Paper love.

DR: Lost in Scotland on Flickr
DR: Lost in Scotland from Flickr gallery

I love Moleskine notebooks…

Et puis tant qu’à faire, les agendas Moleskine aussi. Presque prise de court l’année passée, j’ai acheté le mien il y a un mois et m’en suis souvenue hier…

Hooooo mon chéwiiiii! Viens dans mes bras faire des bisous! Mais comme ton papier est doux, ton organisation parfaite, ta couleur ravissante… Mais comme je t’aime *poutou poutou poutou*

Puis il y a aussi des communautés de fous-furieux du Moleskine. Des fois, ça vire à du n’importe quoi et des fois on tombe sur des bijoux. Des croquis, des bouts de vie répandus sur le papier, des détournements de Moleskine, comment l’optimiser, etc.

Puis il y a aussi ça:

Bref, je suis une grosse consommatrice complètement dépendante. Et j’aime ça.

7 thoughts on “Paper love.

  1. euh c’est sympa cette vidéo (surtout la musique) mais pour collier du papier sur du papier autant écrire c’est plus perso au moins. enfin bref je fais ma râleuse écolo lol. et je crois pas que je t’ai souhaité encore alors bonne année 2010 et bon anniv à l’avance (tu vois j’oublie pas). bisous

  2. Bonne année aussi miss! Et chapeau pour mon annif! me demande si je vais pas l’oublier moi-même avec tout le boulot que j’ai 😦
    Sinon je pensais la même chose au début. Puis… Je me suis rendue compte que c’était pas con. Je m’explique.
    J’ai toujours adoré prendre des photos, puis les exposer autour de moi. Depuis qu’on ne sait plus développer en proofing (un format semblable au Polaroïd et qui coûtait que dalle), je ne les fais plus que développer en négatif et puis je les scanne. Du coup, je n’ai plus de photos « papier ». Je ne peux plus en coller dans mes Moleskine et ça fait un peu triste tout ça.
    Maintenant, avec ce programme, je pourrai les mettre au format du Moleskine désiré, y insérer un texte. Je peux faire de même avec une expo que j’ai vue et dont le flyer est trop grand, etc.
    J’avais commencé à coller tous les tickets de concerts, musée, etc quand j’ai utilisé les Moleskine city puis ça a débordé sur le cahier puis sur l’agenda, bref toute ma vie.
    Donc oui, là ça m’arrange vraiment parce que je pourrai y mettre encore plus 🙂

      1. Bein au risque de paraître idiote (moi hein), tu viens de m’apprendre ce qu’était le scrapbooking. Oui, ça ressemble un peu à ça en effet mais c’est plus facile avec les tickets de concerts ou autre. Je le garde, le colle ou l’agrafe et fait une petite note si je m’en sens l’envie. C’est en allant une fois chez notre Small Vince qui m’a montré sa boîte à tickets et pass de concerts que j’ai eu l’idée de garder aussi les miens mais de faire ça sur papier.

        C’est génial n’empêche. Tu ouvres ton Moleskine (ou autre) et tous tes souvenirs prennent vie sans avoir à lire tout. C’est assez impressionnant quand ça s’étoffe. Ca offre une dimension en plus à l’écrit 🙂

  3. Voilà, je sus amoureux.
    Je connais une carte Visa qui va encore chauffer. Et par la même occasion, un type qui va encore être sans argent pour s’acheter des vêtements décents…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s