed…) in which I enjoy getting lost again.

Encore une armée de cupcakes. Là, je me décide. Il est temps que j’en goûte un made in England avec le glaçage au beurre, la totale quoi. Et ça tombe bien parce que la gentille demoiselle en avait fait plusieurs en mini-format. J’en chope donc un à la banane, feint un sourire en disant « good! good! » puis je m’en vais faire une grimace un peu plus loin. Voilà, le glaçage au beurre n’est définitivement pas pour moi. Hormis ceux au chocolat noir, on ne me reprendra plus avec un cupcake en bouche. Cela dit, si je reste objective, je sentais très bien les arômes banane-coco et le gâteau était frais.

A cupacake army,… Again. I finally make up my mind and decide to taste one « made-in-England-cupcake » with butter and all that. The pretty lady had made some mini-cupcakes so that was perfect for a « one-shot ». My choice: banana. In my mouth… Smile Kim… Say it’s good! *good good!* then I quickly leave to relieve myself with a grimace. Now I know: butter glazing is once and for all not my thing at all. Except the chocolate ones, you’ll never see me eating a cupcake again. However, if I try to remain objective, I could perfectly taste the banana-coco flavour and the cake was fresh.

Pour ce qui est de la bouffe (parlons bien n’est-ce pas… Nous sommes tous des animaux qui mangeons et faisons de gros cacas), toute une partie du marché intérieur y était dédiée. Là encore, des cuisines de partout affluaient: vietnamien, chinois, japonais, caribéen, indien, etc. J’y ai goûté un sushi que je n’avais jamais vu au nom très rigolo. Une sorte d’immense sushi au saumon enveloppé dans une « feuille » de tofu. Ce que j’ai particulièrement apprécié c’est que beaucoup de mets étaient proposés à la pièce. Ca m’a donc permis d’aller goûter différentes choses à droite à gauche.

If we consider food for a while, a main part of the market was devoted to it. There again, food from everywhere: Vietnamese, Chinese, Japanese, Caribbean, Indian, etc. I tasted a sushi that I had never seen before and with a very funy name. A kind of a huge salmon sushi on a sheet of tofu. What I really enjoyed there is that you could eat one or two items. It thus allowed me to taste different things in different stalls.

Brick Lane market/ Pic by kiwikoo

En sortant du marché intérieur, je tombe enfin sur THE Brick Lane. Cette fameuse rue dont tout le monde m’a parlé. Ce n’est plus le paradis, c’est juste un moment d’extase inexplicable. Tout ce que j’aime y est concentré. Une longue rue avec une brocante devant des magasins de créateurs et d’autres de vintage parsemée de petits stands de bouffe à se damner. Les gens affluent de plus en plus mais sont tous très sympathiques ce qui rend la foule bien moins oppressante qu’elle n’y paraît.

Outside of the inside market is finally THE Brick Lane. That famous street everybody told me about. It’s not heaven anymore, it’s just a kind of an orgasmic moment imposible to explain. Everything I love is there, concentrated. A long street with a long flea-vintage clothes market in front of vintage and designers shops in addition to food stalls too good to be described with words. The crowd is growing but everybody is so sympathetic that the usual feeling of oppression when being trapped in such a crowd vanishes quickly.

Tout d’abord, pour ce qui est du bidou, je vous recommande fortement d’aller boire un verre dans le très agréable café-bar Fika situé à la fin de Brick Lane. Le personnel y est très sympa et le café, bien que petit, est splendidement décoré. Si vous y allez en été, vous pourrez aussi profiter de leur terrasse sur toit. Ensuite, vous pouvez déguster des nouilles home-handmade dans un petit stand asiatique situé près du petit pont qui surplombe Brick Lane.

I would first suggest you to go to have a drink to the very pleasant café-bar FIKA (see the link in the French version) located at the end of Brick Lane. The staff is very sympathetic and the pub, though very small, is wonderfully well decorated. If you go there on summer, you can also go and enjoy their terrace on the roof. I would then recommend you to have some handmade noodles in a small Asiatic stall next to the small bridge on Brick Lane.

Handmade noodles on Brick Lane/ Pic by kiwikoo

En plus du spectacle – le mec il est tellement rapide que tu te demandes s’il a vraiment fait des nouilles devant toi-, ce couple propose aussi de nombreux dim sum. Ceux-ci sont également faits à la main. Moi qui n’avais jamais goûté à des dim sum artisanaux, j’ai été comblée. La différence de saveur est énorme. On sent également que la pâte est plus complète. Gros estomac, ne sois pas trop gourmand car tu pourrais être surpris!

In addition to the « show » – the man is so fast that you really wonder if he has ever made noodles in front of you 2 seconds ago- that couple also proposes lots of handmade dim sum. My first time tasting a handmade dim sum and I’m in heaven. The difference in flavour is huge. It is also easy to feel that the pasta is much more complete. Big stomach, don’t be too greed… You’ll be surprised!

Hand-made dim sum on Brick Lane/ Pic by kiwikoo

Je n’ai malheureusement pas pu goûter aux nouilles. Le plat était bien rempli et je n’aurai pas été capable de tout manger. Je crois bien que c’est la seule raison pour laquelle j’ai regretté d’avoir été seule. A plusieurs, il aurait été plus facile de prendre plusieurs choses et de picorer dans l’une ou l’autre assiette.

Unfortunately, I wasn’t able to taste the noodles. I think it’s the only moment of my trip when I felt sad about being alone. The bowl was full and I wouldn’t have been able to eat everything.  With friends, it would have been easier to share it.

Je crois avoir fait Brick Lane au minimum 4 fois avant de me décider pour le même satchel vu sur Spitalfields mais vieilli et bien moins cher: 37£.  Puis j’ai sauté d’un magasin vintage à un créateur plusieurs fois.

I think I made Brick Lane for at least 4 times before chosing the same satchel than the brand new seen in Spitalfields but old and cheaper: 37£. Then I jumped from one vintage shop to one designer shop… Several times, of course…

Finalement, je suis partie, après plus de 4h de marche… Vers Notting Hill.

Finally, after a little bit more than a 4 hours walk… I took the metro to go to Notting Hill.

Ouais bon, je crois que vous allez manger du Londres jusque fin août au rythme où je suis mais je préfère être complète. Comme déjà dit auparavant, je suis amour et partage et vous m’aimez les gens! So… To be continued.

Well, Ok, I think you’ll read about London until the end of August but I prefer to be complete. As said before, I am love and sharing and you love me! So… To be continued.

P.S.: I’m not a translator. I would write better in English if I didn’t have to translate. God… It’s such a hard job!

4 thoughts on “London Tips. My turn. Part III.

    1. Franchement, rien qu’en voyant les dim sum, je ne comprends pas comment tu arrives encore à hésiter 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s