La Belle et la Barbe (ou les poils).

Attention âmes sensibles… Ces propos n’engagent que moi (et plein d’autres qui n’ont jamais osé le dire).

Allez savoir pourquoi mais la barbe, j’ai quelques fois l’impression que c’est un sujet tabou. Autant on parlera facilement des minous épilés plus graphique que ça tu meurs, autant la barbe de Mônsieur, on n’y touche pas ou très peu.

Alors messieurs, voici ce que je pense des poils faciaux:

Quand t’as une barbe fournie:

Dans le genre piège à bouffe, y a pas mieux. Ca récolte les débris de soupe, de pain, de sauce et que sais-je encore. Puis si t’es dégueulasse dans ton intimité, il n’empêche que te gratter dans le nez puis te frotter la barbe après… Bein non, on n’a pas envie d’aller poser nos lèvres sur les tiennes, la galle, ça reste en prison, merci bien.

Tes dents mon chéwi. Tes dents! Alors à moins que tu sois pourvu d’une denture irréprochable au blanc aveuglant, la barbe met en valeur chaque défaut dentaire. En plus de donner l’impression que ta cavité buccale est un trou béant (non, ça, ça intéresse les mecs qui aiment les mecs, c’est tout) aux 1000 mystères *ho! restait un bout de saucisson!*, elle fait resortir chaque petite décoloration, petit écart ou chevauchement, les met en valeur… Pour une fois, là, c’est eux la star!

Puis ça te donne un air bouffi dans tous les cas.

Si t’as une barbe de 3 jours:

Ok, ça c’est déjà beaucoup plus beau. T’as un air de défait sorti du lit et on aime ça. L’homme: ouga ouga!

Sauf que faut pas t’étonner qu’après t’avoir roulé 3 belles galoches comme tu les aimes, Madame semble faire une allergie. Non, papa, je n’ai pas fait de gâterie à Sauvez Willy, j’te jure…

Et suivant la longueur du poils: OUI, ça fait mal à fond! Et oui, on a la sensation de subir 3 hivers en 10 minutes, et NON, maintenant tu bois ta bière et tu me regardes béatement me tartiner de baume pour les lèvres. Au fait, si j’ai pas de baume à lèvres, t’es bien gentil, tu m’empêches de m’arracher les lèvres qui me brûlent du visage.

Arf, et pourtant, la barbe de 3 jours, c’est beau!

Si t’as une moustache:

Je ferai bref et ne dirai qu’un mot: atchoum!

Alors voilà. T »es loin d’être le seul à subir certains poils par amouuuuur… Et si tu te rases, viens pas croire que tes poils d’en bas sont là éternellement…

EDIT du soir même: Je me permets de re-préciser que j’ai une partie niak dans mon sang. Plus précisément la partie paternelle. J’ai donc grandi avec une image virile dépourvue de poils. Le pater ayant déjà tenté la moustache dans ses jeunes années, je le soupçonne d’avoir abandonné pour cause de stock impossible à alimenter correctement. Ceci explique sans doute cela.

9 thoughts on “La Belle et la Barbe (ou les poils).

    1. Pour ceux qui se plaignent des poils des filles en bas… Arrêter de se plaindre parce que c’est pas mieux chez eux, et y a même pas besoin d’aller jusque là pour les subir. Pour les autres qui ne se plaignent pas, rester adorables 🙂

  1. Une courte barbe bien soignée est souvent préférable à un visage quelconque. Et, personnellement, j’ai horreur des pubis glabres, j’ai l’impression d’être avec une toute petite fille. Vive les toisons pubiennes!

    1. C’est vrai que moins elle est soignée, plus elle fait peur. Pour les imberbes du rez-de-chaussée, en effet, j’ai toujours trouvé ceux qui adoraient ça un peu étranges pour les mêmes raisons.

  2. T’en connais beaucoup d’hommes barbus ? Tu me fais penser à aller me raser je commence à picoter. 🙂

    Sinon voici une confidence que je fais pour la 1ère fois (sur le net comme IRL) : les filles qui laissent apparaître un fin duvet non rasé sur leurs jambes, je les trouve irrésistiblement sexys !! Je ne me suis pas encore expliqué le phénomène…^^

    1. Réponse partielle dans mon edit. Du coup, je suis sans doute un peu plus « traumatisée » ou chiante que d’autres face aux poils faciaux.
      Sinon, moi, les mecs avec une grande bouche, ça m’a toujours effrayée et je n’ai aucune explication. Va savoir…

  3. Intéressant comme débat! Je maintiens que la persistance d’une toison pubienne est bien plus érotique qu’un nounou rasé !!!
    L’ensemble induit une image, une olfaction faisant partie de la séduction (de plus en plus absente si pas de poils !!!). Bref, vive les poils pubiens, controlés comme nous tentons de contrôler notre barbe!
    Bizarre d’entrer dans un débat pareil avec une ancienne élève! Mais cela prouve qe les « vieux » enseignants ne sont pas si éloignés des « futurs » !!! Je t’embrasse, presque bientôt collègue!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s