To the D.A.N.C.E!

J’ai 15 ans de danse quelque part casés dans mon corps. Vous ne le saviez pas hein! Je les ai cachés derrière l’une ou l’autre bouée. Dans la vie, danser ou survivre en haute mer, faut choisir 🙂

Blague à part, j’ai dû arrêter pour des raisons purement économiques. Yeaaaaah… Oui, je suis encore souvent frustrée. Maintenant, je n’ai tout simplement pas le temps.

Bref, je suis une inconditionnelle nostalgique des bons vieux films dont les scénarios n’étaient pas bien originaux mais dans lesquels les chorégraphies étaient un art à part entière. Des perles de danseurs et de chorégraphes révolutionnant les traditions ancrées du classique, bousculant le confort des règles poussiéreuses et les utilisant afin d’instaurer une nouvelle forme de beauté. Exploitation de l’environnement différent, chansons accrocheuses au rythme soutenu… Sans parler des codes vestimentaires qui se sont introduits sans difficulté dans ceux de Josiane ou Gilberte, étudiantes en droit ou que sais-je et qui n’avaient jamais frôlé de leur vie un parquet de salle de danse.

Quand j’étais petite, je regardais avec envie du Dirty Dancing, du Flashdance et je ne ratais jamais aucun Fame (Monsieur American Apparel a dû traîner ses barboteuses là dedans, c’est pas possible autrement moi je dis).

*Leroy, c’était le meilleur d’abord*

Des scènes de danse sexys mais jamais vulgaires où l’éloge du corps était une vraie ode à l’exploit sportif ET artistique.

Et il m’arrive souvent de regretter ces moments où je pouvais bouger mon corps dans un espace large, lancer ma jambe, mon corps, tourner et te l’arrêter que tu t’y attends pas pour te foutre une attitude dans tes yeux. Me glisser sur le sol, remuer mes hanches sur un rythme effréné sans passer pour une fille qui a besoin de sexe. Ouais parce que allez-y, remuez vos hanches (et donc les 2 choses pommelées -même un peu trop – qui se trouvent dans le bas du dos) sur un rythme effréné dans un café. Si vous n’avez pas très vite 2 phénomènes ivres et lourds en train de vous attraper par la taille, c’est juste que vous le faites mal ou que vous êtes la fille la plus laide du monde.

Et finalement, faire partie d’un tout, se sentir soulevée par le restant du groupe aussi petite  soit votre participation. Avoir cette exactitude dans ses gestes une fois la chorégraphie mémorisée, savoir où aller, où s’arrêter. Faire confiance à l’autre et à la fois ne compter que sur soi-même. Suer mais suer bien, souffrir mais souffrir bien, évoluer, s’améliorer sans même s’en rendre compte. Indépendance, légèreté, assurance…

Actuellement, on doit se contenter de remakes prout prout où rien n’est vraiment très innovant hormis peut-être, l’introduction du funk et de break dance… Pas très révolution tout ça… On retiendra cependant Chicago:

Et Moulin Rouge:

Qui ont tous deux comme points communs: une mise en scène dans le passé et des actrices n’étant pas danseuses professionnelles (cela dit, chapeau pour leurs performances).

En serait-ce fini des films où la danse est introduite à l’époque actuelle? Des acteurs qui sont en fait de vrais danseurs? En a-t-on trop mangé? Dois-je penser à économiser pour aller à New-York assouvir ma soif? (Ahem, ou penser à reprendre tout ça l’année prochaine aussi…).

Sur ces questionnements divers et frustrations variées, je terminerai avec le grand Michaël. Je l’avais déjà postée à sa mort (sans parler de Patrick ni de notre splendide Leroy. Ne me parlez pas de Béjart ou je vous coule une larme là tout de suite!). Juste le clip chorégraphié le plus parfait de toute l’histoire des clips… Les effets spéciaux sont à tomber, j’ai même encore peur en le regardant maintenant.

Non non, ceci n’est pas une whishlist subliminale de DVD… Non non…

7 réponses sur « To the D.A.N.C.E! »

  1. moi je le savais….^v^
    sinon tu devrais voir le film « Tout près du sol » de Carole Laure avec Clara Furet et Jean-Marc Barr…Le scénario est moyen, mais en terme de beauté de la danse contemporaine, j’ai été fameusement impressionnnée.. je le regarde plus ou moins régulièrement!
    des bisettes!

    1. @ Alys: En écrivant, je me suis dit que tu réagirais certainement 😉 Pour le film, vais tenter de le trouver en location, tu me fais saliver!

      1. Aaaargh prévisibilité quand tu nous tiens!! aussi non, je l’ai dans ce bon vieux format VHS, si tu as encore l’appareil qui les lit… je te la passe (malgré les apparences – dû au format- le film n’est pas si vieux que ça… ^v^)

  2. je savais pas moi ^^ le tango de roxane me file des frissons à chaque fois! et sinon y’a eu du changement ici niveau design, c’est joli. moi aussi j’ai fait un peu de ménage. bisous

    1. @ lau-ra: Il est splendide hein oui! Et oui, un peu de changement, ça fait du bien. Ca me fait un peu comme si j’avais redécoré ma chambre lol

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.