Supernatural.

DR

Apparue dans le Glamour US il y a quelques mois, elle a fait bondir le monde de la mode.

Oui Monsieur, la plupart des femmes que tu croises dans ta vie, ça n’a pas la même apparence que celles que tu vois sur les abribus. Tu vois? J’ai utilisé « ça » pour dire « la femme », j’ai adopté ton langage de c*****…

En lisant l’interview de Cindi Lieve – rédactrice en chef du Glamour US- dans mon Glamour que je mets 3 semaines à lire parce que j’ai plus le temps, j’ai cependant « trébuché » sur une de ses déclarations:

[…] Mais je pense que si c’est ce que les femmes veulent, on y arrivera. Le facteur le plus important, ce sont elles. Certes, l’industrie a une rôle à jouer, mais si les femmes arrivent à surmonter le conflit qu’elles peuvent avoir avec leur propre corps, les designers suivront. […] »

1) Dis miss rédac chef que t’es quand même censée comprendre la femme un minimum… Tu penses pas que si conflit il y a, c’est justement un peu à cause des magazines qui publient des photos de filles anorexiques? Tu crois vraiment qu’on s’est inventé des complexes parce qu’on s’ennuyait en faisant la vaisselle dans les années 50 ou quoi?

2) Les designers suivront… Alors je sais pas vous mais moi, je me suis toujours dit que le vrai styliste qui saura refaire la mode sans nécessairement remasteriser des styles pompés dans les années machins ou truc-bidules, c’est celui qui saura te faire un défilé haute couture avec des femmes NOR-MALES. Celui qui saura conjuguer la vraie femme et l’art de l’habillement. Qui mettra en valeur autant le corps que le tissus. Bref, qui se pliera au « diktat » de la nature et pas l’inverse.

Tout ça me fait penser que l’argument de la bonne cause en publiant des photos de femmes normales n’est que minime. Le scandale et le choc font mieux vendre que les actes désintéressés. Mais Cindi, s’il te plaît, la prochaine fois, tu la joues un peu plus « fine » si je peux me permettre hein…

17 réponses sur « Supernatural. »

  1. Perso j’ai aimé l’effort ! C’est mieux que rien et il est tant qu’on en parle. Alors le langage est peut-être encore un peu hésitant et loin d’être parfait, mais un pas en avant vient d’être fait. Moi je dis que ça compte plus que le reste non ? 😉

    1. C’est pas que j’apprécie pas l’effort. Mais au vu de ses déclarations (fort contradictoires par rapport à l’acte…), je me demande si ce n’était pas plutôt juste un coup de pub en utilisant « la cause des filles normales » afin de faire plus parler d’eux (le magazine je veux dire). En tous cas, elle lâche de belles conneries lol

      1. Pas faux du tout …
        Mais je suppose que c’est le prix actuel à payer pour oser parler de la réalité des femmes d’aujourd’hui. Dingue quand on y pense !

  2. Tout à fait d’accord avec toi !
    Mais malheureusement on est encore loin du moment où des magasins comme Zara par exemple fabriqueront du 42 qui est effectivement mettable par des filles qui taillent 42 et qui ont des formes. (voilà mon coup de gueule à moi contre un magasin dans lequel je ne vais plus à cause de trop de déceptions)

    1. Haaaaa ça… C’est vrai qu’on peut encore attendre longtemps… Mais bon… Chaque chose en son temps et une chose après l’autre. Et puis surtout, faut pas désespérer 😉

  3. Je pense que ce discours concerne également les « autres », c-à-d les petits gabarits qui n’ont pas de troubles alimentaires et sont certes minces et rendent certes jalouses certaines femmes de leur entourage (au risque parfois de passer pour des anorexiques – qu’elles ne sont pas), mais ont tout autant de problèmes pour s’habiller, car les standards sont taillés pour des filles d’1m75 pour 60 kg et 1m20 de jambes…

    Pour en savoir plus, cf. le gros coup de gueule publié sur mon blog le 3 janvier dernier.
    Je n’ai d’ailleurs pas fini de râler à ce sujet, car tout le monde s’accorde pour dire à quel point les rondeurs sont belles tout en trainant dans la boue les minces…

    1. Je suis d’accord avec toi miss, mais sans vouloir te reléguer à « la cause qu’on défendra plus tard », l’image des filles minces est vite passée à « filles squelettes » pour terminer sur des morts et encore, je suis certaine qu’on n’en connaît que peu de noms. Sans parler des conséquences de l’anorexie quand on s’en sort comme l’impossibilité d’avoir des enfants ou que sais-je encore. Perso, je ne traînerai jamais une fille mince dans la boue (je la noierai dedans 😉 ) mais je serai toujours révoltée par les diktats de la mode qui continue ainsi tout en sachant que ça tue.

