London Tips. My turn. Part II.

Hé bien les voilà qui arrivent, ces choses que j’ai préférées à Londres. L’article fut difficile à aborder. En effet, comment présenter tout ça? Faire par thème? Par jour (dont quelques-uns furent anarchiques)? Par ordre d’appréciation? Par quartier? Je me suis donc retourné le cerveau à plusieurs reprises pour finalement choisir la solution la plus simple… Juste en parler comme ça me viendra. Tout sera mélangé et comme je l’ai apprécié là-bas.

Here there come these things I enjoyed in London. The post was hard to start. Indeed, how could I introduce all these? By topic? By day (some of the days were hectic)? By levels of appreciation? By neighbourhood? I thought about it deeply to finally choose the most simple: just speaking about it as I liked it.

Je commence donc par un marché près du London Eye: Borough Market. Après avoir subi Oxford et Regent Street la veille, j’ai eu la sensation de tomber dans la troisième dimension. Tout y était tellement contraire à l’euphorie insupportable de ces deux rues.

To begin with, let’s talk about a market next to the London Eye: Borough Market. After having suffered Oxford and Regent street, I had the feeling to fall into a twilight zone. Everything there was the complete opposite of the unbearable euphoria of these two previous streets.

Borough market/ Pic by kiwikoo

Le Borough market est ouvert, si je ne me trompe pas, le vendredi et le samedi. J’y étais donc samedi de très bonne heure. On s’y balade tranquillement et plus le temps passe, plus les délicieuses odeurs de nourriture de tous horizons te chatouillent le nez efficacement.

The Borough Market is open, if I remember well, on Friday and Saturday. I was thus there on a very early Saturday morning. You have a nice and pleasant walk through it while the wonderful smells from food start to tickle your nose.

Borough Market map/ Pic by kiwikoo

Ca va des wraps au burger, au chicken curry qu’on te propose de goûter (vas-y, corromps-moi au chicken curry!) au « true Belgian chocolate » – qu’ils m’apportent près de la bouche la main légèrement tremblante quand, au dernier moment, je prends un malin plaisir à lâcher que je suis belge-, des échoppes de pâtisseries où se dressent des armées de cupcakes affriolants, d’autres aux fruits et légumes ou encore poissons frais… C’est là qu’on râle d’avoir pris son petit-déjeuner avant de partir…

Food goes from wraps to burger, to chicken curry that is offered for a quick taste (go on, corrupt me with chicken curry!) to the « true Belgian chocolate – that a trembling hand brings to my mouth at the very moment when I say with a great and personnal pleasure: I’m Belgian- stalls of pastries where a tempting cupcakes army is waiting for me, fresh fruits, vegetables and fishes,… I really regretted of having had my breakfast before leaving.

Borough Market/ Pic by kiwikoo

J’en ai profité pour y goûter mon premier scone (et là s’est posé un problème de prononciation et de linguistique qui m’a suivie tout le week-end: à Londres, on ne dit pas scones avec un « o » long comme dans « stones » mais bien avec un « o » bref. La seule explication très locale que j’ai pu avoir est: parce que c’est comme ça *mais qu’est-ce qu’elle vient m’emmerder avec sa phonétique la belge?*). J’y retournerai volontiers le ventre vide afin de pouvoir goûter aux différents chutneys, sauces et autres. L’ambiance y est vraiment conviviale et on remerciera le clodo qui y chantait, conférant à l’endroit une atmosphère tout droit sortie d’un « Annie » ou d’un « Mary Poppins ».

I thus tasted and enjoyed my first scone there (and there came a debate about pronounciation: scones is not pronounced like « stones ». The o is not long at all but anyway, the very  and only local answer I got was: it’s un ungoing debate Kim, it’s just like that. * Why is that Belgian girl bothering me with phonetics?*). I’ll go back there with pleasure but with my belly empty and ready to accept the chutneys, sauces and others I wasn’t able to taste that Saturday. The atmosphere is very friendly and I shall thank the beggar who was singing there, conveying to the place a « Annie » or « Mary Poppins » touch.

J’ai ensuite pris plaisir à me promener le long de la Tamise jusqu’au Tate Modern. Promenade en compagnie d’un groupe de burqées (comprenez femmes « habillées » d’une burqa) qui aimaient à se prendre en photo. Là je me permets un petit aparté… Non, je ne peux pas m’en empêcher… Allez, franchement, se prendre en photo alors qu’on entrevoit à peine des bouts de doigts, faut pas pousser bobonne non plus. J’aurais pu y mettre n’importe qui dessous qu’elles n’auraient pas vu la différence au moment du visionnage de leurs photos. Je veux bien être tolérante (non, en fait, je ne le suis pas. Même si en soi, la burqa ne me dérange pas, je trouve tout de même que c’est une atteinte aux droits des femmes mais on ne polémiquera pas dessus dans cet article) mais là, c’était totalement idiot, grotesque et… pour ma part, hilarant.

Then I had a wonderful walk along the Thames to the Tate Modern. A walk with a burka group (understand: women wearing burka) who enjoyed taking pictures of each other. I’ll just say that I found it completely ridicoulous to take photos of each other given you could barely distinguish who was under the burka. To me, it seemed completely stupid, idiot and… Most of all… Hilarious.

