Il Caffettino prend un bon coup de jeune.

Si vous êtes un liégeois de pure souche, vous devez sans doute connaître ce petit café en plein coeur de la Galerie Cathédrale. Il a toujours trôné là, servant ses habitués avec un véritable café italien ainsi que quelques belles spécialités. Alors… Pourquoi en parler maintenant? Parce qu’il a tout simplement été repris par Annabelle et Renato, un frère et une soeur qui ont toujours été baignés par la passion de leur pays d’origine. A eux deux, ils font souffler un vent de fraîcheur sur l’établissement, le rendent plus attrayant, plus moderne sans pour autant oublier les traditions italiennes: de bons plats et surtout, beaucoup de convivialité.

VIETNAM VLOG #9: Can Tho et Saigon (part 2).

Ouuuuuuiiiiiii! Je sais, ça fait plus d’un an que je suis partie! Mais je n’aurais jamais imaginé avoir autant d’images et filmé autant que ça. Du coup, ça m’a donné un vrai travail de titan et j’ai préféré étaler ça sur le temps plutôt que de vous bombarder avec plein d’articles et de vlogs de là-bas sur le blog pendant 2 mois non-stop. Et puis ça me permet aussi d’y revenir, de me rappeler de beaux souvenirs que j’avais déjà oublié… Quoi qu’il en soit, pour celles qui sont plus intéressées par la section « beauté » ou « adresses belges », je vous rassure: c’est le dernier vlog du Vietnam!

Quand L’Oréal se met au vert.

C’est bientôt la rentrée, les nouveautés affluent et je vais en profiter pour vous parler d’un changement de cap d’un mastodonte de la cosmétique que nous connaissons tous: L’Oréal. Ca fait maintenant plusieurs années que la « tendance green » sévit dans nos salles de bain. Désormais plus conscient et plus responsable, le consommateur s’informe enfin de plus en plus sur les compositions. Le vrai pic de conscientisation s’est d’abord opéré au niveau de la nourriture où il y a désormais de vrais revirements de la part des marques quant à leur approche (emballages, aliments sans gluten de plus en plus disponibles, le bio qui a une réelle place dans les supermarchés, etc.). Au niveau des cosmétiques, ça a assez vite emboîté le pas aussi. Des petites marques uniquement connues par des aficionados de beauté ou de ceux qui faisaient déjà leurs courses en magasin bios sont désormais de plus en plus disponibles par exemple. La tendance DIY est clairement dans ses beaux jours aussi et on ne compte plus les nombreux livres sur les huiles essentielles et la cosmétique naturelle.

Se retrouver en cuisine et ailleurs avec Geneviève Mahin et plein d’amour.

Avant de commencer réellement cet article, je dois vous parler un peu de moi. Et ce n’est pas évident de parler de soi ainsi parce que même si certains de vous me suivent depuis très longtemps, je dévoile quand même pas mal de choses sensibles à un public que je ne rencontrerai peut-être jamais. Mais les blogs, c’est aussi pour ça qu’ils ont eu leur succès: détachés des articles généralisés des magazines, on est souvent heureux de trouver enfin un être humain auquel s’identifier. Donc je vais d’abord vous parler de moi… Je pense que ça m’aidera et surtout, ça vous aidera afin de mieux comprendre à quel point j’ai aimé le livre de Geneviève Mahin.

Les petits bobos!

Ca fait quelques années qu’on en parle, des bobos. Ca devient même lassant maintenant. Alors autant vous parler des vrais: les bobos qui font réellement mal ou qui gênent. Bon, oui, ok, même comme ça on pourrait encore confondre avec les bobos-humains. Moi je veux donc vous parler des bobos-physiques. Pas les gros trucs, ceux pour lesquels il faudrait un médecin. Plutôt ceux qui sont vraiment enquiquinants et qu’on laisse des fois trop traîner parce que « c’est pas si grave hein ». Sauf que la cicatrice ou la gêne qui surviennent ensuite peuvent réellement devenir handicapants.

Et si on se protégeait dans la joie et l’allégresse?

Y a pas photo: on a voulu un été ensoleillé, on l’a! Mais avec les inconvénients que ça peut apporter aussi: coups de soleil, lucite, coups de chaleur et fatigue… Donc on ne se rue pas sur le transat à 12h sous peine de se sentir mal ou de finir en mode écrevisse (ou pire). Si on veut bronzer, on fait ça intelligemment (on s’expose après 16h). Et si on ne veut pas, sachez que vous êtes exposé même à l’ombre d’un nuage ou d’un parasol (oui oui). Donc vu la météo, une bonne protection solaire s’impose!

Lancôme en légèreté cet été!

J’aime bien l’été. En vrai, j’aime plus le printemps surtout mais j’aime l’été pour les prouesses technologiques qui nous arrivent au niveau des cosmétiques. En automne-hiver, ce sont les pigmentations qui sont les critères les plus importants. Le printemps et l’été sont synonymes de légèreté, de teint parfait sans être remarqué, de longue tenue ET, bien sûr, de pigmentation, mais ce n’est pas le premier critère. Le confort et la bonne mine sont les éléments prédominants. Il y a quelques années, on a d’ailleurs vu débarquer les BB crèmes (puis les CC, etc.). Celles-ci s’ajoutaient aux hydratants/crèmes teinté.e.s. On a vite été submergés et je dois être une des rares à en avoir parlé si peu. De même, les blushes ou bronzers crème ainsi que les fards à paupières crème ont fait un beau retour. Idem, j’en ai parlé mais très peu…