Cri de désespoir.

Au secours…

Depuis qu’Angy a poussé son cri, je me sens moins seule face à cette déferlante.

Idem que pour le sabot… Même pire que le sabot je dirais!

L’espadrille, ça reste à la maison. Cachée en mode pantoufles et encore… A la limite, les bobos à Cannes peuvent la porter juste histoire qu’on puisse se moquer d’eux. Les sous, ça ne fait pas le bon goût…

Comprends mamzelle, que les seules shoes que tu peux détourner de leur véritable utilisation, c’est les Repetto. Repeat after me: RE-PE-TTO… Nan, pas Gepetto crétinne…

Bon, je retourne au boulot moi, j’ai mal aux yeux.

17 réponses sur « Cri de désespoir. »

  1. pas d’accord!!! Quoi de mieux que l’espadrille?? plate ou à talon (mon rêve d’enfant que je n’ai pas encore concrétisé!), mais encore mieux plate, y a pas mieux!! Pourquoi aller s’enfermer les pieds dès qu’on sort alors qu’on pourrait être bien à s’n aise dans une paire d’espadrilles!?! 🙂

    mais je suis d’accord avec toi, l’argent ne fait pas le bon goût.

    1. Caro… La majorité est écrasante. Mais je t’aimerai quand même et je te regarderai droit dans les yeux si un jour tes espadrilles croisent mes derbies 😉

      1. Je reste sur ma position, l’espadrille n’a rien de ringard!! Pourquoi tant de haine? Rien de tel que de rester dans les classiques, pour moi l’espadrille en fait partie. (Mais c’est vrai que j’ai vu quelques modèles qui se veulent un peu plus « mode » et ça ça fait un peu bobonne.) 🙂

    1. Le jour où je gagnerai au Lotto, je me prendrai un styliste ^^ En attendant, je pourrai juste économiser pour pas me faire bouffer par une sale assurance auto.

  2. Il ne reste plus que la magnifique chanson des Nuls pour illustrer ce post 😉 Je suis entièrement d’accord en ce qui concerne les espadrilles. Par contre, elles n’ont même pas le droit d’être cachées dans nos placards. Autres monstruosités urbaines, les baskets à talons! Si si, ça existe et j’en ai vu pas mal dans les rues de Liège. Ca me rend folle tellement c’est immonde!

    1. Graaaaaaa! Les baskets à talons!!! Je suis sous anti-dépresseurs maintenant. Malin… 😉
      Sinon pour les Nuls, Catherine a mis le lien. Haaaa, on se sent entouré dans le désespoir l’air de rien.

    1. Haaaaaa mais oui. Ca fait des lustres que je hais ces horreurs mais ton post me l’a rappelé et c’est tant mieux. Réveillons les consciences lobotomisées! ^^

    2. Merci pour le lien miss! Splendide nostalgie… Ca me rappelle que ma mozer en mettait de temps en temps à la maison et que je détestais ça… Elle a aussi essayé de m’en mettre et voilà ce que ça a fait comme effet: la même grimace que quand je vois des Dockside.
      Les sabots??? Toi??? T’as pas fini ton rhume, c’est pas possible, t’as dû éternuer en tapant. 😉

      1. Non, non, pas du tout: je suis l’heureuse propriétaire d’un splendide paire de sabots à talons achetée 500FB il y a de cela plus de 15 ans, et je les sors avec une fierté non dissimulée tous les étés, mode ou pas!
        Du coup, cette année, je vais être über-fashion, ja, ja!!!
        Et tu auras même le droit de te moquer si tu me croise quand je les emmènerai promener.
        Mais gare aux coups de pieds :p

  3. alors les sabots, je suis victime, je trouve ça joli, en tout cas quand les talons sont très hauts!
    en revanche, l’espadrille, mon dieu je suis contente que tu en parles, je faisais encore la réflexion à mes copines la semaine dernière, quand le soleil s’est repointé et qu’on a croisé 2-3 meufs avec « ça » aux pieds. C’est juste horrible, ça fait mamie, sur alexa ou sur n’importe qui!

    1. J’ai pas encore eu l’honneur et le privilège de croiser des spécimens cette année. Juste dans les magazines et c’est assez effrayant. Si jamais ça se représente, n’hésite pas: une vieille grenade de la 2ème Guerre Mondiale est si vite arrivée…

  4. Aie, mes yeux piquent. Celles que tu montres sont particulièrement moches, et la bonne vieille espadrille, c’est comme les baskets. A talons, c’est une infamie.

    Mais dans les chaussures compensées ( avec semelle façon corde ou pas), on trouve quand même de jolis modèles, et ça permet d’affiner le cuissot avec effort minimum…

  5. Ah ben par contre moi j’adore les espadrilles haute ! Enfin entendons nous quand je dis espadrille, j’entends corde pour la plateforme mais pas specialement la coupe bobo. Le Must, le lacet qui remonte sur la cheville : super féminin. Mais j’ai l’avantage d’avoir devancé cette soit disant mode car je moi je les veux depuis déjà deux an ! Sauf que celles que j’ai en tête je ne l’ai pas encore trouvées : trop exigeante moi et pas facile à expliquer lol. Par contre le sabot je crache dessus fièrement les amis ^^

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s