Bref, j’arrive donc devant cet énorme bâtiment d’un peu plus de 5 étages et là, encore en forme, je m’engouffre dedans. Puisque les musées sont gratuits, pourquoi ne pas en profiter… Hormis une exposition payante intitulée « Voyeurism, Surveillance and the Camera », j’ai fait tous les autres étages où étaient exposées tous types d’oeuvres de différents artistes: Picasso, Bacon, Monet, Warhol, B. Davidson, R. Frank, Ana Mendieta, Lucia Nogueira, etc. Sauf que, l’air de rien, le Tate, c’est grand, que j’avais déjà marché une petite distance sans parler de la veille… Et que j’en suis resortie sur les genoux. Puis de toutes façons, j’ai dû interrompre mon itinéraire pour partir sur Brixton (South London) aller m’étaler dans l’herbe d’un festival caribéen dont je n’ai rien saisi et finir ma journée dans un pub tellement gigantesque qu’on aurait cru un manoir. D’ailleurs, le vin blanc avec de la limonade sortie d’un propulseur relié au bar, le tout avec des glaçons, j’ai toujours pas très bien saisi…

Anyway, I arrived in front of that huge building made of a little bit more than 5 levels. Not tired yet, I decided to enter and see the exhibitions. Given all the museums in London are free, why hesitating? I went to every single levels except one where a paying one was set. It was called: « Voyeurism, Surveillance and the Camera ». Among the artists exposed were: Picasso, Bacon, Monet, B. Davidson, Warhol, Ana Mendieta, R. Frank, Lucia Nogueira, etc. I leftthe Tate with only one thing in mind: God, the Tate is huge. Although I wanted to go on and visit Westminster, Trafalgar Square and other, I had to give up my plans to finally end in a Caribbean festival in Brixton (South London). I then spent the evening in a huuuuuuge pub (called: « Hootananny ») that almost looked like a manoir.

By the way, white wine with lemonade coming from a sort of propeller linked to the bar where ice cubes were added… I’m still trying to understand…

To be continued…

16 thoughts on “London Tips. My turn. Part II.

    1. Et bien étrangement, je pense que j’ai même perdu des kg. A la différence de vacances en bord de mer, un city trip fait généralement l’effet inverse (en tous cas chez moi). Tout simplement parce que tu perds tout ce que tu viens d’avaler en marchant tout le temps. Du coup, je pouvais me permettre de découvrir quelques petits trucs à droite à gauche sans m’en vouloir. Le pied!

  1. ça donne tres envie de retourner à Londres. J’ai envie de retourner à la Tate et aller trainer au V&A aussi ( quand je serais un peu plus en fonds. Donc, pas dans l’immédiat…)

    1. V&A? Ha, ça je ne sais pas ce que c’est.
      Sinon wait and see, j’ai dû découper mes articles en parties parce que c’était énorme, le meilleur reste à venir. La traduction me prend du temps et je change tout le temps tout en français en me relisant de trop. Londres, j’en bouffe encore maintenant ^^

  2. WouHouh!!! Je ne connaissais pas Borough Market, aussi vais-le mettre sur ma liste pour mon prochain séjour là-bas (as soon as possible, I hope!!! Je ne sais plus passer plus de six mois sans y aller…).

    J’attends le reste de tes trépidantes aventures londoniennes avec impatience 😀

    1. Essaie d’y aller en w-e, juste pour les différents marchés qui se font entre le vendredi et le dimanche. Ca en vaut vraiment la peine. Puis tu rentres dimanche soir ou un lundi.

  3. Heureux de constater qu’une dame est contre le port de la burka! Comment est-il possible à notre époque de rabaisser la femme d’une telle manière? Il y a 15 jours, au bord d’une aire de repos dans le sud de la France, une famille d’origine arabe se reposait. Monsieur en mini short et marcel, transpirant de grosses gouttes, pendant que Madame s’occupait des 4 enfants, habillée (enmaillottée) de sa burka sous un soleil de plomb! De quoi ont-ils peur, ces malotrus? N’ont-ils pas confiance en leur (s) épouse (s)? Les trouvent-ils trop moches?

    1. Bah, pas trop envie de m’étaler là-dessus sinon je commence un livre. Je crois que c’est un signe d’appartenance religieuse au début (ahem…). Quoi qu’il en soit, elles crèvent de chaud et ont des albums souvenirs complètement tordus ^^ En attendant, parée de mon indice 50+, je prenais tranquillement l’air et admirait tout le paysage sans me faire de torticoli lalalaaaaaa.

  4. Je suis tout à fait d’accord avec ce que tu as dit par rapport au burka. J’irai même plus loins que toi si je devais m’exprimer sur ce sujet. 😀 restons là.
    I’m really pissed that I couldn’t go to England this summer ’cause I’m working. But can’t wait for september to come. Hâte de voir ma famille mais surtout hâte de primarker. haha. 😛

    1. Primarker? T’es une courageuse toi! T’as de la famille là bas? C’est pratique ça. Bah, tout vient à point à qui sait attendre. Puis t’y vas certainement régulièrement. Moi c’était la première fois depuis 10ans… C’était un peu une première fois tout court en fait.

    1. Oui, c’est aussi un des endroits que j’ai adoré. Un charme et un cachet vraiment magnifiques. Une atmosphère très British, conviviale et tellement variée… Il est certain que je ne le louperai pas lors de mes prochaines visites.

    1. Hello future Prime Minister. What do you want me to think with that article? In my French version, I said that I didn’t want to debate about that topic. I just gave my opinion but a very small part of it and didn’t develop it at all. Don’t want to say more about this on my blog. It’s not a political blog. Lots of feminism, for sure, but not a political one.
      Hope you don’t feel sad that I can’t answer in Flemish. I’m the first to say that Flemish and French should be imposed in every Belgian secondary school. The one who is going to change that will solve lots of stupid problems. You know? Problems you’re supposed to work on instead of being on my blog? The job I pay you for each blooody year of my life where I WORK. ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s