      P.S.: Attention que je dis pas que t’es anorexique hein. T’es juste nickel bien comme il faut alors enjoy et prends 2 portions plutôt qu’une à ma santé!

      1. Le problème, me semble-t-il, c’est que la plupart des gens n’ont pas conscience de ce qu’est l’anorexie et utilisent ce mot à tort et à travers à propos de tout et n’importe quoi. Dès qu’un mot est à la mode, tout le monde s’en sert…

        Tu as raison d’être révoltée contre les diktats de la mode, mais ce qui manque, à mon sens, est une réelle information au sujet des troubles alimentaires, tant dans les magazines (qui pourtant étalent des filles limite malades à longueur de pages) que dans le système éducatif.
        Le débat, je trouve, est beaucoup plus vaste, mais peu de gens, et principalement dans les médias de masses, prennent le temps d’aller au fond des choses.

    1. En réponse à ton autre commentaire (je sais pas pourquoi, on ne peut plus répondre après un moment):
      Je suis d’accord avec toi mais le but de mon article n’était pas de lancer un débat sur l’anorexie (maladie complexe, ça, c’est sûr) mais bien de mettre l’accent sur la rédac’ chef de Glamour US qui contredit son acte par ses déclarations. Coup de pub ou maladresse? J’espère que c’est de la maladresse.
      Pour l’anorexie en soi, je ne pense pas que je lancerai un jour un débat sur ce sujet ici. J’y ferai allusion et dénoncerai les diktats de l’apparence qui font rage aujourd’hui mais de là à transformer mon blog en joute publique, c’est vraiment pas ce que je désire. De plus, je ne m’estime pas être suffisamment bien informée que pour me permettre ça.
      (Encore moins cette année super chargée où mon blog est devenu un des rares moyens pour moi de balayer mes soucis le temps d’un article ou l’autre… JE VEUX UNE VIE SOCIALE BORDEL! 🙂 )

  4. je suis hyper d’accord avec ce que tu dis en particulier au point 2. souvent, je me dis qu’ils travaillent le vêtement pour en faire un truc à la limite de l’oeuvre d’art mais qu’ils ne pensent pas au corps de la femme. beaucoup de choses sont importables et ne mettent pas en valeur le corps féminin. ce n’est pas une règle générale heureusement!

    1. Oui c’est vrai. Je me rappelle d’un post d’Emiiii qui montrait l’horreur d’un créateur qui avait fait défiler des mannequins rondes (plutôt normales en fait) avec ses créations. On aurait dit des boudins sur le point d’éclater. Pour ma part, je trouvais qu’il n’avantageait ni ses mannequins, ni ses créations. Si son geste était fait pour montrer qu’il aimait les femmes normales… Faudrait qu’il s’améliore. J’espère que le jour où ça se fera (si ça arrive), je serai toujours vivante pour voir ça.

  5. De mon côté, je sais que le mal est fait et que c’est trop tard. J’aime els filles maigres, j’aime les os.
    C’est bête de dire ça mais c’est pas volontaire. Maintenant, te dire si c’est inné ou si c’est Karl &co qui ont influencé mon goût pour les squelettes…

    1. Hihihihi! Bah, j’ai jamais dit que les filles maigres n’étaient pas belles, attention là. Je me suis peut-être mal exprimée mais ce que je n’aime pas, c’est qu’on en soit tellement arrivés à en faire l’apologie que ça a donné lieu à des vagues impressionnantes de filles anorexiques dont les morts augmentent depuis cette idolâtrie de la maigreur.
      Cette maigreur de mannequin est devenu une norme via la mode et les magazines alors que la réalité est bien différente. C’est ça que je n’aime pas. Que des filles se fassent mourir dans d’atroces souffrances afin de coller à une « norme » qui, en réalité, n’en est pas une.

  6. Tiens, j’ai trouvé ça sur YouTube:

    Mais bon, faut dire quand même que Lizzie Miller est trèèès, trèèèèès loin d’être moche et qu’elle a la peau parfaite du mannequin professionnel et tout et tout. Moi, j’attends de voir des cicatrices, des varices et autres imperfections cutanées.
    Là, je pourrais me retrouver 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s